Tous les articles de Laurence Sandeau

« la Mémoire des Pierres » de Jean-Michel Devésa

livredevesa

 

Jean-Michel Devésa, est né à Alger le 14 juillet 1956. Arrivé à l’âge de 6 ans à Bordeaux où il a grandi, cet agrégé de lettres en 1990 enseigne depuis septembre 1980. Son parcours professionnel l’a conduit à exercer dans plusieurs universités en France et à l’étranger (Bangui, Brazzaville, Versailles, Paris, Texas et Bordeaux. Jean-Michel Devésa a une expérience d’enseignement riche et variée entre ses dix années passées en Afrique, ses interventions à la Sorbonne, ses années d’enseignement, ses travaux, ses recherches et publications, ses participations aux colloques, salons, etc.. Il est également modérateur à la librairie Mollat à Bordeaux lors d’entretiens d’écrivains. Maître de conférence à l’université de Bordeaux Montaigne depuis 1997 où il enseigne la littérature francophone du XXème siècle et de l’extrême contemporain, il anime également un atelier d’écriture ouvert aux étudiants de 3ème année en lettres.

Lors d’un dîner avec Jean-Philippe Toussaint, Denis Mollat, directeur de la plus grande librairie indépendante française, lui demande d’écrire un livre pour sa maison d’édition. En 2012, Jean-Michel Devésa éprouve alors le besoin d’écrire un roman qui se passe à Bordeaux, et qui évoque le passé espagnol et républicain de la ville. A 18/20 ans, l’auteur militait dans des organismes d’extrême gauche, il avait une amie d’origine espagnole et il fréquentait sa famille. La mère de son amie, Consuelo, racontait que lorsqu’elle avait 20 ans, elle avait été un agent de liaison du parti communiste clandestin et depuis Bordeaux, il lui arrivait de passer la frontière clandestinement avec des dirigeants du parti.

 

jmicheldevesa

L’histoire :

Avril 2013, François Lister, âgé de 73 ans, arpente les rues de la ville de Bordeaux, sur les traces de son passé dans le quartier St Michel. Il rencontre une jeune femme Rosario Paradis, jeune thésarde en perdition, paumée, vivant d’expédiants, prostituée occasionnelle et de peep shows, et qui voit en François Lister, une figure paternelle très forte dont elle s’éprend. En 1962 François Lister était tombé fou amoureux de Rosario Santiago, ils avaient 20 ans…

Dans son roman, l’auteur fait vivre ses personnages dans le périmètre du quartier st Michel entre le café des arts, lieu sensible et névralgique où toute l’extrême gauche se réunissait, le Guernica, le rendez vous des anars espagnols et le café Montaigne, et en face, la Tour st Michel et ses momies, présences veillant sur le quartier. Au travers de ce récit, Jean-Michel Devésa a voulu suggérer que l’obstacle principal à l’amour, c’est le temps, car c’est contre le temps que les couples amoureux doivent lutter, le temps use la passion, le temps use l’amour, mais surtout une histoire d’amour c’est le hasard, et cette histoire doit avoir lieu au bon moment. Il faut saisir le « kairos » : ce moment qui abolit le passé, le présent et le futur, ce moment ou tout est possible.. une histoire d’amour qui marche est une histoire parce qu’il y a le « kairos ».

Ce roman actuel des amours impossibles est aussi le roman du choc des générations confrontant la jeunesse des années soixante, prête à tout risquer dans la lutte révolutionnaire, et celle que le déclin du politique plonge de nos jours dans le désarroi.

Avec une plume intense, riche et contemporaine, Jean-Michel Devésa orchestre avec brio le récit et « la Mémoire des Pierres » prend le lecteur à témoin d’une histoire d’amour dont l’auteur a su habilement substituer les personnages et narrateur, avec une perpétuelle mouvance entre passé et présent, ainsi le lecteur déambule avec délice dans les pas de ses personnages, et dans cette ville dont l’auteur a su si bien faire ressortir le passé espagnol, et embarquer le lecteur dans cette histoire d’amour et son rapport au temps.

Ce roman paru le 12 mars 2015 aux éditions Mollat est un roman touchant, émouvant et intéressant.

Troub’s, dessinateur-voyageur

troubs

Jean-Marc Troubet alias Troub’s est né à Bordeaux en 1969. Après le lycée, il entre aux Beaux-Arts de Toulouse et Angoulême en 1993. Depuis il vit en Dordogne, et parcourt le monde avec ses carnets et ses crayons, il écrit et dessine des livres touchants.

Harold Cobert « Lignes Brisées »

harolld

Coup de coeur pour le dernier roman « Lignes brisées » d’Harold Cobert, dont j’ai écrit une chronique il y a quelques mois dans « save my brain » (octobre 2014).
Le roman « Lignes brisées » est le troisième volet d’un triptyque consacré aux rendez-vous manqués (après « Au nom du père, du fils et du rock and roll », « Dieu surfe au pays basque « , sur la filiation et sur la paternité), « Lignes brisées » raconte un amour manqué d’adolescents.

Honoré, illustrateur discret

Philippe_Honoré,_dessinateur_de_Charlie_Hebdo
charlandco
Le mercredi 7 janvier 2015, cinq dessinateurs du journal satirique « Charlie Hebdo » ont été tués par des terroristes. Avec leurs crayons, ces cinq dessinateurs exprimaient leurs idées avec humour sur notre société au travers de caricatures. Avec leur assassinat, c’est la liberté de la presse qui est attaquée, c’est aussi la liberté d’expression qui est bafouée. De Wolinski, Cabu, Charb, Tignous, Honoré était celui qui était le moins connu mais qui était une figure du journal satirique, j’ai donc voulu faire la chronique littéraire sur lui et ainsi lui rendre hommage.

Philippe Jaenada, le tendre

PID_$872459$_8e1cfdcc-3250-11e3-8e9a-303b676a50b4_original

Philippe JAENADA est né le 25 mai 1964 à Saint-Germain-en-Laye et vit à Paris. Après avoir fait des études scientifiques jusqu’à l’âge de 20 ans, puis un début d’école de cinéma, il fait divers boulots avant de tout arrêter en en 1989 il s’enferme chez lui et commence à écrire des nouvelles par hasard. L’une d’entre elles paraît en 1990 dans le mensuel « l’Autre Journal » où il travaille durant deux ans en écrivant des textes, des nouvelles, des chroniques etc.. Après l’arrêt du mensuel, il continue à écrire, et en 1994, il rédige son premier roman « le Chameau Sauvage » qui est publié en 1997. Ce roman qui raconte sa vie aventureuse et naïve, est adapté au cinéma par Luc Pagès en 2002 sous le titre » A+ Pollux ».

Harold Cobert, auteur tendre et espiègle

harcob

Harold Cobert est un auteur français, né à Bordeaux le 25 juillet 1974. Petit fils de Roger Lafosse, créateur du célèbre festival avant-gardiste Sygma à Bordeaux, Harold Cobert est fils unique, et a eu une enfance heureuse entre Bordeaux et le Pays basque. Titulaire d’un doctorat es lettres, et victime d’un accident de surf à 20 ans il se met à écrire. Scénariste, conférencier, directeur littéraire, concepteur rédacteur, critique théatral, Il a été chroniqueur « relations amoureuses » dans l’émission le grand 8 sur la chaîne D8.

Didier Tronchet

dyn007_original_520_476_pjpeg_2544267_4ab9a8b2f1199c987fa8bbc98ba3845f

Didier Vasseur, connu sous le pseudonyme Tronchet, est un dessinateur, scénariste de bandes dessinées, romancier, acteur français. Tronchet est né le 29 septembre 1958 à Béthune et passe son enfance à Marles-les-Mines. Après des études de droit et un diplôme de droit en 1978, il est diplômé de l’école supérieure de journalisme de Lille en 1980.

« le Pyjama Noir » de Xavier Dorsemaine

dorso2-358x333

Xavier Dorsemaine est né en 1957 à Bordeaux et passe son enfance à Carbon Blanc. Il écrit des poèmes, des textes, des billets d’humeur, des livres… Correspondant-chroniqueur pour le journal local « Sud Ouest », il vit à Bordeaux, écrit des articles dans le journal quotidien, évoque dans un blog « le blog de Dorso », les quartiers de sa ville, ses habitants, la vie dans cette ville qu’il parcourt du quartier Fondaudège à la Bastide.

Emilie Frêche, citoyenne du monde et femme engagée

emilie_freche

Emilie Frêche est née en 1976, titulaire d’un DEA de philosophie politique, elle est romancière et scénariste. Cette artiste écrit sous toutes les formes : roman, jeunesse, théatre, scénaris… En 2010, elle fonde avec Laure Gomez-Montoya les Editions du Moteur qui proposent des histoires courtes ayant pour objectif d’être portées à l’écran. En 2013, elle a lancé une collection « numérique » : la banque de pitchs, plateforme numérique accessible par abonnement, offrant aux producteurs, agents, scénaristes, metteurs en scène et comédiens, des histoires adaptables avec un système d’option et de rachat de droits simplifiés.

A propos de Save My Brain - Mentions légales - Contactez-nous