Cinéma

Rosalie Blum

La vie de Vincent Machot a tout pour faire rêver. Un salon de coiffure de province, hérité de son père et des clients fidèles qui lui racontent leurs vies. Une petite amie qui le fuit depuis 6 mois. Un cousin dragueur qui cherche à le caser avec les copines de ses maîtresses. Un chat. Et une mère carrément envahissante. Un tableau idyllique ! Alors, quand par hasard il entre dans la supérette de Rosalie Blum et qu’il est persuadé de l’avoir déjà rencontrée, il se lance corps et âme dans une drôle de filature pour en savoir plus…

Rosalie Blum

On s’en doute, cette drôle de quête va changer sa vie, mais… Mais on n’en dira pas plus ! Car toute la magie de ce film, signé Julien Rappeneau et adapté d’une BD de Camille Jourdy du même nom, tient à la construction de son intrigue. Celle-ci parvient avec une facilité déconcertante à chambouler tous les à-priori du spectateurs au fur et à mesure qu’ils commencent à approcher son esprit. Il est donc impensable d’en dire plus sur la trame de l’histoire, au risque d’en dévoiler un peu trop et de gâcher le suspens.

Avec ce film, on se plaît à découvrir Kyan Khojandi, Monsieur Bref, dans son premier grand rôle au cinéma. Touchant et plein d’auto-dérision, il joue avec certes quelques maladresses mais surtout, avec beaucoup de sincérité. Présent à l’avant-première de Rosalie Blum au cinéma UGC des 4 Temps avec le réalisateur, Kyan Khojandi a défendu son personnage et incité le public à soutenir le film par le bouche-à-oreilles.

Et Save My Brain adhère complètement, il faut aller le voir au cinéma ! Rosalie Blum est un bon film, de ceux qui font passer un bon moment, mais aussi qui font du bien, qui nous touchent, nous font rire aussi. Le temps file sans qu’on s’en rende compte, trop attachés à suivre une pléiade de curieux personnages. Mention spéciale à Anémone, hilarante en mère possessive et un brin barrée. Noémie Lvovsky, dans le rôle de Rosalie Blum, brille elle par sa réserve, sa fragilité et un je-ne-sais-quoi un peu plus pétillant qui se révèle au fur et à mesure. Mais chut !

Bref (facile), allez le voir, vous passerez indéniablement 95 bonnes minutes !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.