BD

Journal d’une Femen

Michel Dufranne et Séverine Lefebvre nous plongent dans les coulisses de la célèbre association féministe sous la forme d’une docu-fiction en bande dessinée très pertinente.

Journal d'une Femen

Que n’a-t-on lu ou entendu sur les Femen… Leurs actions retentissantes font couler autant d’encre que de salive, que ce soit pour les soutenir ou les pointer du doigt. Journal d’une Femen tente avec brio de montrer sans parti pris la vie au quotidien d’une militante.

Tout bascule le jour où Apolline prend conscience des injustices envers les femmes, que ce soit au bureau ou dans la rue. Après maintes hésitations, elle décide de rentrer en contact avec les Femen et finit par devenir militante. Voilà qui réclame une bonne dose de courage. D’une part pour accepter d’exposer son corps et d’autre part pour soutenir le regard d’un entourage qui ne comprend pas forcément son geste. En 122 planches, est donc relatée l’histoire plus que réaliste d’Apolline, Femen fictive.

La force du scénario tient en un déroulement linéaire de l’histoire, qui parvient à se détacher de toute émotion trop subjective. Le lecteur parvient ainsi à s’identifier à Apolline, comme s’il entrait dans sa vie et suivait son parcours de militante. Les personnages secondaires apparaissent suffisamment nombreux pour donner du relief au récit, et cristalliser toutes les formes de soutien ou d’opposition. Simple mais pas simpliste, le dessin au style se rapprochant parfois du manga, sert cette narration objective avec brio. Il est plaisant de lire cet album qui parvient à éclairer tout en contournant les clichés.

Journal d’une Femen, Scénario de Michel Dufranne, Dessin de Séverine Lefevbre, Edition Le Lombard, 16,45 €

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.