Humour, gloire et beauté

Rencontre avec l’humoriste Jérémy Ferrari

Il y a quelques mois, nous vous avions parlé de Jérémy Ferrari, lors de son premier Olympia. Lors de son passage en Alsace, nous avons profité de l’occasion pour discuter avec lui de l’année 2013 et des projets 2014….

Les 1750 Alsaciens présents dans la salle du PMC ont pu applaudir une dernière fois l’humoriste ardennais. Et oui, c’était son dernier tour avec le spectacle Hallelujah Bordel, il faudra très certainement attendre 2015 pour voir son nouveau spectacle. En attendant, rencontre avec un des humoristes les plus prometteurs de sa génération.

Jérémy Ferrari, si je vous dis Save My Brain, webmagazine culturel féminin, vous pensez à quoi ?
Ça existe ? En fait, je regarde de temps en temps les magazines mais je trouve qu’il y a beaucoup de sujets légers et peu de pages culture.
(Je lui explique que notre site parle de musique, cinéma, exposition … Bref que nous sommes plus culture que people).

1601226_708774675823292_1004220762_n (1)

En 2013, vous avez eu une année assez remplie : la tournée à travers la France, une chronique dans l’émission Touche Pas A mon Poste, chroniqueur dans l’émission radio « Les Pieds dans le plat », la sortie de votre DVD Hallelujah Bordel ainsi que de votre livre. Bon en 2014, on peut vous souhaiter quoi de plus ?

C’est vrai que l’année 2013 a été une année magique et j’espère que le rêve va continuer cette année. J’ai amorcé le spectacle de Guillaume Bats, le scénario du film a été acheté et si on arrive à tenir les délais, on devrait commencer à tourner en novembre. Je me suis également mis à la production avec un festival « humour et musique » qui se passe en Belgique, près de Bruxelles. Le but est de passer des spectacles et des concerts, le gala sera retransmis sur Comédie D8, D17 et la télévision belge. Je suis très fier de ce projet. C’est vrai que l’année dernière, j’ai entamé beaucoup de choses mais je ne pensais pas que tout allait fonctionner aussi bien. Je suis un peu victime de mon succès … et j’espère que cette année, je vais pouvoir tout gérer, que tous les projets vont bien se dérouler.

Justement ce projet de film, vous en êtes où ? Il y a quelques mois, on disait qu’il allait se faire avec l’équipe d’ONDAR.

Après ONDAR, j’avais une idée de scénario pour un film. A l’époque, j’en avais discuté avec le producteur de l’émission et on s’était dit que de faire un film avec la bande ça pouvait être sympa. Au fur et à mesure que le film se construisait, on faisait moins du « ONDAR » et le film prenait sa place à part entière. C’est sûr que j’aimerais que Nicole, Florent, Arnaud soient dans le casting mais après on va ouvrir les castings.
Le film sera sur le thème du chômage, de l’ANPE, il y aura forcément beaucoup d’humour noir, un peu dans le style « Le Père Noël est une ordure ». L’objectif est une comédie cruelle, drôle et sociale.

1012857_708774829156610_576872039_n

Concernant l’écriture du nouveau spectacle, vous en êtes où ?
Hallelujah Bordel est un spectacle très documenté. Comme j’ai arrêté tôt l’école, et que je suis totalement autodidacte, j’ai beaucoup travaillé sur toutes les religions, j’ai rencontré des rabbins, des prêtres… J’ai lu énormément de faits divers… Bref, j’ai rassemblé un maximum d’informations sur le thème de la religion mais surtout sur les extrémistes religieux de toutes confessions. Quand j’ai fini de construire le spectacle, il me restait pas mal de matière d’où la création du livre.
Ce qui me plaît avec Hallelujah Bordel, c’est que tout le monde peut profiter de ce spectacle, que l’on soit pointu en religion ou non.

La démarche pour le nouveau spectacle sera la même. Il faut d’abord que je reprenne des cours de géographie, d’histoire, de politique, de géopolitique… Le thème principal sera celui de la guerre. Pour écrire, il me faut de la matière, je vais certainement aller de la première à la dernière guerre en parlant de thèmes sur la politique, la misogynie, l’hypocrisie associative, la vente d’armes… J’ai donc beaucoup beaucoup de travail.
Le cliché de l’artiste qui se lève a 11h ou à 16h ne me correspond pas trop. Je suis quelqu’un d’assez excessif, je multiplie les projets mais en tout cas, je veux donner le meilleur de moi-même car il faut travailler pour avoir du succès et continuer à travailler.

1601254_708774789156614_1118811336_n

Un grand merci à Jeremy, pour sa gentillesse … si c’est vrai. Si vous n’avez pas encore vu son spectacle vous pouvez le commander ICI par exemple mais n’oubliez pas il y a également son livre ICI.

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur son site Internet mais aussi son Facebook. 

Crédit photos : Miss Cycy photographe

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.