BD

Jean-Marc Lelong, auteur et illustrateur de BD

Jean-Marc Lelong, dessinateur de BD d’humour est né à Tours le 1er février 1949 et y est décédé le 24 février 2004. Auteur de la série Carmen Cru, parue dans le magazine « Fluide Glacial », dont 7 albums ont été publiés de 1984 à 2001, le 8ème album a été publié en 2004, album posthume constitué d’archives des planches inédites de Jean-Marc Lelong.

Jean-Marc Lelong, auteur et illustrateur de BD

Dans les années 60, Jean-Marc Lelong joue de la guitare acoustique, en écoutant et transcrivant note pour note les morceaux de musiciens américains. Malgré son talent reconnu par son entourage et certains guitaristes américains rencontrés lors des festivals de musique, malgré son jeu de guitare finger-picking et la fidélité de ses transcriptions, Jean-Marc Lelong ne veut pas en faire son métier. Ce sera son jeune frère Michel, qui, en l’écoutant et l’observant, décidera dès son plus jeune âge d’en faire son métier. Michel Lelong est depuis un maître incontesté de la guitare, reconnu et apprécié, il donne des cours à Tours.

Aux débuts des années 70, Jean-Marc Lelong quitte la France pour l’Afrique, où il restera plusieurs années puis rentrera en France. En 1978, Jean-Marc Lelong dessine une parodie de la fable de La Fontaine « le renard et la cigogne », quatre superbes pages en couleurs pour le n° 1726 de l’hebdomadaire « Pif Gadget ». Jean-Marc Lelong a réalisé différents projets pour « Pif » dont le plus important fut avec le chanteur Pierre Perret, en tant que scénariste, projet basé sur le héros de la chanson « Tonton Cristobal », ce projet n’aboutira jamais. Au début des années 80, il décide de devenir illustrateur professionnel et rejoint le magazine « Pilote » dans lequel il a déjà publié un dessin en 1973. Il réalise « Monsieur Emile » avec Christian Barré, au scénario de 1980 à 1986, puis en 1982 il donne naissance à son personnage « Carmen Cru » chez « Fluide Glacial ». De septembre 1982 à novembre 1988, Jean-Marc Lelong y contera les aventures de Carmen Cru, soit 52 épisodes, 252 planches toutes en noir et blanc.Jean-Marc Lelong se mêlait peu au monde de la BD dont il restait en marge. Secret, parlant peu, dépressif, ce solitaire écrivait aussi des poèmes d’une rare noirceur publiés dans la « Gazette ».

Jean-Marc Lelong a eu le prix RTL de la BD en 1985.

Carmen Cru a été adaptée au théatre par la Compagnie du Préau à Paris en 1986.

Carmen Cru :

Alors qu’il est encore chez Pilote, Jean-Marc Lelong a un projet, l’histoire d’une vieille dame acariâtre, qui pousse son vieux vélo rouillé : Carmen Cru vient de naître.C’est dans le n° 67 de « Fluide Glacial » en 1981 que Carmen Cru fait son entrée.
Carmen Cru est une vieille dame insupportable, solitaire, détestant l’humanité entière, qui promène son vélo et sa mauvaise humeur, en rendant la vie impossible à son entourage. Carmen Cru est une forte personnalité, insupportable, vêtue de haillons, abusant des gens qu’elle croise par sa méchanceté, sa mauvaise foi et son cynisme.
Autour d’elle, plusieurs personnages se croisent tels que le neveu de Carmen Cru, impatient de toucher l’héritage de sa tante,  son voisin proche M. Raoul, alcoolique, qui aide de bon cœur la vieille dame, M. l’abbé, toujours prêt à une bonne action. Des personnages hauts en couleurs souvent laids et disgracieux.

Avec un graphisme à la fois très classique et ferme, d’une richesse et d’une personnalité étonnantes, un style caricatural, fin et minutieux ou tout est représenté avec une justesse extrême du détail, Jean-Marc Lelong travaille à la plume. Insatisfait permanent, il repasse souvent sa plume, ce qui donne un trait dédoublé. Son dessin évolue rapidement, s’épure et laisse la place aux éléments importants d’une vie quotidienne, ou personnages et architectures sont dans une atmosphère misérabiliste, sans tomber dans l’ennui, au contraire, le talent de Jean-Marc Lelong nous emmène dans le rire.

Avec un humour particulièrement acide, un graphisme expressif et des mots forts, Jean-Marc Lelong a su créer un univers particulier et inhabituel dans le monde de la BD, et dépeindre le portrait caustique d’une vieille femme teigneuse, méchante et tenace, au travers d’histoires cruellement drôles.

Jean-Marc Lelong a su avec un talent incontestable émouvoir et faire grincer des dents avec sa Carmen Cru et écrire une comédie au vitriol au succès phénoménal. Jean-Marc Lelong qui fut un des piliers de « Fluide Glacial » manque terriblement aujourd’hui à la BD.

Biographie :

« la dame de fer » en février 1985 ; « vie et mœurs » en octobre 1985 ; « ni dieu ni maître » en septembre 1986 ; « l’écorchée vive » en mai 1987 ; « et autres histoires » en octobre 1994 ; « une cervelle de plomb dans un crâne de béton » septembre 2001 ; « thriller » en août 2008

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.