Musique

Indochine – Black City Parade

Assister à la seconde date d’une tournée peut être un risque, le show n’est pas encore tout à fait rodé, il peut il y avoir quelques bugs techniques, une parole oubliée, une guitare mal branchée… Peu importe, surtout que le Black City Parade sera une des tournées les plus longues d’Indochine avec plus de deux actes et sur plus de deux ans.
P1080526

Peu importe le froid du mois de février, les heures d’attente, les questions de rodage …. Pouvoir être à un concert de SON groupe , c’est toujours un véritable moment de bonheur. Une dizaine de jours après la mise en bac de Black City Parade, Indochine a lancé sa tournée le 21 février à Nancy, le 22 au soir j’étais à Montbeliard, à l’Axone plus précisément, c’est la première fois que le groupe se produisait dans cette salle.

P1080539

Avant de parler du groupe, parlons d’abord de la première partie : au menu Carbon Airways, un duo homme-femme électro. Ils ont mis l’ambiance et fait monter la pression mais à 20H45 les choses sérieuses commencent … Comme l’année dernière lors du Paradize 10, un drap blanc couvre la scène et par jeu d’ombre chinoise on aperçoit les silhouettes de Nicola Sirkis et des musiciens. On entend le texte de Black City Ouverture, le rideau tombe, les cris et les applaudissements fusent. Le morceau Black City Parade ouvre plus deux heures de concerts; s’en suit Traffic Girl, chanson coécrite avec Lescop, Belfast… Le groupe attaque ce live avec 4 titres du nouvel album. Une intro légérement modifiée mais dès que l’on entend la voix de Juliette Binoche on reconnaît le titre Punishment Park, titre des années 90. On remonte un peu le temps avec La Nuit des Fées, chanson faisant partie de l’album Paradize.

Le groupe alterne morceaux anciens et nouveauté avec Mémoria, premier single de Black City Parade, Wuppertal, College Boy, Kill Nico et Europane qui clotûre ce live. Aprés Wuppertal, Nicola Sirkis s’avance vers le public pour nous faire chanter J’ai Demandé à la Lune mais au bout d’un refrain et d’un couplet le son des synthés résonne et le groupe prend notre relève. Accompagné de sons très années 80, on retrouve avec plaisir Tes Yeux Noirs et également 3ème Sexe (dans le medley Black City Club) et 3 nuits par semaine.

P1080600

Aprés Alice & June, le groupe retourne en coulisse quelques instants avant d’entamer un medley d’une dizaine de minutes, le Black City Club. Nicola joue les chefs de chorale avec nous aprés quelques “yeah, yeah, yeah” le son de Canary Bay fait à nouveau soulever la salle de l’Axone, puis on retrouve Des Fleurs pour Salinger, Paradize, Play Boy et 3ème Sexe. Le public danse, crie, chante à s’époumoner avant d’écouter Kill Nico.

P1080769
Le groupe fait une nouvelle pause avant que Mr Shoe, Oli et Boris ne soient sur le haut de la scène, les deux guitaristes jouent de la percussion sur le rythme de Marilyn. 3 nuits par semaine prend la suite et Nicola Sirkis n’hésite pas une fois de plus à solliciter le public pour chanter avec lui. Indochine a retouché son classique et indémodable tube L’Aventurier. Une nouvelle intro trés électro, quelques effets pyrotechniques et le public une nouvelle fois profite à 200%. Le live se termine avec un joli moment d’émotion avec Europane.
 P1080560P1080556

Côté déco…. on retrouve l’esprit City avec une déco minimaliste, Oli, Nico et Boris sont au premier plan. Matu, Mr Shoes et Marc Eliard sont sur une estrade permettant à Nicola Sirkis d’y accéder en escaliers. Pendant les premiers morceaux un écran diffuse des clips puis l’écran s’abaisse pour délivrer un mur de lumière de spot. Une fois de plus ce live est un succès du groupe, il me tarde de découvrir le second acte à partir d’avril.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.