Blogs de fille

Soutien à une blogueuse sommée de supprimer une critique de livre

Une fois n’est pas coutume, c’est le post d’un autre blog que nous vous invitons à lire. Il s’agit de la mésaventure d’une blogueuse, face à une maison d’éditions qui semble oublier ce qu’est la liberté d’expression. Après une critique négative et argumentée d’un ouvrage payé avec ses propres deniers, la blogueuse en question a reçu via son hébergeur la demande express de l’éditeur de supprimer son article. La mise en demeure est bourrée de propos tous plus honteux les uns que les autres et pose une réelle question : pourquoi les blogueurs n’auraient-ils pas le droit de partager une déception, d’autant plus si elle se justifie par des éléments tout à fait concrets comme des fautes d’orthographe ou une relecture qui laisse à désirer ?

Pour en savoir plus et réagir, rendez-vous sur l’article « Blogueuse vs Editeur » de La culture se partage qui a décidé de ne pas taire cette affaire, même si la blogueuse en question a supprimé son article et souhaite rester anonyme.

La liberté d’expression est un droit, ne nous taisons pas !

 

 

Droit de réponse de l’éditeur :

Bonjour,

Nous aimerions avoir un droit de réponse, concernant certains propos tenus sur votre blog.
Pour rappel, TheBookEdition, n’est pas un éditeur, comme nous avons pu le lire sur plusieurs blogs. Nous sommes une société d’autoédition, nous imprimons des livres à la demande et depuis toujours notre objectif va justement dans le sens de la liberté d’expression.

Notre site permet à chacun d’imprimer et diffuser ses ouvrages, nos auteurs écrivent avec leur cœur, avec ou sans fautes d’orthographe et nous les respectons. A chacun ensuite de se faire son propre avis sur les livres que vous trouvez dans notre catalogue.

En aucun cas, il n’a été demandé de notre part de retirer un article ou une critique sur le livre en question et la blogueuse en question a mal interprété nos propos et notre demande.

Il est tout à fait normal que nos lecteurs puissent venir donner leur avis, positif ou négatif, sur les livres qu’ils ont pu lire.

Nous sommes donc profondément touchés par certains propos nous accusant « d’étouffer » les bloggeurs ou d’aller contre la liberté d’expression.

J’espère que nos explications vous aideront à mieux comprendre notre philosophie, très attachée à cette liberté d’expression, et que ces quelques mots permettront de rétablir la vérité sur notre démarche et notre activité.

Pour terminer, il est inscrit dans la déclaration des droits de l’homme, art XI : « la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme. Tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi. » Il n’est pas précisé que c’est « écrire » sans fautes !
Thebookedition.com

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    MarieP.
    8 septembre 2012 at 10:45

    Tout simplement scandaleux !

  • Reply
    sonia
    4 septembre 2012 at 15:22

    pfff non mais n’importe quoi…

  • Reply
    Djahann
    4 septembre 2012 at 15:15

    c’est quand même fou, ça ! je crois qu’elle n’aurait pas dû céder et laisser son billet. c’est la liberté d’expression, ils n’auraient rien pu faire contre elle d’un point de vu légal… il faut effectivement la soutenir

    • Nelly
      4 septembre 2012 at 15:20

      Surtout que les règles d’internet sanctionnent les propos insultants ou diffamatoires. Là, même sans avoir lu l’article en question, mais en me référant juste à la réaction de l’éditeur, je peine à voir autre chose qu’un avis négatif, avec des arguments légitimes pour quelqu’un qui a acheté le livre et qui de ce fait, s’attend à en avoir justement « pour son argent »…

      Je suis d’accord sur le fait qu’elle n’aurait pas du supprimer. Mais je pense aussi que l’hébergeur n’avait pas à lui demander de le faire, il aurait du la soutenir sur le principe que la demande de l’éditeur est abusive. Si les hébergeurs ne soutiennent pas la liberté d’expression propre aux blogs, où va-t-on ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.