Culture et confiture

D’où vient le football ?

Pendant un mois, lectrices de mon cœur, vous avez du subir les cris gutturaux de votre copain et de sa bande de potes, avachis sur le canapé au milieu des cadavres de pizzas en décomposition. Ce mois fut atroce d’autant plus que pour toute phrase d’amour, vous aviez droit à « tu peux me ramener une bière, pupuce ? »… Bref, pendant le mois de juin, c’était le championnat d’Europe des nations de football.

D’OÙ VIENT LE FOOTBALL ?

Le football, comme son nom l’indique, est un sport qui vient de Grande Bretagne. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas écrit… Les Anglais (maudits soient ils) n’ont pas inventé le football. Ce dernier est un sport directement inspiré de jeux antiques connus sous les Grecs et les Romains, mais surtout des Chinois. D’ailleurs, dans le film « les Trois Royaumes », censé se dérouler au IIè siècle avant JC, on peut voir deux équipes s’affronter pour mettre une balle dans un espace clos.

C’est toutefois aux Britanniques que l’on doit la codification moderne de ce sport. Il apparaît dans cette version au XIXè siècle. Il s’agit d’un sport scolaire, mais bien viril quand même (pas des lavettes quand ils prenaient un coup de coude dans les gencives). C’est dans les grandes écoles, comme Eton, que sont codifiées les premières règles du jeu en 1848. La simplicité de celles-ci, et l’absence total de matériel précis en fait un sport qui se répand rapidement : en 1857 est fondé le 1er club non scolaire, le Sheffield FC, le deuxième en 1860. En 1863 est fondée la Fédération Anglaise de football, qui existe toujours aujourd’hui. Le professionnalisme est autorisé en 1885 et le premier championnat se joue en 1888, sans les clubs du sud, ces derniers n’étant pas des clubs professionnels. Le premier club du sud à les rejoindre sera celui des Gunners d’Arsenal en 1891, les derniers clubs du sud intégreront la ligue professionnelle en 1920.

Le football se développe dans le monde grâce au fait que les Britanniques ont le premier empire colonial au monde. Cependant, il reste un sport élitiste dans les colonies, réservé aux seules Anglais. Cela explique pourquoi c’est un sport encore peu développé en Inde, en Amérique du nord et en Australie, où les sports comme le cricket restent prédominants. Dans le même ordre d’idée, ce sont les échanges avec les universités britanniques qui vont permettre d’exporter le football sur le continent européen. La France le reconnaît en 1894, grâce aux clubs des enseignants britanniques à Paris.

C’est d’ailleurs à Paris qu’est créée en 1904 la FIFA (fédération internationale de football association), afin de mettre en place un règlement international du sport et de légitimer une fédération nationale par pays. Le professionnalisme se répand, la France le reconnaissant en 1932, deux ans après la première coupe du monde (coupe Jules Rimet, alors président de la FIFA).

Le football regroupe aujourd’hui par plus de 280 millions de personnes dans le monde. Il reste dans de nombreux pays le sport national. Les joueurs de foot sont devenus des icônes et génèrent des flux financiers énormes par leurs transferts. Mais il reste quand même de belles histoires de joueurs amateurs qui ont réussi à vivre leurs rêves.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.