Culture et confiture

D’où vient le tennis ?

Profitant d’un jour de repos bien mérité, je décide de le consacrer à m’avachir devant la télévision qui diffuse les images du tournoi de Roland Garros. Mais comme il pleut comme c’est pas permis au mois de mai, je décide de m’adonner à mon loisir favori, à savoir vous aider à accroître vos connaissances. Et étant un homme ayant de la suite dans les idées, je me permets de vous narrer ici l’histoire du tennis. C’est y pas merveilleux ?

D’OU VIENT LE TENNIS ?

Tennis

Le tennis est un sport de raquettes qui se pratiquent à deux ou quatre joueurs, sur un terrain dont le revêtement est variable. Le système de point peut rendre cinglé, mais il s’agit d’un sport olympique comptant plus de 25 millions de participants, rien qu’en Europe.

L’origine du tennis remonte au Moyen Age. Il tire une grande partie de son histoire du jeu de paume, et plus précisément, du tenes, un jeu provençal. Il fut importé en Angleterre par Louis d’Orléans, qui fut fait prisonnier à la bataille d’Azincourt, en 1415. Fervent pratiquant du jeu de paume, il s’y adonnait tous les jours. N’étant pas séquestré dans une cellule, mais chez le comte de Wingfield, il put rencontrer d’autres nobles et leur fit partager son loisir.
Peu à peu, les Britanniques adaptèrent le jeu. En 1858, Harry Gem dessina sur la pelouse de sa propriété un terrain, un court, qui a beaucoup de similitudes avec ceux que nous voyons aujourd’hui. 5 ans plus tard, le descendant du comte de Wingfield joue lui un jeu qui ressemble beaucoup au tennis. En 1869, Harry Gem et quelques amis forment le premier club de lawn tennis (tennis sur herbe) à Leamington, mais ça reste très « familial ». Cependant, c’est le descendant du comte de Wingfield qui est selon la légende l’inventeur du tennis.

En fait, Wingfield a inventé le sphairistike (mot grec qui signifie art de la balle) le 23 février 1874. Le sphairistike est un sport ressemblant au tennis, mais qui dispose d’une innovation technique, le caoutchouc. Il permet un truc super important, il fait rebondir les balles. Au jeu de paume, les balles étaient souvent en cuir et donc ne rebondissait pas des masses. Wingfield commercialise son invention avec 4 raquettes, un filet, des piquets et des bandes pour marquer le terrain. Il suffit d’une pelouse pour jouer, mais les règles de Wingfield sont confuses. Ces dernières sont codifiées en 1875 de manière simple par le MCC (Marylebone Cricket Club) afin que même un Anglais puisse les comprendre (petite vengeance de Waterloo !).

En 1875 également est fondé le All England Club, sur un terrain aménagé sur une prairie en banlieue de Londres, dans un endroit appelé Wimbledon. Le premier tournoi de lawn tennis est organisé en 1877.

Le tennis se développe rapidement dans le monde car la Grande Bretagne dispose d’un empire colonial présent sur tous les continents (Australie, Inde, Canada, Afrique du Sud,…). Les officiers des régiments en garnison exportent le nouveau sport dans la bonne société de chaque grande ville de l’empire.

De la même manière, le développement du chemin de fer, et donc du tourisme, permet aux touristes anglais de répandre le tennis sur les plages d’abord de Normandie, puis de Côte d’Azur. Les premiers clubs sont ainsi Le Havre, Dinard ou Cannes en 1878. En 1890, des clubs parisiens comme le Racing Club de Paris commencent à construire des terrains en dur. Mais suite à une violente campagne dénigrant l’importation de sports anglais, le lawn tennis met du temps à s’imposer vraiment en France. Jusque 1895, il est considéré comme un sport de plage. L’accroissement du nombre de touristes britanniques augmente le nombre de terrains construits par les hôtels et les auberges. Le tennis devient peu à peu un sport populaire.

Le développement de ce sport entraîne la création de tournois toujours existant pour la plupart : ainsi l’US Open à Flushing Meadow apparaît en 1881, l’open d’Australie en 1912, et enfin les Internationaux de France, à Roland Garros en 1925. Avec Wimbledon, déjà cité, ils constituent le Grand Chelem, le Saint Graal de tout joueur ou joueuse de tennis professionnel(le).

 

En photo : création Haagen Dazs spécialement pour Roland Garros 2013. Macarons glacés…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.