Curiosités

Foster the People

Rappelez-vous… Cet été nous vous présentions le rafraîchissant titre Pumped up Kicks, du groupe californien Foster the People. Nous avons rencontré Cubbie Fink, le bassiste, pour une interview.

Pouvez-vous nous raconter les débuts du groupe ?

Tout a commencé à Los Angeles, entre amis. On a commencé à s’impliquer de plus en plus dans la musique. C’est à la suite de notre premier concert avec Mark Foster que j’ai décidé de tout quitter pour jouer.

Comment Foster the People a-t-il trouvé son style ?

C’est avant tout une question d’influences. On se nourrit de soul, de jazz… Notre musique est basée sur une diversité d’influences qui découle sur quelque chose de vraiment personnel.

Le groupe a rencontré un succès très rapide, notamment avec le titre Pumped Up Kicks. Est-ce une surprise ?

Ce qui a été une surprise, c’est la vitesse à laquelle le succès est arrivé. J’ai joué dans des groupes depuis l’âge de 14 ans. Avec l’expérience, je me suis rendu compte que Foster the People avait du potentiel. La preuve, j’ai eu suffisamment confiance pour quitter mon boulot. Mais je pensais que ça mettrait au moins trois à cinq ans avant de percer, voire plus.

Est-ce que vos racines californiennes sont une source d’inspiration ?

De manière inconsciente, certainement. Mais c’est plus l’environnement, le soleil, que la musique californienne passée qui a une influence !

Etes-vous plutôt scène ou studio ?

On aime les deux. Certains groupes préfèrent l’un ou l’autre, on se sent à l’aise aussi bien sur scène qu’en studio. C’est vrai que la scène, c’est le meilleur moment de la journée. Mais on aime aussi le côté gratifiant du studio, cette exploration pendant des heures et des heures. Et on passe énormément de temps en studio. On travaille pour trois producteurs à Los Angeles et un à Londres. Les retouches sont donc nombreuses…

Notre magazine s’appelle Save My Brain… Sauver les cerveaux. Comment peut-on le faire ?

En continuant d’explorer, d’apprécier l’art, la culture et la beauté de la planète. Le cerveau meurt s’il arrête d’apprendre.

Quels ont été vos derniers coups de cœur culturels (musique, cinéma, littérature…) ?

Question cinéma, j’ai vu There will be blood. Ce n’est pas tout récent mais c’est la première fois que je le voyais. J’ai trouvé ça fantastique. Ca ressemble à une tragédie grecque moderne. C’est brillant et intéressant.

Sinon, j’ai beaucoup aimé le dernier album de Wilco. Je les ai vus en concert il y a un mois, c’était incroyable. Je suis un grand fan !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.