Curiosités

La Fiancée – EP

La fiancée a un prénom, mais est-il important de le donner ? Non, cela enlèverait une part du romantisme qu’elle dégage. La fiancée a été petite fille, c’est d’ailleurs à ce moment, vers ses quatre ans, qu’elle a commencée à jouer de son premier instrument de musique, une flûte. Deux ans plus tard, La Fiancée commencera son apprentissage du piano, puis du chant. Dans la maison de La Fiancée encore petite, on écoute de la musique classique religieuse, mais pas seulement, on y écoute aussi Bob Dylan, Cat Stevens et Crosby, Stills, Nash & Young.

La Fiancée grandit et devient styliste, mais la musique est toujours présente dans sa vie, il ne lui manquait qu’un coup de pouce d’Edgar Ficat pour se lancer et écrire son premier texte. La Fiancée écrit donc, et sa chanson On avait juré de faire mieux se retrouve sur la compilation Les Filles Sont Folk, un début encourageant !

La Fiancé continue donc d’écrire et rencontre Florent Marchet, l’auteur des albums Gargilesse (2004) et Rio Baril (2007) était justement à la recherche d’une voix féminines qu’il pourrait marier fiancer à sa musique. Ainsi, de ces fiançailles, né le premier EP 4 titres de La Fiancée.

L’emploi du moi, Cette autre, Veilleuse et Tigre mercenaire sont les quatre chansons de cet EP, les quatre histoires que nous conte La Fiancée accompagnée par la musique de Florent Marchet. Interprétée avec une grande sensibilité, un peu de naïveté, du romantisme et un peu de mélancolie, ses chansons sont un délice à écouter.

D’ailleurs, vous l’avez peut-être déjà entendue sur l’album de Séverin : Cheesecake.

Cette autre :

Son MySpace : http://www.myspace.com/lafiancee

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.