Séries TV

The New Girl

Ce mois-ci, nous décollons direction la grosse pomme pour vivre dans une colocation pas tout à fait comme les autres.

Jess (Zooey Deschanel), une jeune professeure d’une vingtaine d’années est désespérée le jour où elle découvre que l’homme avec lequel elle vit depuis six ans l’a trompé.
Malheureuse, elle se retrouve à postuler pour une annonce de colocation avec trois garçons. Bien que fantasque, la jeune femme retient leur attention pour avoir des amis dans le mannequinat.

The New Girl présente les stéréotypes classiques des sitcoms américaines : des personnages hauts en couleur, des situations cocasses et rocambolesques et quelques bons sentiments.
Pourtant, The New Girl parvient à sortir son épingle du jeu avec une écriture efficace : les dialogues sont bien ciselés, les références à la culture américaine sont présentes et le cynisme est au rendez-vous. Bref, des ingrédients indispensables pour un jour espérer s’élever au rang des sitcoms de cette décennie comme I How Met Your Mother.

Mais l’atout phare de cette nouvelle production, c’est indéniablement Zooey Deschanel qui offre au personnage de Jess une dimension 3D. En effet, sans cette actrice, il est facile à penser que la sitcom n’aurait pu décoller. La comédienne a su donner de la consistance au personnage de Jess,  le rendre pathétique et à la fois touchant, loufoque et sexy en même temps.
Sans parler de cette jolie voix dont elle nous fait régulièrement part. Chanteuse et auteur-compositeur dans la vraie vie, Zooey Deschanel joue une Jess qui chante lorsqu’elle est mal à l’aise ou pour toute situation qui lui inspirerait une chanson de son crue. Forcément, ça offre aux téléspectateurs quelques rires sincères.

N’oublions pas non plus les trois nouveaux compagnons de Jess. Il y a Rick, le barmaid au grand cœur, Schimdt le dragueur lourdingue et enfin Winston, le back cool. S’il faut admettre que la comédienne prend beaucoup de place et que nous n’avons pas encore eu le plaisir de découvrir plus en profondeur les personnages masculins, il est fort à parier qu’ils sauront se faire une place de choix.  En attendant, les scènes, qui reposent beaucoup sur les différences hommes/femmes permettent des épisodes plutôt faciles mais toujours drôles et efficaces dans le gag.

En somme, sans trop aller loin dans l’analyse, The New Girl, on peut dire que tout est dans le titre. C’est nouveau, frais, rafraichissant, drôle et on en redemande !

Et pour le plaisir ;)

<

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply
    Marine
    25 novembre 2011 at 15:33

    Agnès, j’ai regardé un peu partout sur le web et pour le mmt, pas de notification quant au lieu. Ce soir, je m’attèle à regarder à nouveau le premier épisode pour vérifier :)

    Peneloppy, je trouve que la comparaison avec Big Bang n’est pas bonne du tout. Si j’admets que Big Bang s’est perdu ces dernières saisons, abandonnant le côté geek pour la guéguerre garçons/filles, The New Girl n’est pas du tout dans le même créneau.
    Pour ce qui est de l’intégration et des scènes loufoques, c’est clairement revendiqué par les scénaristes. The New Girl n’a pas vocation a être réaliste mais est une série déjantée qui joue à fond sur les clichés, bien sûr que la série n’est pas dans un registre réaliste. Comme principalement toutes les sitcoms à vrai dire.

  • Reply
    Agnès
    25 novembre 2011 at 1:00

    Vous savez que la « grosse pomme » est en référence à New York et que la série se passe à Los Angeles?

    Sinon, New Girl est sympa bien qu’il a fallu quelques épisodes pour vraiment accrocher à l’humour, l’histoire et aux personnages.

  • Reply
    Stephanie - le blog de cocotte
    24 novembre 2011 at 22:35

    J’ai regardé les premiers épisodes et j’avoue que j’aime assez! J’ai hâte de voir la suite ;)

  • Reply
    Peneloppy
    24 novembre 2011 at 16:31

    Personnellement c’est tout le contraire : j’ai regardé les trois premiers épisodes et je n’ai pas du tout accroché… Il n’y a rien de nouveau, on dirait une pâle copie de Big bang théorie à l’envers (3 mecs normaux / une geekette bizarre). J’ai eu l’impression que tout allait toujours soit trop vite (comme son intégration dans le groupe, un peu bâclée) soit trop lentement, et certaines situations m’ont paru trop exagérées pour être vraiment drôles (ce qui passe très bien dans certaines séries mais ne m’a pas convaincue ici…) Bref, moi aussi j’en avais lu que du bien mais cette série n’a vraiment pas réussi à me convaincre…

  • Reply
    Amstramglam
    24 novembre 2011 at 15:12

    Il faudrait que je regarde, je n’entends que des commentaires positifs :)
    Bisous

  • Reply
    Une quiche en cuisine
    24 novembre 2011 at 14:22

    Merci pour cette découverte !
    J’aime beaucoup Zooey Deschanel, et cette série a l’air tout comme elle : drôle, frais et original :-)

  • Reply
    Hachi
    24 novembre 2011 at 14:07

    Perso j’accroche aussi à fond =D
    Zoey Deschanel est extra !

  • Reply
    LexAnne
    24 novembre 2011 at 12:36

    Merci pour cet article Marine !

    Je suis une grande fan aussi de cette nouvelle série :)
    J’ai fait une critique du pilote si cela t’intéresse : http://spoileralertv.wordpress.com/2011/11/16/new-girl-pilote-whos-that-girl/

    Je te souhaite une très bonne journée.

  • Reply
    Amélie Sogirlyblog
    24 novembre 2011 at 10:18

    J’avoue, je regarde surtout pour Zooey Deschanel qui est une de mes actrices préférées ;) c’est rafraichissant et ça se laisse définitivement regarder!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.