Brainstorming Films

Les aventures de Tintin – Le Secret de la Licorne

Depuis mercredi, un des films les plus attendus, si ce n’est le plus attendu, est enfin sorti au cinéma. Remis au goût du jour et avec de grands noms à l’affiche, Tintin a su se faire désirer. Quel verdict après une telle attente ? Ce film peut-il plaire à ceux qui ne connaissent pas le personnage de Tintin, le jeune journaliste ?

Tout d’abord, il faut avouer qu’en entrant dans la salle on a une certaine appréhension : des questions comme « Est-ce-que le film sera fidèle à la BD ? » se bousculent dans notre tête et puis, enfin, le générique commence. Et quel générique : un hommage à Hergé avec un clin d’œil à chacune de ses bandes dessinées ainsi qu’une petite course-poursuite en ombre chinoise où l’on peut reconnaître certains personnages comme Tintin, Milou, Dupont et Dupond ou encore Rastapopoulos.

Le film commence comme la bande dessinée Le Secret de la Licorne, Tintin, en promenade dans un marché aux puces, achète une réplique de la Licorne, beau bateau du XVIIème siècle, qui attire la convoitise d’autres collectionneurs… L’histoire est un habile mélange entre trois BD d’Hergé : Le Secret de la Licorne, Le Trésor de Rackham le Rouge et Le Crabe aux Pinces d’Or. Mélangez le tout avec de l’action et l’humour Tintin et vous obtenez un petit chef d’œuvre.

Qu’en est-il des personnages ? Le principe de la Motion Capture a permis de rendre encore plus humains des personnages qui l’étaient déjà dans une bande dessinée. Chacun d’entre eux est extrêmement bien détaillé, que ce soient les dents du Capitaine Haddock jaunies par l’alcool ou encore les mimiques du pickpocket, aucun personnage n’a été bâclé lors de la réalisation.

En parlant de réalisation, cette petite perle cinématographique est signée, pour ceux qui l’ignorent, Steven Spielberg et Peter Jackson, respectivement réalisateurs des Dents de la Mer et du Seigneur des Anneaux ; ajoutez à cela un sacré casting : Daniel Craig (James Bond), Jamie Bell (Billy Elliot) ou encore la French-touch avec Gad Elmaleh (même si ce n’est qu’un second rôle). Bref, toute une liste de noms capable de séduire un maximum de personnes.

Il existe cependant un seul inconvénient à ce film. En effet, même si ce film a été fait par ce qu’on peut appeler deux monstres du cinéma, il n’en reste pas moins que la magie du Secret de la Licorne n’opère totalement qu’à l’unique condition d’avoir déjà lu la bande dessinée originale et d’avoir accroché à l’univers Tintin. Dans le cas contraire, le film pourrait sembler long par moment. Malgré tout cela, Tintin et le Secret de la Licorne reste un excellent film et il est nécessaire d’aller le voir au cinéma, surtout si vous avez été bercé par Tintin !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Olivier Raimond
    8 novembre 2011 at 14:39

    Vivian => Les moyens entre la BD et le cinéma sont très différents, c’est sûrement pour ça que l’on voit + d’action et de spectacle dans le film que dans la BD, surtout qu’il est difficile je pense de faire dans le spectaculaire sur une image figée (avis personnel). D’un côté, Tintin a toujours été + proche du pacifiste que de l’agresseur.

    Valou => Je ne m’en suis pas rendu compte lorsque je l’avais vu pour la première fois, mais en effet Moulinsart est + proche de la boite de conserve que de l’immense château d’Hergé… Dommage :(

  • Reply
    Vivian
    7 novembre 2011 at 14:13

    Salut,

    perso j’ai trouvé très moyen, même un peu fatiguant. Le coup des violons avec Haddock qui fait la morale à Tintin m’a spécialement agacé… Pourtant on aurait pu croire que le « ricanisme » n’avait pas effleuré l’univers au combien blege de Tintin, ben c’est loupé. La naïveté des personnages ne transparaît pas et le film vitre à la grosse action dès qu’il le peut alors que la BD voue ses scènes d’action plutôt au burlesque qu’au spectaculaire…

  • Reply
    valou
    28 octobre 2011 at 17:19

    je l’ai vu hier en 3D et j’ai adoré…fan de Tintin à la base, je retrouvais mes impressions de lecture d’il y a une bonne dizaine d’années…tout en découvrant avec plaisir ce mélange des trois albums, et aussi un peu plus d’humanité dans les personnages…au point que parfois, la question se posait : animation ou film avec des acteurs réels ?…formidable ! incroyable !
    mon petit bémol, vraiment infime, c’est le château de Moulinsart que j’ai trouvé écrasé…normalement il ets plus long que ça non?

  • Reply
    laurence
    28 octobre 2011 at 0:45

    bel article… je ne suis pas « tintinophile » ni adepte de la motion capture pourtant j’ai bien aimé ce film !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.