Créateur de mode

Galerie de portraits chez Givenchy

Appartenant aujourd’hui au tentaculaire groupe LVMH, la maison Givenchy a connu une succession de directeurs artistiques célèbres. Revue de portraits depuis la fondateur Hubert de Givenchy jusqu’à Riccardo Tisci.

Le fondateur (1952 – 1995)

C’est en 1952 que l’histoire de Givenchy a commencé. Hubert de Givenchy décide de prendre à contre pied la notion de saison. Ses pièces seront intemporelles et ne suivront pas le cycle habituel des collections. Une résolution à laquelle il renonce bien vite, sous les conseils d’Hélène Lazareff, alors directrice du magazine Elle.

Hubert de Givenchy dit tirer son inspiration de deux personnalités de ses amis. D’une part, Cristobal Balenciaga, qu’il admirait depuis l’adolescence. Arrivé à Paris, il a voulu travailler pour lui, sans succès. Mais tout vient à point pour qui sait attendre : les deux couturiers sont par la suite devenus amis, multipliant les collaborations.

D’autre part Audrey Hepburn. Rencontrée presque par hasard (il pensait avoir affaire à Katherine Hepburn), elle deviendra sa muse et une fidèle cliente. Nombreux sont les films où l’actrice apparaît vêtue en Givenchy.

John Galliano (1995 – 1996)

Lorsque Hubert de Givenchy prend sa retraite en 1995, à l’âge de 68 ans, sa maison appartient depuis huit ans au groupe LVMH. C’est donc Bernard Arnault qui désigne son successeur en la personne de John Galliano. Celui-ci prend la direction des collections couture et prêt-à-porter. Il s’agit là de son premier poste de directeur artistique d’une grande maison.

Alexander McQueen (1996 – 2001)

John Galliano a toujours rêvé de donner un coup de fouet à la maison Dior. Son vœu se voit vite exaucé puisqu’un an après son arrivée au sein du groupe LVMH, Bernard Arnault le nomme à la direction artistique de Dior. Celui-ci décide alors de faire confiance à un autre britannique débutant, Alexander McQueen. Celui-ci bouleverse les codes de la maison avec des créations d’un style très anglais.

Julien Mac Donald (2001 – 2005)

Après Alexander McQueen, c’est au tour du Gallois Julien Mac Donald d’officier à la direction artistique de la maison Givenchy. Plébiscité par de nombreuses stars, Julien Mac Donald ne fait toutefois pas l’unanimité : son recours massif à la fourrure l’a placé dans le collimateur des associations de défense des animaux.

Riccardo Tisci (2005 – …)

Alors que le britannique Ozwald Boateng a pris la direction artistique des collections homme en 2003, il incombe à l’italien Riccardo Tisci la responsabilité des collections femme. Riccardo Tisci a accepté ce poste par nécessité. A l’origine, le créateur comptait miser sur les seules collections vendues en son nom propre pour subsister. Toutefois, son emploi de directeur artistique chez Givenchy lui a permis d’aider financièrement ses sœurs.

A la tête des collections prêt-à-porter et haute couture, Riccardo Tisci avoue puiser son inspiration dans la religion catholique. Pour le défilé de la saison automne-hiver 2010, il a créé l’événement en invitant sur le podium le mannequin transsexuel Lea T.. Aujourd’hui, Riccardo Tisci est le nom préféré des parieurs pour la succession de John Galliano à la tête de Dior.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.