Be pragmatic

Recettes de grands-mères & féminisme

Aujourd’hui c’est la fête des grands-mères et après-demain la journée de la femme. Ainsi pour commémorer dignement, et parce-que chaque année on se demande quel sens cela peut-il avoir réellement qu’une journée de la femme, Be pragmatic propose de retracer une histoire esthétique, celles des multiples combats menés de front par toutes les femmes, quotidiennement et sans concessions. Bien que ce ne fut jamais la priorité du MLF, Gisèle Halimi & Co, tentons de rappeler brièvement quels sont les moyens de lutter contre ce qui nous oppresse et contre quoi Mamie a toujours une petite décoction.

Contre la cellulite :

Mélangez deux tasses de marc de café ou de café moulu, une demi tasse de sucre cristallisé ou de sel et trois cuillères à soupe d’huile d’olive ou de pépins de raisin. Mixez vigoureusement le tout, avec virilité si j’ose dire, puis prenez une douche chaude en vous massant les zones envahies. Rincez soigneusement, et renouvelez l’expérience.

A l’attaque des vergetures :

Les égyptiennes de l’Antiquité étaient déjà de vives activistes dans le domaine pour les éradiquer après une grossesse par exemple. Anecdote insolite: certaines recettes mentionnent l’huile d’autruche. Techniquement ce produit sera difficile à trouver, n’étant pas un sacré par la société de consommation, et il faut dire que l’on aime mieux voir les autruches en vie. Alors en guise de substitut, il est possible de masser les zones striées deux fois par jour avec de l’huile d’amande douce ou de sésame. En persévérant elles s’atténueront.

Éliminer les points noirs :

Frottez l’intérieur d’une peau de banane sur les points et attendez quinze minutes.

Atténuer les rides :

Il est des injustices contre lesquelles on ne peut rien et qui ne sont pourtant pas moins intolérables: les rides. Laissons-nous donc aller à l’exotisme et appliquons du jus d’ananas sur le visage en le laissant sécher pendant quinze minutes.

Ceci étant, l’histoire quotidienne d’une femme ne peut être réduite à des combats menés dans un défaitisme incarné. Celle-ci a parfois progressé vers de nombreux acquis, revenons sur les victoires et les grands modèles:

Des cheveux en fils de soie :

Sur les bons conseils Vanessa Paradis, un masque d’huile d’olive capillaire toute la nuit et vous les retrouvez doux et soyeux au lendemain, à condition de bien les rincer.

Des griffes de lionnes :

Pour avoir de beaux ongles, il faut les tremper dans du beurre fondu, pendant une dizaine de minutes, ou bien dans un bain d’eau salée.

Le teint laiteux d’Anne Boleyn :


Elle fut exécutée pour moins que ça :  faire fondre de la levure de bière fraîche ou en paquet dans un peu d’eau tiède et appliquer cette pâte grisâtre sur le visage et sur le cou. Laisser sécher et rincer à l’eau tiède.

Enfin, parce-que nous le valons bien, reprenons le slogan d’une brillante avocate, Ne vous résignez-jamais, car dixit le Castor «On ne nait pas femme on le devient», sans faire de zèle évidemment.

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    kalei
    8 mars 2011 at 10:23

    Va bien me falloir trois jours… :-)

  • Reply
    Sophie
    8 mars 2011 at 3:09

    Et bien, on n’est pas rendues…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.