Un autre point de vue

La Joconde

Chers lecteurs, bonjour. Un petit mot pour vous annoncer la fin de ma rubrique macho et le début de ma nouvelle rubrique « Un autre point de vue ». Je souhaite en effet ne plus me focaliser sur les rapports hommes / femmes mais diversifier les sujets de mes articles. L’objectif de cette nouvelle rubrique est de parler d’éléments connus (art, faits d’actualités, etc.) mais avec un point de vue détourné voir humoristique. Comme SMB est un magazine culturel, autant joindre le ludique à la culture. Aussi, bien que beaucoup de choses dans mes articles ne seront pas authentiques, je mettrai en italique les éléments avérés. Par exemple, dans ce premier article sur la Joconde, le fait qu’elle ait été réalisée par Léonard de Vinci est vrai, et c’est pourquoi c’est écrit en italique. J’espère simplement que vous passerez de bons petits moments en me lisant. Bonne lecture !

Vous connaissez évidement cette oeuvre fascinante attribuée à Léonard de Vinci (1452 – 1519). Ce tableau, probablement le plus célèbre au monde, est exposé au Louvre. La Joconde, ou Mona Lisa, a été réalisé entre 1503 et 1506 par le peintre italien. Plusieurs mystères entourent ce tableau.

Son sourire :
Mona Lisa semble à la fois sourire et ne pas sourire. Si on décompose son visage, on peut le remarquer plus clairement :

Si on considère la partie gauche, on voit qu’elle bade. C’est visiblement une sale journée, elle a probablement dû regarder autour d’elle et comprendre qu’elle vivait dans un marais. Le croco doit approcher et il est sur le point de faire nuit. Elle voudrait lâcher un post sur Vie De Merde mais internet n’existe pas encore.

Si on regarde la partie de droite, c’est l’inverse. Elle commence à se fendre la poire malgré elle, comme si Léonard venait de lâcher un pet en la peignant.

Son regard :

L’idée n’est pas de savoir si elle a de jolis yeux, mais de savoir où elle regarde. Levez-vous et bougez de gauche à droite en fixant cet agrandissement, sauf si vous regardez cet article à votre boulot. Où que vous alliez, Mona semble vous mater.

Son identité :
Qui est elle ? On ne sait toujours pas. Toutefois plusieurs hypothèses. Premièrement, elle pourrait être Lisa Gherardini ou « Mona Lisa », femme du marchant d’étoffe Florentin Francesco del Giocondo. Pourquoi partirait elle avec De Vinci dans le marais, on ne sait pas.

Une autre possibilité a été récemment proposée par une équipe de chercheurs Italiens. Ils pensent qu’il s’agirait en fait d’un homme surnommé Salai, alors assistant de Léonard de Vinci, et qu’il aurait eu avec son maître une relation ambiguë. On comprend mieux pourquoi ils se trouveraient dans le marais…

Pour cette dernière hypothèse, les chercheurs auraient trouvé un S pour Salai et un L pour Leonardo, dans les yeux de la Joconde. Nous n’avons pas de documents le mettant en évidence, toutefois j’ai retrouvé une archive prouvant que Mona mettait des lentilles de contact personnalisées comme on peut en trouver sur internet. Avant d’opter pour ce modèle quasi invisible, elle aurait essayé d’autres lentilles plus voyantes comme ci-après :

Si cette identité d’homme se confirme, on pourrait faire la simulation suivante de Mona sans la préparation préalable à sa pose, et notamment sans ses fausses mèches. Salai ressemblerait alors à l’image suivante (source).
D’autres hypothèses, enfin, disent que La Joconde pourrait être le portrait de la mère de Léonard, son autoportrait, ou une superposition de deux portrait. Quand on connait le génie de son peintre également inventeur, on peut se poser la question ou imaginer des histoires comme le Da Vinci Code de Dan Brown.

Au final, La Joconde garde tout son mystère et c’est aussi pour cela qu’on l’aime !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.