Le chromosome Y

Justin Bieber, poupon chanteur

Robert Pattinson n’a qu’à bien se tenir ! Entré au panthéon des artistes à minettes de moins de 14 ans, un jeune garçon a chipé sa place au vampire le plus sexy du grand écran (leurs dires, pas les miens !) et ce en étant encore moins doué dans son domaine que son aîné ! Comme quoi, les jeunes d’aujourd’hui ont vraiment de la merde dans les yeux et dans les oreilles ! Il nous vient tout droit du pays des caribous et a fait de sa mèche un atout charme, une arme de destruction massive que tous les ados mâles de son âge lui envient (et qu’ils ont d’ailleurs adopté !), j’ai nommé : Justin Bieber !!

Justin Bieber, c’est LE phénomène de cette année 2010. Avec un peu de chance et de bonne volonté on n’en entendra plus parler en 2011, mais comme je doute que les adolescentes se mettent par miracle à écouter de la bonne musique d’ici là, on risque fort de continuer à nous rabattre les oreilles avec ce gosse chanteur à peine plus mûr que Jordi à l’époque. Donc, à Save My Brain, nous avons aussi décidé de nous mettre à l’heure Justin, juste pour rigoler cinq minutes !

Jusqu’à il y a encore quelques mois je n’avais aucune idée de qui était Justin Bieber ! Bah oui, je n’écoute jamais la radio et, autant que faire se peut, j’évite de regarder TF1… Sauf qu’il y a quelques semaines, par un malheureux concours de circonstances, je suis tombée sur un reportage qui lui était consacré. Et j’avoue, j’ai pas compris ! Selon le journaliste, un garçon du nom de Justin, 16 ans, 1m30 debout les bras levés sur une chaise, aussi charismatique qu’une poupée Nenuco, faisait s’affoler les jeunes filles du monde entier, encore plus que Robert Pattinson, Taylor Lautner et Daniel Radcliffe réunis, tant et si bien que son concert de Sydney avait dû être annulé, la moitié des fans devant y assister s’étant évanouies quelques heures avant le début du show. Justin Bieber, plus fort qu’une vague de canicule en plein été, plus efficace qu’une grippe H1N1 ! Consternée devant mon poste de télévision j’ai pensé qu’à défaut d’être mûr Justin était incroyablement doué, ça arrive les enfants stars … et bien non ! Justin chante comme une fillette de 12 ans, ses textes sont aussi recherchés que ceux de Christophe Maé et ses clips bourrés de clichés dignes des plus grands chef d’œuvres en la matière de Jay-Z et P. Diddy. Autant dire que Justin ne brille pas par sa créativité…

Mais à l’époque je lui avais quand même laissé le bénéfice du doute ! Parce qu’il est jeune et qu’il ne choisit pas forcément les chansons qu’il chante ni les clips qu’il tourne. Sauf qu’à force d’entendre parler du phénomène, j’en ai appris de belles sur Justin ! 1. Justin a de mauvaises fréquentations. Usher, Rihanna, Miley Cirus, Demi Lovato, etc…, moi j’appelle ça de mauvaises fréquentations ! 2. Justin ne sait pas marcher. A force de se concentrer sur ce qui lui sert de cheveux mais ressemble davantage à la tignasse d’un Playmobil, Justin se prend des portes, pas une fois, mais deux, tente d’en rire, mais passe quand même pour un crétin… Et quand on veut être un artiste crédible, c’est moyen de passer pour un crétin, même un crétin avec de l’humour. 3. Et c’est ce qu’il y a de plus affligeant chez ce garçon : Justin est aussi cultivé qu’une poule de batterie (oui, celles élevées en plein air ont un QI plus élevé, c’est comme ça !). Justin ne sait pas ce que signifie le mot « allemand ». Apparemment pour le garçon, il existe trois pays dans le monde : le Canada, les États-Unis et l’Australie, où il a fait un carnage donc ! Mais l’Allemagne ? Connait pas ! Alors pour faire bonne figure, une fois de plus, Justin démontre dans une interview qu’il sait compter jusqu’à 10 en allemand, mais le mal est fait !

Pour finir, en plus d’avoir arrêté l’école à 4 ans et de n’avoir jamais entendu parler ni de la première, ni de la seconde guerre mondiale, le vocabulaire du jeune Justin est riche de quatre mots, et encore, sur les quatre il répète le même trois fois et le dernier est une onomatopée ! Bah oui, « Baby, Baby, Baby, oooouuh » n’a jamais constitué une phrase… Le reste des mots qu’il prononce Justin les a donc appris par cœur et n’a de toute évidence aucune idée de leur signification !

Alors vous allez me dire, c’est facile de se moquer de ce pauvre garçon sans défense, il n’y est pour rien dans ce qui lui arrive, c’est la faute de son agent et des médias qui le persécutent, blablabla …, sauf que non ! Même si Justin est un pur produit marketing de ses ongles de pieds jusqu’à la pointe de ses cheveux parfaitement coiffés, à bientôt 17 ans, Justin est presque grand maintenant et aurait le pouvoir, s’il le souhaitait, de se rebeller un peu et d’exiger d’interpréter des chansons un peu plus recherchées. Mais non. Justin se contente de ses textes niveau maternelle deuxième année. Et admettons qu’il n’ait pas son mot à dire sur ses chansons, il pourrait briller par son intelligence et démontrer au monde qu’il est un Être cultivé. Mais là encore, le garçon est aux abonnés absents ! Alors non, fini l’indulgence en ce qui concerne Justin Bieber ! C’est un « chanteur » pour ados pré-pubères dénué de talent et d’intérêt et, à moins d’un miracle ou d’une opération de sauvetage hautement risquée menée par l’équipe de Save My Brain, il risque fort de le rester… Dur dur d’être un bébé … Bieber !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply
    de kermenguy capucine
    4 janvier 2011 at 19:23

    excellent papier ! franchement ce blanc bec est insupportable, inculte et prétentieux (les deux vont d’ailleurs bien ensemble). De toutes manières c’est un pur « produit lessive » point barre, tant que ça marche et que ça rapporte, son agent et sa maison de disques se frottent les mains ! le seul problème c’est après ! et là c’est pas gagné

  • Reply
    Fanny
    28 décembre 2010 at 10:30

    J’ai vu un reportage sur lui une fois où on lui demandait ce qu’il ferait si toute cette célébrité s’arrêtait. Il a pris un air incroyablement sûr de lui en disant « mais vous avez bien regardé, ça ne s’arrêtera jamais, ça ne peut pas s’arrêter » (genre je suis trop doué et les gens sont trop cons pour arrêter de m’adorer). Son attachée de presse lui a fait reformuler en disant qu’il a eu de la chance, blablabla.
    Donc en plus de faire de la soupe et d’avoir un QI de moule, il a la tête comme une baudruche.

  • Reply
    Paumadou
    28 décembre 2010 at 9:49

    Dommage qu’il ne soit pas allé en Corée du Nord finalement… XD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.