Le chromosome Y

Emile Hirsch : vilain petit canard d’Hollywood ?

Il y a des gens dont on entend parler sans arrêt. Des gens qui chaque semaine font la couverture des magazines du monde entier et voient leurs moindres faits et gestes épiés. Et puis il y a les gens que l’on feint d’ignorer. Emile Hirsch fait partie de ceux-ci. Pourtant l’acteur est partout mais l’on n’en parle nul part. Et quand, par miracle, on en parle, c’est pour dire de lui qu’il est hautain, prétentieux ou suffisant. Je ne suis pas d’accord ! Emile Hirsch est juste différent.

Et c’est cette différence qui fait de lui l’acteur «présomptueux» que les gens se plaisent à décrire, le vilain petit canard d’Hollywood. Alors c’est sûr que dans le pays de Candy des acteurs mignons et édulcorés mais idiots et insipides dont Zac Efron et Robert Pattinson pourraient être les égéries, Emile Hirsch avec son talent à l’état pur et sa sensibilité à fleur de peau fait figure d’extraterrestre ! Pourtant, son physique à la Leonardo DiCaprio (jeune et pas encore bouffi) tendance Johnny Depp (négligé mais classe à la fois) devrait lui attirer les faveurs de la presse people et des écervelées qui en sont fans … mais non !

Ça n’est pas faute pourtant d’avoir fait ses preuves ! Emile Hirsch a une filmographie impressionnante et, malgré quelques incidents de parcours (je pense notamment à Speed Racer), peut se vanter d’avoir tourné avec des réalisateurs et acteurs de renom … ça n’est pas le cas de tout le monde ! Car dans les acteurs de sa génération (Emile Hirsch n’a QUE 25 ans), qui peut se targuer d’avoir eu la chance de travailler aux côtés de Sigourney Weaver, Jodie Foster, Kevin Kline (Le Club des Empereurs), Heath Ledger (Les Seigneurs de Dogtown), Bruce Willis et Sharon Stone (Alpha Dog), Sean Penn (Into The Wild), Gus Van Sant (Harvey Milk), ou Ang Lee (Hôtel Woodstock) ? Réfléchissez deux minutes … Personne ! Et surtout pas les minets dont on nous bassine à longueur de temps, qui excellent dans l’art de déclencher des émeutes partout où ils passent mais qui sont incapables d’aligner deux répliques en ayant l’air crédible !

Et ça, les professionnels du cinéma, les vrais professionnels j’entends, l’ont bien compris. Sans cela Emile Hirsch n’aurait pas reçu cinq Awards, dont celui du meilleur acteur pour sa prestation dans Into The Wild, et onze nominations dont celle de meilleure révélation pour Les Seigneurs de Dogtown, qui lui a permis de percer et ainsi attirer l’attention de Sean Penn. Si Catherine Hardwicke a fait un truc bien dans sa vie c’est de cela dont il s’agit !

Seulement voilà, dans le monde cruel du cinéma hollywoodien il ne suffit pas d’être talentueux pour plaire au public. Il faut surtout faire vendre… Et c’est là où le bas blesse. Car Emile Hirsch ne fait pas vendre. Il apparaît rarement à l’affiche d’un blockbuster, il ne sort pas accompagné d’un fille différente chaque semaine, il n’est pas omniprésent en couverture des magazines, bref !, il est loin des acteurs bankable à la Will Smith ou Brad Pitt ou de ceux auxquels le public s’intéresse pour leurs frasques amoureuses ! Non. Son dada à Emile c’est plutôt les causes humanitaires, avec par exemple l’ascension du Kilimandjaro et un road trip  en Afrique, beaucoup moins excitant que de savoir avec qui a couché qui ce mois-ci, je vous l’accorde !

Alors les mauvaises langues iront encore dire qu’il s’agit d’un coup marketing ou d’une opération visant à flatter son égo monstrueux enfermé dans le corps d’un homme de moins d’1m70 mais, soyons raisonnables, tous les hommes de taille moyenne ne nourrissent pas un complexe d’infériorité, regardez Gandhi ! Je ne vois pas pourquoi, à l’instar d’un Sean Penn se rendant en Haïti pour venir en aide aux sinistrés du tremblement de terre, Emile Hirsch ne pourrait pas grimper en haut de la montagne la plus haute du continent africain pour la bonne cause si ça lui chante !

A mon avis, ce qui dérange le plus les gens concernant Emile Hirsch finalement n’est pas tellement le fait qu’il soit différent, c’est surtout qu’ils ont dû mal à admettre qu’il est plus talentueux que tous les acteurs de sa génération réunis (Robert Pattinson compris – cherchez pas, j’ai un croc contre lui !) et ça, ça énerve, forcément ! Alors on va encore me traiter de jalouse, frustrée, vieux serpent à sonnette et autres qualificatifs tout à fait charmants mais pas grave, j’assume ! On en reparlera quand Ang Lee ou Sean Penn feront appel à Vous-Savez-Qui pour jouer dans un de leurs films… Et n’oubliez pas : le vilain petit canard, à la fin de l’histoire, est le seul à se transformer en cygne majestueux…!

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply
    Jenny
    3 septembre 2013 at 6:25

    Merci !
    Je crois que tout est dit moi j’ai découvert Emile Hirsch dans Into The Wild est j’est éatait subjugué par son talent . Depuis je me suis fait sa filmographie j’ai adoré complétement c’est un acteur confirmé ! C’est vraiment dommage que l’on ne parle pas plus de lui car c’est un des meilleurs acteurs que je connais . Il devrait être à l’affiche plus souvent .
    C’est l’un des seuls qui ne joue pas à la comédie et s’intéresse réellement aux causes humanitaire ; et que l’on parle de lui comme quelqu’un de prétentieux ou d’arrogant , ça me fout la rage .
    Pour finir je dirais que ceux qui ont écrit de tels choses à son sujets ne sont que des jaloux qui ne veulent pas se rendre comptent que la vie ne se limite pas aux dernier potins sur qui à coucher avec qui !
    Emile Hirsch est géniale et j’épere vraiment qu’il sera plus connu !

  • Reply
    stvo
    7 septembre 2010 at 23:09

    J’ai découvert Emile Hirsch dans « Lords of Dogtown » que j’ai beaucoup aimé. Je trouve que c’est l’un des acterus les plus doués de sa génération à l’aise dans plusieurs types de rôles. Il n’est pas comme les Zac Efrons et autres Robert Pattinsons qui ne sont à l’aise que dans un certain type de film et qui ne possèdent que 3-4 expressions du visage qu’ils nous balancent sans arrêt.
    De toute façon, même si on ne parle pas beaucoup de lui, Emile Hirsch doit sûrement être bien plus reconnu dans la profession que les idoles des teenagers dont on vieent de parler ; comme tu viens de le dire, il a Gus van Sant, Ang Lee, Sean Penn et même Catherine Hardwicke (hormis Twilight, la filmographie de cette réalisatrice est plus que convaincante selon moi !) derrière lui !

  • Reply
    Cam
    3 août 2010 at 9:30

    Bonjour Soph,

    Déjà merci pour ton commentaire :) Je l’ai trouvé très instructif. C’est pas tant le garçon qui me dérange mais ce que les gens en font, c’est pour ça que j’aime bien lui taper dessus de temps en temps, mais c’est pas dirigé spécialement contre lui, plus contre ceux qui en font un sex symbol, sans prendre réellement en considération le bonhomme dans son intégralité, juste parce qu’il joue Edward Cullen dans Twilight.
    Je suis d’accord sur le fait qu’il est plus que ça et pour l’avoir vu récemment dans Remember Me je dois admettre qu’il m’a agréablement surprise. Je l’ai aussi rencontré, quand je vivais à Barcelone, sur le tournage de Little Ashes et c’est un garçon très sympa … mais il n’avait pas encore explosé à l’époque !lol. Bref ! Tout ça pour dire que ce qui m’énerve dans tout ça est davantage le tapage fait autour de lui, et pour les mauvaises raisons (il joue dans Twilight, il a une belle gueule, etc.) que l’acteur en lui même :)

    Et pour ce qui est d’Emile, j’espère VRAIMENT que très bientôt on entendra parler davantage de lui ! Pour ses talents d’acteurs, et pas parce qu’il a fait tel ou tel truc en dehors des plateaux de tournage, on s’en fout ! :D

  • Reply
    Soph
    30 juillet 2010 at 2:29

    Bonsoir

    Je ne suis pas d’accord avec le commentaire sur Robert Pattinson, sans être une fanatique du tout.
    Je trouve que comparer Rob à Zac Efron, c’est comme mélanger, une salade avec des mauvaises herbes.
    Zac Efron est un jeunot à minette
    Pattinson a certes fait Twilight mais jetez un coup d’oeil à How To be, Little ashes et même Remenber me
    Ce mec fait du piano, écrit et pas que des chansons guitare, sait jouer
    C’est un des premiers à avoir parler de son pote de longue date Johnny Flynn et de Laura Marling, deux musiciens indie anglais carrément géniaux!
    Pour l’avoir vu 2 fois en vrai, ce mec est génial, il a beaucoup de qualités, ce type a du gout et du talent
    Peut importe ce qu’on pense qu’on aime ou qu’on aime pas

    Dans le moule Hollywoodien?, fais moi rire
    Il passe du roman de Maupassant à Water Elephants, livre génial se passant pendant la dépression US à un jeune indigène dans son prochain film

    Pas mal le Pattinson non?
    J’ai hâte que ce Twilight machin se termine, qu’on le voit plus sur toutes les couvertures, qu’il se fasse un peu oublier quelques temps et qu’il revienne pour nous montrer ses tripes Rob car il a dans le moteur croyez moi.

    Ps: sinon, j’adore Emile Hirsh que j’ai croisé à Cannes en 2009 pour le Ang Lee, j’ai adoré adoré Into the wild, t’inquiète, ce qu’une question de temps, il va percer grave le boy Emile!

    Rob if you listen to me
    You love you me and my band (boys and girls)

    Biz d’une jeune scénariste de cinéma
    Soph

  • Reply
    Lorène
    11 mai 2010 at 23:01

    Je suis TOTALEMENT d’accord avec toi!! Emile Hirsch est un acteur formidable, qui se démarque de tout ce que l’on a l’habitude de voir à Hollywood, même du point de vu des films auxquels il choisi de participer.
    Pour tout ceux qui ne seraient pas convaincus, je n’ai qu’une chose à dire: regardez Into the Wild! je ne connais pas de meilleur argument.

  • Reply
    Cam
    5 mai 2010 at 15:24

    Merci!! Ca faisait un petit moment que je voulais parler de lui! Il le mérite, contrairement à certains! :p Si tu n’as pas vu Harvey Milk je te conseille de le voir, Emile Hirsch est vraiment impressionnant dans ce film aussi. Son personnage, Cleeve Jones, a vraiment existé et il est même toujours vivant et il s’en est vraiment imprégné pour son interprétation. Le résultat est bluffant! :)

  • Reply
    luxe and vintage
    5 mai 2010 at 13:30

    Merci pour lui !
    Je l’ai découvert dans les seigneurs de Dogtown, et je l’ai adoré dans into the wild.
    C’est visiblement un acteur qui n’est pas reconnu à sa juste valeur et c’est bien dommage !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.