Le chromosome Y

Michael Youn ou la médiocrité incarnée

En France il y a deux personnalités qui me donnent envie de vomir et éveillent en moi des pulsions meurtrières. Afin de ne pas m’attirer trop d’ennuis je tairai le nom de la première pour me concentrer uniquement sur la seconde, et ça me coûte déjà, de me dire que je vais devoir lui consacrer une bonne heure de mon temps, yeurk ! Cette personne n’est autre que l’insignifiant, le pitoyable, l’inutile Michael Youn…! (pouh rien que de voir son nom inscrit sur cette page blanche me colle la nausée !)

Avec l’insupportable Christophe Maé je pensais avoir atteint le paroxysme de l’agacement. J’avais oublié l’existence de Michael Youn. Oublié, oui ! Zappé, ignoré, rayé de la carte, bref ! Aussi mort que Voldemort dans Harry Potter (oops ! Désolée pour les spoilers ! :s). Sauf que non ! Michael Youn n’est pas mort (enfin à part cérébralement) et, dernièrement, il s’est rappelé à mon bon souvenir en se faisant arrêter pour avoir remonté une rue en sens inverse, en scooter … sans commentaire !

Toute la difficulté de cet article va donc résider dans le fait de parvenir à l’écrire sans balancer mon ordinateur par terre et lui sauter dessus à pieds joints. Parce que Michael Youn ne m’énerve pas, il m’horripile ! Il me colle la chair de poule, me file de l’urticaire, me donne envie de hurler en me tirant les cheveux et tournant sur moi-même pour finir par vomir vert sur mon couvre-lit d’un blanc immaculé. Et je ne le dis pas par pure méchanceté (comme certains trolls spécialisés dans l’insulte à chroniqueur sur le net pourraient le penser) parce que ma misérable vie me frustre tant que j’éprouve le besoin de me défouler sur quelqu’un ou parce que j’ai une heure à tuer en attendant le début de ma série… Non. Michael Youn a de très bonnes raisons de me hérisser le poil !

Outre l’humour potache pipi-caca-prout-crotte de nez dont Michael Youn a fait une spécialité (il n’est pas le seul dans ce cas après tout et si ça plait à certains, tant mieux !) ce qui me dérange chez le garçon est son incapacité à faire preuve d’un minimum de raffinement lorsqu’il n’est pas dans la peau d’un de ses personnages (le terme « peau » s’appliquant ici à la perfection car, non content d’avoir l’humour lourd et graveleux, notez que Michael Youn n’est pas capable de faire rire son public autrement qu’à poil). Jouer un rôle et s’investir à fond dedans le temps d’un film, d’un clip ou d’un spectacle, c’est bien. Se comporter en public et face à la critique comme un babouin attardé et obsédé par son zizi, c’est moche, et franchement pathétique ! Qu’il fasse des films/clips/sketches débiles et inutiles, c’est lui que ça regarde ! Mais qu’il pique une crise parce que les méchants critiques se sont ligués contre lui pour écrire noir sur blanc que ce qu’il fait en général est d’une médiocrité abyssale, ça me révolte davantage.

D’autant que Michael Youn se qualifie lui-même comme étant quelqu’un qui a de l’humour… De l’humour pour les choses qui ne font rire que lui alors ! Car face à la critique, parfois violente il est vrai, mais quel artiste n’y a-t-il jamais eu affaire ?, « l’humoriste » s’emporte et quitte les plateaux de télévision pour aller bouder dans son coin, na ! Niveau maternelle troisième année… Michael Jackson a injustement été qualifié de pédophile, critique autrement plus grave que celles auxquelles Michael Youn a été confronté, et n’a jamais insulté personne pour autant, lui ! Donc peut-être l’homme a-t-il de l’humour (ça reste encore à prouver !), mais il n’est certainement pas doté, ni d’auto-dérision, ni d’intelligence pour dédramatiser et faire face dignement à la critique.

Et c’est ce qui me dérange le plus chez ce garçon ! Car son incroyable capacité à faire ch*er le monde et à produire des œuvres affligeantes de débilité profonde ne serait rien s’il était capable, en contre-partie, de répondre de ses actes avec intelligence, humour et répartie plutôt qu’en insultant ouvertement ceux qui, à tord ou à raison, là n’est pas la question, ont clairement exprimé leur avis quant à ses productions. Reste à savoir maintenant si les fameuses critiques le pousseront encore davantage à vouloir faire ses preuves en tant qu’artiste ou si, au contraire, elles auront eu raison de sa volonté de poursuivre une carrière en dehors des plateaux tv d’M6. Le moment est peut être venu pour Michael Youn de se rendre à l’évidence : en tant qu’humoriste il est plutôt médiocre dès qu’il ne s’agit plus de gueuler à poil dans un mégaphone ! A bonne entendeur…

You Might Also Like

12 Comments

  • Reply
    Daniel Birckel (@dandorledo)
    31 octobre 2016 at 22:43

    M. Michael Youn,c’est la Lie de la médiocrité ; hystérique,lourd, moche et sale tant dans son aspect rebutant que par ses pitreries sans aucunes subtilités, il incarne bien ces nouveaux « pseudos artistes » qui sont arrivés à la télé au Forceps grâce à leur carnet d’adresse…Youn,recruté un soir en boite de nuit, c’est la continuité d’un nul comme Arthur (qui d’ailleurs a lui aussi essayé le one man show et qui s’est pris un four…) dans le même genre,vous avez Cauet qui a fini par rendre tout le monde malade et maintenant on arrive au summum du vulgaire et de la tête à claques,nullissime,méchant,moche et con,j’ai cité M.Cyril Hanouna, ce petit merdeux qui tyrannise en jouissant carrément sur le plateau tous ses collaborateurs…pour moi,Cyril Hanouna, c’est vraiment l’archétype du petit chef, du Capo, bref du mec qui parce qu’il a un peu de succès,se permet de bizuter les animateurs les plus faibles et qui s’en vante en plus! c’est honteux! quand C8 aura t-elle le courage de virer cette ****** du paysage audio visuel ?

  • Reply
    Cam
    22 avril 2011 at 16:08

    Ah mais je n’ai en AUCUN CAS tenté d’être objective en écrivant cette chronique (oui je maintiens le terme, merci bien ! :D). Son but justement est d’exprimer mon avis, et par définition, un avis est rarement objectif … Ce mois-là c’était tombé sur Michael Youn, les mois d’avant j’ai donné mon avis sur d’autres artistes, et je continuerai de le faire lors des prochains numéros. Ca n’est pas aussi virulent à chaque fois et il y en a même qui sont des critiques positives, vous le sauriez si vous preniez le temps d’y jeter un oeil au lieu de monter sur vos grands chevaux … :)

    Cela dit, vous, et par vous j’entends « vous lecteurs », êtes tout à fait en droit, et c’est le second but de cette chronique et du magazine en général, d’exprimer votre opinion en retour :) Micheal Youn fait, a fait, et fera toujours de toute évidence, débat, et chacun est en droit d’avoir son avis sur le personnage. J’ai exprimé le mien en ce qui concerne sa personne et son travail, qui ne me séduisent ni l’un ni l’autre, voire même m’horripilent carrément, je pense que tout le monde l’a compris !^^, et vous êtes parfaitement autorisés à en faire de même :)

    Pour ce qui est de mon humour, rassurez-vous, il se porte à merveille ! :D Ne vous est-il pas venu à l’esprit que, peut être, nous ne partagions tout simplement pas le même ? …

  • Reply
    @nne O'nyme
    22 avril 2011 at 14:08

    Je reste sans voix face à la vacuité de ce sujet : où est l’argumentaire ? L’objectivité ?

    Certes, Mademoiselle Camille Bocquillon, vous semblez être en proie à une réaction épidermique de nature assez violente à la mention et même au simple fait de penser à Michaël Youn. Mais, de là à nous abreuver de votre discours creux et violent…

    J’avoue ne pas bien comprendre votre démarche. Par deux fois dans ce que vous avez le culot d’appeler une « chronique » vous dites que le fait de l’écrire vous « colle la nausée » et que Michaël Youn est « insignifiant ». Et bien dans ce cas, je pense que vous auriez mieux fait de vous abstenir. Votre « chronique », que je qualifierais plutôt de « billet-d’humeur-maussade/dépressif/frustré » (rayez la mention inutile) ne s’articule que sur votre vision du sujet, vision qui soit dit en passant, me semble basée sur un parti prix de votre part, plutôt que sur des arguments fondés.

    Permettez-moi donc de répondre à certaines de vos affirmations et de les commenter : vous faites allusion dans votre « article » à l’événement survenu sur le plateau de Marc Olivier Fogiel au cours duquel, suite à une attaque gratuite, Mr Youn était sorti de plateau et avait proféré des propos agressifs à l’encontre des journalistes qui préféraient s’attacher à une critique gratuite sans tenir de propos constructifs (comme vous finalement). Certes sa réaction était disproportionnée, mais parfaitement compréhensible avec un peu de bon sens. Il était venu présenter un film et se voit contraint de répondre à des questions n’ayant aucun rapport avec le sujet. L’étiquette collée sur le front de Mr Youn par ces mêmes journalistes (et dont vous avez apparemment assimilée toute la rhétorique) se borne à le qualifier d' »humoriste potache, grossier et con »… Il me semble que toute personne n’évolue dans la vie et que Mr Youn a bien évolué depuis ses débuts braillards munis d’un mégaphone et ses apparitions dénudées. A mon sens, Michaël Youn mérite mieux et contrairement à ce que vous semblez penser, il a été capable de bonnes choses, appréciées du public. Pour ne citer que trois films, je parlerai de Fatal, Lucky Luck et Héros… Dans lesquels il parvient à tenir des rôles divers, drôles, attendrissants et sommes toutes assez convaincants, tout en restant entièrement vêtu, contrairement à votre affirmation. Ces œuvres « affligeantes de débilité profondes » comme vous dites sont des comédies et ont pour seul objectif de faire rire, ce qu’elles arrivent à faire la plupart du temps.

    La question finalement qui se pose, n’est pas tant celle de l’humour de Michaël Youn, Mademoiselle Bocquillon, mais du vôtre, qui me semble bien guindé, voire inexistant ?

    Pour finir, je vous serai gré de ne pas me considérer comme « certains trolls spécialisés dans l’insulte de chroniqueur », je ne fais qu’exprimer ici mon avis, ce qui est mon droit le plus strict.

  • Reply
    titie
    25 janvier 2011 at 22:02

    Heureusement qu’il reste des agitateurs de la trempe de M; Youn dans notre triste paysage français. Tu aurais certes dit la même chose de Coluche… Ton article n’est-il pas sans fond, bobo, méchant et prétentieux?
    Mon réalisateur préféré est clint Eastwood mais je ne suis pas une personne fermée, j’ai vu « Fatal » (au moins je connais un minimum l’oeuvre de l’artiste): verdict? Michael à la réalias tion a fait un joli travail bien abouti et sensible. (quand on sait décoder le 3eme degré)
    Attention, on peut aimer ou désaimer le travail de quelqu’un, mais souhaiter sa mort même ironiquement ça mène à quoi, humainement? (au pire finir comme Carlier le chroniqueur vide)

  • Reply
    jmh
    6 janvier 2011 at 11:58

    je viens d’apprendre que Mr You venait de retrouver son 4×4 Hummer…

    véhicule à l’image de son humour …lourd , encombrant , polluant , inutile , matuvu …

    j’en passe , et des meilleures.

    fabriqué pour l’armée américaine , je lui suggererais d’en prendre le volant direction l’Irak ou l’Afghanistan , lieux ou le package Youn/Hummer , trouverait une certaine utilité.

  • Reply
    :-)
    6 janvier 2011 at 9:03

    Bonjour,
    Personnelement, je n’approuve pas forcément tous les faits d’arme du monsieur, mais au moins, si j’avais à choisir entre la chierie derversée et consommée sur nos écrans (de Master Chief à Star Ac’ et autre déchets) et son travail, ce sera vite vu. Au moins on sait ce qu’on regarde… Subjectif hein comme avis ?
    Forcément, il en faut pour tous les goûts et bien malin celui ou celle qui pourra juger de qui le meilleur, de qui le plus intelligent…
    Il y a un système mis en place, il y a des gens qui en font partie, et il y a ceux qui sont mis sur le devant d’une manière ou d’une autre. Si ils y sont c’est qu’il y a une raison, une envie, une volontée d’un public, même si ce n’est qu’une seule personne.
    Ceux qui n’y sont pour rien et que ça dérange n’ont qu’à regarder ailleurs. Oui, c’est possible vu que ce ne sont que des médias dans ce cas.
    C’est malheureusement bien plus délicat avec la politique ou autre…

    Sur ce, je vais faire ce que je dis et fermer cette page.

    Bonne journée tout de même ;)

  • Reply
    Taninhah
    17 décembre 2010 at 15:43

    Héhé merci pour ce petit article :) Cela me rassure de voir que je ne suis pas la seule à ne pas pouvoir le supporter ce pauvre garçon, encore à l’époque d’une musique que je me rappelle même plus du nom ça allait encore, et peut-être parce qu’à l’époque j’étais très jeune et très idiote :D Comme on dit « jeune et con » :p Et dire que la grande majorité des jeunes de 14 à 25 ans l’aiment T__T Mon fils se prendre une claque le jour ou il me dira « Maman je vais voir Michael Youn » xD
    Blog très sympa, j’ai parcouru un petit peu et j’aime l’humour des articles.
    A bientot

  • Reply
    Cam
    14 décembre 2010 at 14:50

    Et oui, je me permets de m’attaquer aux gens qui ont « réussi » (bien que je ne considère pas son semblant de carrière comme une réussite, mais bon !) et je le fais, qui plus est, en bon français et sans faute d’orthographe ! Ce qui est loin d’être votre cas de toute évidence… Merci pour ce commentaire très constructif…!

  • Reply
    st4lk3r
    14 décembre 2010 at 14:06

    fermer votre gueule vous le conaissez méme pas et vous vous permettez de juger mais vous étes qui bande de branleur votre vie est tellement de la merde que vous étes obligé de vous attaqué a ceux qui ont réussi

  • Reply
    mimi
    30 novembre 2010 at 14:16

    Et bien moi ce qui me révolte ce n’est pas l’individu en tant que tel…puisqu’il n’existe pas dans mon monde !
    Non, c’est plutôt l’idée, qu’un jour, il y a longtemps, trop longtemps, l’audimat lui a été favorable et lui a ouverte toute grande la porte du petit écran… et du grand par la même occasion !
    Nous savons bien toutes que ne passe pas à la télé qui veut, ne séduit pas une chaine qui veut, ne remporte pas les suffrages des producteurs qui veut !
    Qui a porté au pinacle ce clown pathétique ? C’est ça la vraie question ! C’est cet homme ou cette femme là qu’il faut passer par les armes !

  • Reply
    Cam
    23 novembre 2010 at 11:41

    Ahah !^^ J’y avais pas pensé, mais effectivement !

  • Reply
    Aourell
    23 novembre 2010 at 11:07

    Ah! Je suis d’accord. Un dans le même genre qui m’horripile: Bigard! Beurk!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.