Les vols low cost

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Lilith dit :

    c’est un peu pour tout ça que je n’ai encore jamais osé les vols low-cost…
    En tout cas, j’ai bien ri!

  2. Gabrielle dit :

    Tout à fait juste!
    Par contre pour les fouilles à l’aéroport ça sera pareil avec les autres compagnies, les même régles s’appliquent partout !

  3. faraway dit :

    Surtout que, une fois qu’on a réussi à monter à bord, on paie le café ( à quand le verre d’eau ? ) et on nous rabache tout le vol de pubs avec les produits détaxés  » en vente à l’arrière de l’appareil ..  » les hotesses se transforment en vendeuses, ce qui d’autant plus agaçant quand le vol affiche 45 min de retard sur une durée de 1H ..
    mouais .. est ce si interessant que ça ? en tout cas ce n’est pas très plaisant c’est sûr !

  4. Lilie dit :

    Je n’ai jamais eu de problèmes avec les low-costs -je touche du bois ^^ – par contre j’en ai eu pas mal avec les « grandes » compagnies comme quoi… Par contre j’entends souvent dire (je ne dis pas que c’est forcément ton cas à toi) les contrôles de sécurité avec les low-costs c’est terribles, ils sont très stricts sur les liquides…Mais ça ça ne dépend pas d’eux. Les contrôles et les normes sur les éléments à l’intérieur du bagage cabine (pas sur la taille par contre là ils sont plus sévères) sont les mêmes pour tous.

  5. La Grenadine dit :

    Hum, j’ai vécu une mauvaise expérience également avec ces compagnies low cost.
    Un billet avec une porte d’embarquement erronée. Une hôtesse de l’air qui t’assure que ton vol pour Lyon, il décolle à la porte pour Paris. Et qu’une fois que tu reviens, elle se répand en excuse de nous avoir fait louper notre embarquement (pourtant toujours noté comme « en train d’embarquer » sur le panneau d’affichage) et se prend un violent « ferme-là » par son supérieur hiérarchique.

    Vive les low cost. ^^’

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.