Que sont-elles devenues ?

Nena

Nena. Selon Google, c’est l’acronyme de National Emergency Number Association. Selon les fans de musique allemande, c’est une chanteuse qui a fait fureur dans les années 80 avec son titre « 99 Luftballons ».

Gabriele Susanne Kerner de son vrai nom est née à Breckerfeld le 24 mars 1960. Nena vient du diminutif espagnol “niña”, surnom qu’elle a acquis à l’age de trois ans et qui est devenu plus tard le nom de son groupe. Alors qu’elle avait entame une formation d’orfèvre après avoir quitte le lycée, elle rencontre Rainer Kitzmann en 1977, un guitariste qui lui propose de faire partie de son groupe The Stripes. Sa carrière musicale est lancée. Le groupe se sépare en 1981, après quelques titres au succès relatif. En 1981, Nena et son compagnon de l’époque, Rolf Brendel, déménagent à Berlin et y rencontrent Carlo Karges, Jürgen Dehmel, et Uwe Fahrenkrog-Petersen. Le groupe Nena est né.

Leur tout premier succès n’est pas « 99 Luftballons » comme on pourrait le penser, mais « Nur Geträumt » en 1982. « 99 Luftballons » devient numéro 1 des ventes en 1983, et Nena est l’un des seuls groupes qui a réussi à exporter et classer dans les charts une chanson en allemand dans des pays non germanophones. Une version anglaise existe, mais elle ne vaut vraiment pas l’originale. (Si si, je suis totalement objective). Ce que peu de non germanophones savent, c’est que derrière le rythme enjoué de la chanson se cache un sujet plus sérieux : « 99 Luftballons » a été écrit pendant une période de guerre et évoque l’effet qu’aurait pu produire des ballons lâchés au-dessus du mur de Berlin en pleine Guerre Froide. Ce fut le seul hit du groupe en dehors des frontières allemandes, mais le groupe connu d’autres succès. Malgré tout, les membres du groupe se séparent en 1987 et Nena continue en solo.

En 2002, Nena alors en procès avec son coiffeur revient sur le devant de la scène avec un album intitulé Nena feat. Nena, composé de ses anciens tubes revisités à l’occasion de son vingtième anniversaire.

A noter une nouvelle version de son tube « 99 Luftballons »

Ainsi qu’un duo avec Kim Wilde « Anyplace, Anywhere, Anytime », reprise mi-allemande mi-anglaise de sa chanson « Irgendwie, Irgendwo, Irgendwann » qui a cartonné dans les pays germanophones et scandinaves.

En 2007, Nena a sorti un album intitulé « Cover Me », qui, comme son nom l’indique, est un album entièrement constitué de reprises, de David Bowie ou encore des Rolling Stones, pour ne citer qu’eux. En 2009, elle a également enregistré une troisième version de « 99 Luftballons » à moitié en français, aux sonorités plus proches de l’original que la version de 2002.

En parallèle a sa carrière de chanteuse, Nena croule sur les projets annexes : elle a écrit un livre autobiographique Willst du mit mir gehn (Do you want to go with me?), fondé la Neue Schule Hamburg en 2007, et a doublé des personnages de fiction aux cinéma, tels que Saphirra dans Eragon, ou encore la Princesse dans Arthur et les Minimoys. Et c’est ainsi que l’article peut se terminer sans transition sur une photo collector…

Hum… Non, nous ne ferons aucun commentaire, promis.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    Camille
    26 juillet 2010 at 10:44

    Il me semble qu’elle a été directrice d’une école en 2007

  • Reply
    JP.M
    26 décembre 2009 at 12:38

    Hello ici jp de Nice, j’ai bien apprécié l’article sur NENA car cela me transporte dans les 80’s, de plus mon blog est entièrement dédié a Kim Wilde (merci pour la photo avec néna).
    Bonne fin d’année JP.

  • Reply
    Caro
    13 décembre 2009 at 0:58

    OMG comment j’ai pu laisser passer ca, je suis sensee etre germanophone moi aussi ><

  • Reply
    Désirée
    12 décembre 2009 at 12:45

    Aaaaaah Nena, c’est toute mon enfance! Par contre, en germanophone avertie que je suis: « NUr geträumt » et « IrgenwanN »! ^^ La dernière photo est … magique! XD MAis on dirait que Bill n’a pas de bras, c’est normal?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.