A la Une Artiste du mois

BB Brunes

Impossible d’être passé à côté du phénomène BB Brunes. Dès leur premier album, Blonde Comme moi et leur premier single, Dis-Moi, le groupe a cartonné avec des rythmes rock bien sentis. Les voici de retour avec Nico Teen Love, leur deuxième album, aux textes plus matures et aux mélodies toujours du même tonneau.

L’album

Ce nouvel album est composé de quinze titres. Question mélodies, il n’y a pas à s’en faire, le niveau est élevé. Le rock des BB Brunes est entraînant et rythmé pile comme il le faut… Comme il convient à tout rock qui se respecte. Preuve, s’il en fallait encore de l’efficacité des compositions : les mélodies vous restent en tête pendant un bout de temps.

Quant aux textes, portés par la voix d’Adrien, ils auraient pu être l’objet de craintes. Mais force est d’avouer que les BB Brunes ont vieilli (dans le bon sens du terme). Si les sujets restent légers comme il se doit pour ce genre d’album, les jeux sur les sonorités des mots ajoutent à la mélodie.

Au final, et si on ajoute à tout cela la voix d’Adrien qui nous rappelle un peu celle de Jean-Louis Aubert, on obtient un très bon album de rock français, dans un genre qui s’est un peu perdu de nos jours… Un plaisir d’écouter Nico Teen Love, donc !

Sur scène

Qui dit groupe de rock dit concert et groupies. Si nous n’avons pas pu goûter aux deuxièmes dans la présentation à laquelle nous étions invités, on a en revanche eu droit à un vrai show de la part du groupe.

Sous une apparente nonchalance, les BB Brunes envoient ! Les mélodies restent entêtantes, en vous prenant forcément plus qu’à la simple écoute de l’album. « La scène, c’est de la bombe » nous ont confié les BB Brunes lors de notre rencontre. C’est le mot…

L’interview

Qu’est-ce qui a changé pour cet album par rapport au précédent ?

La préparation, déjà ! Cette fois, on a décidé de vraiment se poser, de bien réfléchir avant de composer. On a enregistré en une semaine environ.

Comment se passe l’écriture de vos titres ?

C’est Adrien qui compose et écrit.

Etes-vous plutôt scène ou studio ?

C’est vrai que la scène, c’est de la bombe. Comme tous les groupes de rock, on aime cette rencontre avec les fans. Maintenant, le studio est quelque chose de différent, qui a aussi ses avantages.

Et justement, comme tous les groupes de rock, vous avez des fans ! Ca vous fait quel effet de voir tout ce monde devant vous, ces filles folles de votre corps… ?

On espère qu’elles viennent surtout pour notre musique ! C’est très rock n’roll, cette ambiance, et c’est ce qu’on aime.

Quand vous dites rock n’roll, vous remontez jusqu’à Elvis ? Il fait partie de vos influences ?

Oui, clairement. Le rock n’roll nous inspire. Ca va jusqu’aux Rolling Stones. Mais on est aussi fans de certains français. Comme Gainsbourg ou Dutronc.

Et pour la suite ? Comment voyez-vous vos prochains albums ?

Peut-être avec des titres en anglais. On a toujours ces influences de rock anglo-saxon qui nous nourrissent, avec une mélodie qui prime sur tout le reste. Le top serait de collaborer avec des producteurs comme Stephen Street. Mais c’est de l’ordre du rêve…

Et passer à l’anglais, ce serait un prétexte pour vous exporter ? Avec des tournées à l’étranger ?

Pourquoi pas ? Pour le moment, on ne monte sur scène qu’en France. Il faut avouer que l’étranger est attirant… Même si on ne chanterait pas forcément en anglais pour cela. Plus pour se rapprocher de nos influences.

Concernant les clips, comment travaillez-vous ?

On reçoit des propositions de scénario et on choisit parmi elles. Pour le dernier, on en a reçu douze…

Les dates de concert :

26 janvier 2010 : Nantes, l’Olympic
28 janvier 2010 : Nancy, L’autre Canal
29 janvier 2010 : Strasbourg, La Laiterie
30 janvier 2010 : Lille, Le Splendid
1 février 2010 : Toulouse, Le Bikini
2 février 2010 : Montpellier, Le Rockstore
4 février 2010 : Lyon, Le Transbordeur
5 février 2010 : Saint-Etienne, Le Fil
6 février 2010 : Lausanne, Les Docks
8 février 2010 : Caen, Le BBC
9 février 2010 : Bordeaux, Le Krakatoa
10 février 2010 : Paris, L’Olympia
12 février 2010 : Luxembourg, L’Atelier
13 février 2010 : Bruxelles, L’Ancienne Belgique

Soutenez l’artiste et achetez l’album : Nico Teen Love

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.