A la Une

Lise

En concert au bistrot des Martyrs le 24 mai 2011, Lise, ça défrise…

Une rencontre étonnante avec une personnalité, une voix, un talent. Lise est une jeune femme timide, traqueuse, à l’air candide et aux grands yeux émerveillés. La jeune narbonnaise m’explique qu’elle fait de la Chanson et qu’elle vit un rêve. En effet, après avoir était remarquée par des chanteurs tels que Cali (dont elle a fait la première partie durant sa dernière tournée) ou Dominique A (dont elle est une inconditionnelle depuis longtemps), la jeune chanteuse continue son petit bonhomme de chemin en enregistrant un album (dans le studio de Cali) qui sortira le 6 juin prochain.

Accompagnée uniquement de son fidèle compagnon, son piano, qu’elle pratique depuis le plus jeune âge, la jeune femme le triture, le bidouille, le caresse pour en sortir tous les sons possibles et imaginables. Une voix d’abord timide et tremblante qui s’affirme bien vite et s’harmonise à la perfection avec son piano, pour devenir plus puissante, sûre et profonde. On suit ses mains précises qui dansent sur l’instrument. Et c’est ainsi qu’elle nous prend par la main pour nous emmener doucement mais sûrement dans son monde plein d’émotions et d’imaginations. Des chansons sur les camions, les ballades en voiture la nuit, des mirages, des chansons où l’on se sent comme 50 cent, les univers tantôt graves, légers et touchants défilent. Toujours sensibles et drôles, tantôt en français tantôt en anglais, les textes sont bien ficelés, finement travaillés et orchestrés.

Auteur, compositeur et interprète, Lise est une artiste complète qui peut même se payer le luxe de chanter une chanson écrite pour elle par son artiste fétiche Dominique A. Lise est une artiste qui crée un univers d’une grande force qui flirte sans cesse avec la fragilité et c’est ce qui fait tout son charme. Le décor est planté, l’artiste est convaincante sans avoir besoin d’en faire trop, c’est certain, dans l’avenir il va falloir compter avec Lise. La jeune femme a même son remède pour sauver les cerveaux, il suffit de lire le poème d’Apollinaire «L’émigrant de Lander Road » ou d’écouter sa reprise de celui-ci, apparemment on y trouve toutes les clés !

Alors je vous invite à découvrir et suivre cette jeune artiste qui a déjà tout d’une grande et qui à coup sur vous touchera et fera trembler les tréfonds de votre âme.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.