Save my kitchen

La figue se tarte à la pomme

Il faut bien l’admettre, l’été est terminé, l’automne est bel et bien là avec ses feuilles mortes et ses pluies. Le seul moyen de se consoler reste de partir en voyage dans le sud, mais économiquement c’est plutôt délicat, donc je vous propose une recette qui met en valeur les côtés positifs de cette saison qui provoque chez beaucoup d’entre nous des petites déprimes.

 La tarte, tout le monde connaît, c’est bon, c’est simple et ça permet de sublimer des fruits que l’on mange en général plutôt crus ou en confiture. Un fruit relativement méconnu à cause de son prix souvent élevé sur les marchés, c’est la figue : il en existe une multitude de sortes, toutes très appétissantes, mais chacune présente des caractéristiques propres. Personnellement, j’ai une préférence pour la figue « Bourjassote noire », petite, donc moins sujette à devenir sèche en cas de manque de pluie comme c’est le cas en ce moment.

Elle est également bien adaptée aux tartes grâce notamment à sa petite taille qui permet d’en mettre plus, mais également grâce à sa belle peau lisse et ferme qui tient très bien à la cuisson. Sa chair est d’un rouge plutôt vif, une très jolie couleur qui contraste avec la couleur de la pâte. Vous pouvez également varier l’aspect de la tarte avec une autre découpe de la figue que juste en deux.

Ce qui est important, c’est de faire cuire la figue du côté face (voir photo). D’une part c’est plus esthétique et d’autre part cela permet de bien caraméliser la chair grâce à la chaleur du four. L’avantage de la cuire du côté pile c’est qu’elle tient mieux en place, mais la peau bloque la caramélisation qui donne un goût sucré et très agréable à la tarte, en combinaison notamment avec le spéculoos et son goût cannelle.

Pour celles qui n’aimeraient pas la cannelle, à vous de prendre un gâteau sec que vous aimez, un gâteau avec du goût si possible puisqu’il n’est pas seulement là pour le plaisir des yeux ! Quant à la pâte, j’ai plutôt choisi une pâte sablée, je trouvais que le goût se mariait bien mieux qu’avec une pâte à tarte classique, dont le goût beurré ressort davantage.

A vos moules, prêt, patissez !

Ingrédients (pour une tarte 4 personnes) :

– Prévoir environ 15 figues de petite taille

– Un rouleau de pâte sablée

– La moitié d’un paquet de spéculoos

– Trois ou quatre grosses pommes (de préférence des Fudjis)

– Un œuf entier

– De la crème liquide

1. Préchauffez votre four à 210°C.

2. Déroulez votre pâte, beurrez votre moule et disposez la pâte dans le moule. Egalisez les bords et avec un couteau, détachez légèrement la pâte des bords.

3. Brisez vos spéculoos en petits morceaux (attention à ne pas en faire du sable quand même !)

4. Coupez vos pommes en fines lamelles et disposez-les sur une largeur d’environ trois centimètres sur le pourtour de la tarte en serrant bien.

5. Coupez les figues en deux et disposez-les dans le moule, en serrant bien pour ne pas que tout s’écroule à la découpe.

6. Battez votre œuf entier avec un peu de crème.

7. Avec un pinceau, étalez généreusement le mélange sur les figues et les pommes.

8. Enfournez votre tarte à mi-hauteur jusqu’à ce que la pâte soit bien brune et les figues bien caramélisées.

Je vous conseille de bien laisser refroidir pour éviter que les fruits se désolidarisent.

Bon appétit !

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.