Que sont-elles devenues ?

Justine Fraïoli

Cette charmante demoiselle d’origine italienne, née le 16 juin 1980, est une jeune journaliste qui a de nombreuses cordes à son arc. Elle a navigué de chaîne en chaîne (TMC, Paris Première, E!, etc…), animant notamment C’est pas trop tôt sur M6, ou encore Émotionnelles sur Ciné Cinéma, en passant par Défi Déco sur Du côté de chez vous TV.

Après avoir réalisé quelques reportages pour 50 minutes inside, Justine fait son grand retour sur TF1, du côté pile de la caméra cette fois-ci, en animant Combien ça coûte aux côtés de Jean-Pierre Pernault. Elle vole également de ses propres ailes sur Filles TV depuis le 22 novembre en succédant à Sarah Lelouch dans Ma journée idéale.

Mais si j’ai pris la peine de ressortir son dossier, c’est parce que j’aime déterrer de belles casseroles. Je ne parle pas de son apparition en tant que figurante dans le film Albert est méchant en 2004. Non. Jugez plutôt :

Et oui: Fantômette. La série télévisée. 1992 pour être précise. Et qui est la petite fille rondouillarde avec des nounours dans les cheveux sur la droite? Justine Fraioli dans le rôle de Boulotte ! A l’âge de douze ans, c’était elle qui incarnait une des deux fidèles meilleures amies de notre justicière masquée préférée.

Pour ce qui est de ses coéquipières, Sabine Franquet (Ficelle – à gauche) n’est jamais réapparue à la télévision, et Katia Sourzac (Françoise/Fantômette – au centre) a fait des petites apparitions dans une série télévisée (Filles à papa en 1995) et dans deux téléfilms (Molly en 1995, et Parisien tête de chien en 1997), puis a préféré passer de l’autre côté de la caméra en tant que productrice en 2003/2004. Elle fut également l’assistante de Luc Besson pendant presque 3 ans, puis continua sa route dans le domaine de la création et du développement dans le département « courts-métrages » chez EuropaCorp. Quand je dis que le monde cathodique est petit…

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    lena
    14 mai 2009 at 12:54

    chère caroline,

    Quel bonheur de voir qu’il existe aussi des journalistes , de véritables journalistes qui traitent et écrivent des articles de fond sur la toile ! bravo ! êtes-vous au moins payé pour votre travail ? un salaire mérité j’espère !
    Et quelle casserole, mon dieu quel dossier !!! c’est horrible RRRRRR , du grand grand journalisme, chère caroline vous avez sans doute un grand avenir sur la toile, continuez surtout à mener l’enquête , rechercher l’information , le scoop ultime, et continuez à nous surprendre avec de tels articles .
    Je monte un magazine féminin sur la toile, un beau projet, peut-être que vous pourriez en être la rédactrice en chef ?

    bravo bravo et encore bravo !

    LENA PIVENT ( boulogne billancourt)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.