A la Une

La Fashion Week du Mondial de l’Automobile

Le Mondial de l’automobile, c’est avant tout pour parler voitures, me direz-vous. Oui, mais… Chaque constructeur rivalise d’imagination pour habiller le personnel présent sur les stands. Si bien qu’on pourrait se croire en pleine fashion week !

Tout d’abord, un grand classique. La petite robe noire, mise sur le devant de la scène par Coco Chanel il y a bien longtemps déjà, séduit sous diverses formes des constructeurs bien différents. A noter que chez Cadillac, c’est Dolce & Gabbana qui en est l’auteur.

Honda et Ford ont eux semblé se laisser aller à un brin de nostalgie seventies. Leurs robes très graphiques sont presque similaires, même si le noir et blanc de Honda s’inscrit plus dans la tendance actuelle.

A propos de tendance, un qui est pile dans les couleurs de la saison est Infiniti, la nouvelle marque de luxe de Nissan. L’alliance de mauve et noir est en effet dans l’air du temps. Hasard ? Peut-être puisqu’il s’agit également des couleurs choisies par la marque pour son identité visuelle.

Nissan nous offre un magnifique drapé, presque antique. Tout à la fois sobre et élégant.

A l’inverse, Pininfarina a choisi un costume presque futuriste, certainement pour coller à l’image de la voiture électrique qu’il s’apprête à lancer.

Au milieu de cela, FIAT se place résolument dans le présent, avec un éventail de tenues blanches, très fraîches et actuelles.

Si Lancia et Alfa Romeo ont adapté leur petite robe noire à l’esprit italien qui sied à leur image (voir plus haut), il en est d’autres qui ne renient pas leurs origines, comme SEAT, avec ces couleurs très espagnoles, bien que rappelant un peu le style d’Emilio Pucci.

Identité nationale chez Ferrari également, avec cette robe rouge (forcément) très proche du style Valentino.

Dacia a surpris son monde avec cette tenue simple et très moderne, presque futuriste. Un ensemble soigné dans le moindre détail, d’une philosophie qui n’est pas si éloignée de Balenciaga. Une réussite !

Si on devait trouver une influence chez SAAB, ce serait celle de Courrèges, avec une très jolie robe blanche en maille fine.

Enfin, outre ce riche éventail vestimentaire, ce Mondial a démontré qu’il était possible d’assortir sa voiture à son habillement. La preuve en est donnée avec la FIAT 500 Diesel (le couturier, pas le moteur) et la Lancia Ypsilon Versus, nouvelle griffe de chez Versace.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.