A la Une

Sex And The City

Sex and the city. Tout un programme. Celui de quatre filles, qui ont débarqué à New-York vers la vingtaine et qui ont aujourd’hui passé la quarantaine. Leur graal originel : la mode et l’amour. Carrie et ses copines, la surbookée Miranda, la sage mais déjantée Charlotte et la sulfureuse Samantha ont chacune suivi leur chemin. Je l’avoue humblement, je n’avais jamais vu la série avant ce film. Et c’est réjouissant ! Rythmé, drôle et pas niais. C’est presque un exploit étant donné le sujet. En plus, l’ambiance New-Yorkaise dépayse : les buildings, rues quadrillées, cafés Starbucks dans les mains de Carrie ou Samantha, les Ford Crown Victoria yellow cab… Et ces tenues ! Le film pourrait être considéré comme un long défilé de mode, avec des looks tous différents et plus recherchés les uns que les autres. Mention particulière à celui de Sarah Jessica Parker lorsqu’elle traverse la grosse pomme un soir de réveillon. Une petite réserve tout de même, celle de ne pas avoir vu Dame Vivienne Westwood à l’écran, alors que son nom et créations sont omniprésentes. « Le Diable s’habille en Prada » s’était offert Valentino.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.