Blogs de fille

Tout pour elles

Ce mois-ci, Save My Brain s’intéresse à un blog de fille pas comme les autres. En effet, « Tout pour elles », tenu par Corinne, propose une thématique peu banale par rapport aux autres blogs dits féminins, et nous vous invitons à la découvrir sans plus tarder !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’ai 42 ans, je suis journaliste depuis près de 20 ans, spécialisée dans le recrutement, la formation, le management, les métiers, l’emploi en général. Je vis en couple et suis la maman d’un garçon de 11 ans.

Qu’est-ce que « Tout pour elles » ?

« Tout pour elles » est né début mai 2006 suite à un constat : les femmes ont tout pour réussir leur vie professionnelle, elles sont pleines d’énergie, de volonté, d’idées, mais elles ont parfois du mal à faire aboutir leur projet (retrouver un travail, progresser dans l’entreprise, changer de job, créer leur activité…) par manque d’informations, de contacts, ou à cause des stéréotypes liés à leur « statut » de femme. J’avais envie de les aider, de les booster, de leur donner quelques pistes, de les faire discuter entre elles, bref de créer une communauté de femmes actives ou non, de tous âges, de toutes conditions sociales, réunies autour de la thématique du travail. Le blog m’a très vite paru comme étant le support idéal pour informer, témoigner et débattre rapidement et de manière très interactive.

Quelles ont été les premières réactions ?

J’ai très vite compris à travers les premiers commentaires que je touchais un sujet sensible, « porteur » et peu abordé (sinon pas du tout) dans la blogosphère. Contrairement à d’autres blogs féminins, je ne parlais ni de mode, ni de beauté, et très peu de moi. De plus, la thématique intéressait aussi des hommes et j’en étais vraiment ravie.

Combien de temps y consacres-tu ?

Que vaut le temps lorsqu’on aime ce qu’on fait ? J’aime écrire et répondre aux commentaires plus ou moins nombreux selon les sujets des billets. Mais ce n’est pas tant sur mon blog que je passe des heures. C’est plutôt sur ceux des autres… Et là, je ne vois pas filer les heures.

Comment s’organise ton blog ?

Je l’ai classé par rubriques (ou catégories), huit au total. Chacune traite d’un thème : le travail, la recherche d’emploi, la formation, la création d’entreprise. L’une d’elles met aussi en avant l’entraide à travers des témoignages de femmes, souvent des lettres que je reçois à titre personnel. Dans une autre, on s’amuse à travers des jeux ou des réflexions décalées, mais toujours en rapport avec l’emploi. J’évoque aussi des femmes qui font l’actualité économique ou médiatique. Sans oublier les hommes qui ont aussi leur rubrique attitrée.

Tu as reçu un Blog d’Or en 2006. C’est une belle reconnaissance pour un blog. Cela a changé quelque chose à ta démarche ?

Ce prix a été une grande surprise pour moi ! D’abord parce qu’il m’a été décerné quatre mois après le lancement de mon blog. Ensuite parce que je ne soupçonnais pas le nombre de personnes qui l’appréciaient. Ce prix m’a confortée dans l’idée de continuer et m’a aussi sortie de l’anonymat.

Tu es journaliste, spécialisée dans l’emploi et la formation. Comment considères-tu ton activité de blogueuse par rapport à ton métier ?

Bloguer est complémentaire à mon métier. L’un nourrit l’autre et vice versa. Le blog reflète mon expertise professionnelle et me sert de vitrine. En parallèle, il me permet d’étoffer mon réseau, de me ressourcer en restant proche du terrain et des réalités vécues par les femmes.

Lorsqu’on parle de blog féminin, on ne pense pas tout de suite à l’emploi. Pourtant, ton site a beaucoup de succès. Comment expliques-tu cet intérêt pour la vie professionnelle des femmes ?

Les femmes sont plus touchées que les hommes par le chômage, elles sont quatre fois plus nombreuses qu’eux à subir un travail en temps partiel, elles sont pénalisées dans leur carrière lorsqu’elles font des enfants, elles gagnent 23 % de moins que les hommes (dans le privé). Elles sont seulement 7,6 % dans les instances dirigeantes des sociétés du CAC 40, et 30 % à créer des entreprises… On a peut-être envie de parler de ces réalités en dehors du 8 mars ;-)

De quoi t’inspires-tu pour écrire tes articles ?

De l’actualité, du courrier que je reçois, de l’expérience de mon entourage (amis, famille) et de la mienne.

Quel conseil donnerais-tu à celles qui n’osent pas se lancer dans un projet qui leur tient à coeur ?

C’est vrai qu’il faut un minimum de courage pour se lancer lorsqu’on est une femme parce qu’on vous attend toujours au tournant ou qu’on vous prend rarement au sérieux. Je leur conseillerais surtout de ne pas cogiter seules dans leur coin, de se rapprocher de celles qui sont passées par les mêmes interrogations, les mêmes incertitudes, en adhérant par exemple à un réseau ou à une association d’aide pour les femmes. Il en existe 200 en France.

Quelles sont les questions qu’on te pose le plus fréquemment ?

Celles que tu viens de me poser…

As-tu d’autres projets pour développer cette thématique des femmes et l’emploi ?

Oui, mais c’est top secret.

Quels sont les blogs que tu visites fréquemment et que tu conseillerais à nos lectrices ?

Il y en a 60 dans ma blogliste et presque autant dans mon Netvibes. Il m’est vraiment difficile de choisir. Joker !

Que t’évoques « Sauver son cerveau » ? A ton avis, comment peut-on le faire ?

L’expression me fait penser instantanément à d’autres mots comme rester en éveil, sortir de sa torpeur. Par quels moyens ? En allant au-delà des apparences, en évitant les lieux communs, en s’instruisant, en s’ouvrant au monde et donc aux autres.

Le blog : http://www.toutpourelles.fr

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.