Humeurs Je n'ai pas testé pour vous

La location de sacs de luxe

L’été dernier, un drôle de concept tout droit venu des Etats-Unis a débarqué sur Internet. On pouvait déjà louer des voitures ou des robes de soirée. Il est désormais possible de louer des sacs à main haut de gamme… Si les évènements exceptionnels peuvent justifier les deux premiers, quelques réflexions m’ont dissuadée de tester ce service bien futile.

Comment ça marche ?

Il existe plusieurs sites offrant cette possibilité de louer un sac de luxe via le net. Afin de vous présenter au mieux le fonctionnement, partons de l’une de ces vitrines virtuelles pour avoir un aperçu un peu plus concret. Evidemment, nous ne nommerons pas le site en question… Comme la majorité des sites de vente en ligne, les sacs sont sagement agencés en tableau afin de considérer d’un seul coup d’oeil l’étendue de l’offre… Classés par couleur, marque ou style de bagage, l’internaute a de quoi trouver son bonheur, lequel reste néanmoins bien abstrait. En effet, on ne reviendra pas sur le fait qu’il n’y a rien de mieux qu’un achat en magasin pour évaluer un produit.

Puis viennent les questions cruciales : le fonctionnement et le prix. Pour la location, il s’agit de sélectionner l’objet de ses rêves -ou pas- et de valider. C’est à peu près aussi simple que ça et pas forcément intéressant à développer dans cet article. La livraison s’effectue à domicile ou en retrait dans la boutique parisienne. Evidemment, quand on n’est pas parisienne, impossible de passer à côté des frais de port… Là où ça devient plus ‘amusant’, c’est le retour. Lorsqu’il faut dire adieu au sac et le renvoyer à la maison. Un emballage prêt à contenir l’objet pour le poster direction l’entrepôt où il sera intégralement nettoyé pour être remis en service. Côté prix, tout dépend bien sûr de la durée de location. Des forfaits à la semaine, au mois ou à l’année. Cela dépend aussi du sac en question, de son ‘prestige’, même si le fait de louer rend les tarifs attractifs, du moins beaucoup moins onéreux que leur prix acheté en magasin. Et comme on parle de luxe, je vous laisse imaginer les sommes astronomiques. Ce genre de service s’adresse donc plutôt aux fashion-addicts au compte en banque malmené ou aux indécises qui aiment changer d’accessoire comme de paire de chaussures. La mode a évidemment son grand avantage ici. Se renouvelant sans cesse, elle oblige ses adeptes à avoir toujours les dernières sorties, ce qui se révèle inabordable pour beaucoup. Et là, on est censée dire merci à la location de sacs à main de luxe…

Pourquoi on évite ?

Si l’idée, à l’origine, peut sembler salvatrice pour les accros au shopping qui courent après les sacs à main dernier cri, elle est, à terme, beaucoup moins attractive. Si on considère la location successive de plusieurs sacs, histoire d’être toujours à la page, les prix atteignent vite celui de vente de l’un d’eux, ce qui se révèlerait nettement moins contraignant qu’une location.

Le sac n’étant également pas la propriété définitive de sa locataire, celle-ci est soumise à une vigilance à toute épreuve. Pas de tâche, pas de rayure, et encore moins de perte. Si la rigueur n’est pas au rendez-vous, c’est la caution qui vous mettra un râteau lors de la restitution… De quoi dissuader celles qui auraient du mal à se séparer d’un tel bien à la fin du délai de location…

Evidemment, il n’y a pas qu’une seule personne avide d’avoir entre ses mains le dernier sac de tel ou tel créateur. Et qu’est-ce que ça implique ? Une belle et longue liste d’attente. Et oui, avant de recevoir, il faut patienter… A priori, ça rassure au moins sur le fait qu’on a choisi le bon sac, celui qui a du succès et que tout le monde s’arrache. C’est déjà ça ?!

Enfin, comme nous l’avons évoqué précédemment, rien ne remplace le choix dans un vrai magasin, pour éviter une bien désagréable surprise lors de la réception. Vu le prix qui reste salé, ce serait dommage de se retrouver avec une horreur au bras, luxe ou pas. La mode a ses limites… qui ne sont pas toujours perceptibles derrière une vitrine virtuelle…

Finalement, ce système de location de luxe peut être intéressant pour une acheteuse potentielle, qui veut simplement tester un beau sac avant d’investir à 100% dedans. Mais avouez que dépenser des milliers d’euros pour un bagage -qu’on le loue ou l’achète-, qu’on devra utiliser avec soin, de peur de l’abîmer ou le perdre, c’est surtout cher, inutile et superficiel…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.