A la Une Artiste du mois

Mansfield Tya

Mansfield. TYA est un groupe de musique français originaire de Nantes, composé par Julia Lanoe et Carla Pallone. Save My Brain vous propose de découvrir ce duo aux chansons envoutantes. Vous trouverez la critique de leur premier album, June (2005) dans les sélections musique.

© Cécile Genest

Qui sont les Mansfield Tya ?

Julia : Des loups.
Carla : Nous.

D’où vient ce nom de scène ?

Julia : Ce n’est pas un nom de scène c’est notre nom de groupe. Cela vient de June Mansfield, l’ex de Miller et de Nin.
Carla : Tya, pour rien.

Avez-vous toujours voulu faire de la musique ? Quel a été votre parcours ?

Julia : Bon, je suis seule maintenant, Carla est partie dehors pour bronzer et boire de l’eau au citron sans sucre et sans bulle mais vachement acide.
Alors …. non. Moi je voulais, je veux encore, faire de la peinture. Mais je n’y arrive pas. A cause de mes doigts et de mes yeux. J’etais aux Beaux-arts.
Carla ( elle est revenue ) : Ca ne me concerne pas.

Quels instruments retrouve-t-on dans vos chansons ? Qui les joue ?

Julia : Moi je fais tout, j’en joue hyper bien d’ailleurs.
Carla : Moi je dis quoi faire !
Guitare, violon, voix, piano, harmonium, batterie, tapis.

Comment décririez-vous votre musique ?

Vertiges de l’amour.
PAssion paSSion, passIOn.

Quelles sont vos sources d’inspirations ? Vos influences ?

Julia : Je n’écoute plus de musique, sinon je n’ai pas le temps d’en faire. C’est fort dommage, dans le temps j’en ai beaucoup écouté… (Arvo Part, Pergolese – le Stabat Mater – , Cat Power – The cover record – la derniere chanson : the sea of love…) mais je vieillis…
Carla : j’écoute les disques dont Julia n’a plus usage… mais aussi le dernier album de Bach !

Parlons de June, sorti en 2005. Comment s’est passé l’enregistrement ?

Julia : Nous avons eu peu de temps pour enregistrer JUNE, cela nous à d’ailleurs paru difficile, le studio et tout le toutim… c’est pourquoi cet automne nous voulons enregistrer le second dans des conditions moins stressantes. Plus de temps déjà et faire beaucoup de bidouillages, de test…
Carla : Pour June, j’étais très fatiguée… quand je me suis réveillée, Julia avait tout enregistré… Pour le prochain, j’ai commencé une cure de vitamines, et Julia pourra faire des siestes…

Pourquoi une majorité de titres en anglais ?

Julia : Nous n’avons pas calculé combien en francais combien en Anglais … c’etait naturel pour nous d’écrire dans les deux langues. Ca l’est toujours.
Carla : le mollet.

L’une des chansons les plus marquantes de l’album est « Pour oublier, je dors ». Quelle est donc l’histoire de ce morceau ? De quoi parle-t-il exactement ?

Julia : C’est une histoire vraie. Il parle de la vérité.
Carla : Je n’ai jamais pu faire coincider ce que je croyais être la vérité avec ce qui m’aidait à vivre.

© Phillipe Noisette

Comment se passent vos concerts ? Vous n’êtes que deux sur scène ?

Julia : Oui nous sommes un duo en enregistrement et sur scène. Multi-fonctions, multi-instrumentistes et multi-prises.
Carla : Nous appellerons émotion une chute brusque de la conscience dans le magique.


Quels sont vos meilleurs souvenirs de live ?

Julia : Souvenir. Ce qui reste après le geste.
Carla : Musique. Art du silence.

Vous sortez un nouvel album début 2008. Est-ce que vous pouvez nous en dire quelques mots ?

M.TYA : Messages, Effondrement, Douceur, Douleur, Sourire, Tombeau, Chérie, Longtemps, Maintenant, Savoir, Bétise, Pourtant, Beauté, Affection, Affectif, Merci, Aimez-nous, Pauvres pécheurs, Lointaine, Fantômes, Innocence, Etrangère, Jeux, Non.

Avec Save My Brain, nous mettons en avant des CD, des livres ou encore des films que nous aimons parce qu’ils présentent une réelle originalité ou un univers qui nous a touchés (en excluant toute notion de succès ou actualité). Pourriez-vous nous proposer quelques uns de vos coups de coeur en musique, littérature et cinéma ?

M.TYA : Un chant d’amour de Genet, Raging Bull de Scorcese, Les fleurs du mal de Baudelaire, Frederic Coché, Pierre Reverdy, Sammy Stein, Pinpin, Les dauphins dans l’univers cinématographique, Antonin Artaud, Les sushis, Ninjinsky, le théatre du soleil, Julia Pallone, Kaurismaki, les chasses du comte Zaroff, Tintin au congo et le must : le courrier des assedics.

Site officiel : http://www.mansfieldtya.com
Myspace : http://www.myspace.com/mansfieldtya

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.