Cinéma Films

Vice-Versa, la nouvelle pépite de Pixar

Il faut le dire, ce n’est pas la première fois que Pixar s’attaque aux émotions. Que ce soit celles des jouets, des insectes ou des super héros, la nouvelle production Disney-Pixar va directement dans la tête d’une petite fille, Riley. De la première fois où elle ouvre les yeux à la vieille de son adolescence, le spectateur suit les péripéties de ses émotions depuis le centre de commandement : son cerveau.

Cinq émotions la gouvernent : Joie, Tristesse, Dégoût, Peur et Colère. Ces émotions vivent au Quartier Général, le centre de contrôle de l’esprit de Riley, et l’aident et la conseillent dans sa vie quotidienne.

Seulement, un jour ses parents déménagent. Direction San Francisco. La petite fille doit s’adapter et ses émotions aussi. Dans la pagaille de cette nouvelle vie, Joie et Tristesse se perdent dans les méandres de la mémoire de l’enfant.

Au casting français, nous retrouvons les voix off de Pierre Niney, Gilles Lellouche, Mélanie Laurent, Charlotte Le Bon et Marilou Berry.

Mon avis : Vice-Versa s’attaque aux émotions d’une petite fille et surtout aux nôtres. Que ce soit pour les graphismes ou pour l’humour, le spectateur de tout âge trouve son compte avec ce nouveau Disney-Pixar. Un film d’animation qui a le mérite de changer de registre et de surprendre. A voir et à revoir.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.