A la Une

Transformers : L’âge de l’Extinction

Chères lectrices de mon cœur, me voici de nouveau sous vos yeux pour vous présenter une toute nouvelle, toute belle chronique cinéma. Elle aura pour but de vous présenter un film, sans prendre un parti quelconque, en ne faisant qu’énoncer des faits. Vous n’aurez pas chez moi de remarques du style « Twilight, c’est de la merde » ou « Vivement Expendables 3, un vrai film de bonhomme ! » (Aucun parti pris, j’vous dis !). Et cette chronique commence avec le dernier volet de la saga Transformers : l’âge de l’extinction !

DE QUOI CA PARLE ?

Voici de retour sur nos écrans les vaillants Autobots qui ont, une fois de plus, sauvé la Terre. Nous sommes 4 ans après la grande bataille dans les rues de Chicago. Le film s’inscrit d’ailleurs dans la continuité en mettant des images partout de cette ville. Les Transformers sont désormais chassés par les humains et par de mystérieux robots, afin d’être dépecés et étudiés.

C’est là qu’arrive le veuf, mais néanmoins jovial Cade Yeager (Mark Wahlberg), inventeur génial méconnu et fauché. Il trouve un vieux camion tout pourri, qui s’avère être Optimus Prime, le chef des Autobots (c’est-à-dire les gentils Transformers). Mais en le réparant, il va s’attirer les foudres des services secrets qui traquent les robots. S’ensuivra une folle course poursuite afin de découvrir pourquoi les Transformers, de héros, sont devenus des parias !

Paramount transformer 4 Mark Wahlberg

QUI C’EST QU’IL Y A DEDANS ?

Ce film est certes le 4e volet de la saga, les personnages des 3 précédents ont tous disparu. Exit Shia LeBoeuf, c’est Mark Wahlberg qui prend le relais. Ça rend l’histoire moins gamine, même si le héros passe pour un adulte qui ne s’assume pas. Hormis les robots, tout à changé, même s’il ne reste que Optimus Prime et Bumblebee, les autres ayant été détruits par les humains.

Ce changement des personnages rafraîchit pas mal la franchise, tant on avait l’impression d’avoir fait le tour des précédents dans les 3 premiers volets. Mention spéciale à Stanley Tucci, acteur génial, qui passe dans le film du méchant au gentil, avec des répliques très drôles.

TRANSFORMERS: AGE OF EXTINCTION

POURQUOI FAUT-IL ALLER LE VOIR ?

Beaucoup de personnes trouvent le cinéma trop cher pour aller voir ce genre de film. Pourtant, ce genre de blockbuster se laisse regarder, et même on prend du plaisir à être là. Certes ça reste un Transformers, avec des explosions et des drapeaux américains partout, mais pour une fois, l’histoire est bien conçue, et on voyage : une grande partie de la grande bataille finale a lieu à Hong Kong.

De plus, les autres Autobots sont aussi mis en avant, avec des répliques sympas. Le film a l’air plus joyeux, même si il est en fait plus sombre : pourquoi l’humanité se met elle à traquer ceux qui l’ont sauvé ?

L’affiche du film dit que « les règles ont changé ». A vous d’aller le voir pour vous en assurer.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.