Curiosités

College Boy, le nouveau clip d’Indochine, fait débat

Le Clip « College Boy », second titre de l’album « Black City Parade » du groupe Indochine était très attendu… Le clip a été diffusé pour la première fois ce matin via le site Le parisien, et à peine sorti, il ne laisse personne indifférent… 

Indochine-le-groupe-francais-scandalise-avec-son-nouveau-clip-College-Boy_paysage_460x380

Pourquoi « College Boy » dérange ?

Il y a un peu plus de 20 ans, Indochine avait sorti « 3ème sexe ». Toujours dans l’actualité et face à la société actuelle, le groupe de Nicola Sirkis a décidé de parler à nouveau de l’homosexualité via « College Boy », titre issu de leur dernier album.

Indochine crée le buzz mais surtout un véritable électrochoc avec cette chanson mais plus particulièrement avec ce clip. Pourquoi ?

Xavier Dolan, le réalisateur, est sensible au thème de l’homosexualité. Il est entre autres le scénariste, l’acteur et le réalisateur du bouleversant film « J’ai tué ma mère ». En réalisant les 6 minutes du dernier clip d’Indochine, Xavier Dolan a mis en scène l’enfer d’un collégien homosexuel. Au début, il y a les boulettes de papier lancées en classe, puis la méchanceté, la cruauté augmente au fur et à mesure que les minutes s’écoulent.

Le malaise s’installe par la force des images en voyant cet adolescent tabassé, humilié. L’humiliation va jusqu’à une crucifixion en plein milieu d’une cours d’école, une fusillade termine ces 5 minutes de malaise. Les adultes passent autour mais ne voient rien, un bandeau sur les yeux.

Indochine---College-boy

« Je voulais aller jusqu’au bout non pas pour choquer, mais pour montrer que cette situation est possible parce rien ne l’empêche, explique le cinéaste. La question n’est pas de se demander pourquoi suis-je allé aussi loin mais qu’est-ce qui empêcherait un groupe d’adolescents d’aller aussi loin alors que le lobbying des armes aux Etats-Unis est très puissant. C’est ma vision nord-américaine, mais des gens se font lapider partout. » a explique Xavier Dolan, le réalisateur.

Sur Europe 1, Françoise Laborde, membre du CSA, pense à l’interdire des chaînes de télévision musicale. Sa justification : «c’est une chanson, ce n’est pas une œuvre d’art et d’essai donc ça n’a pas sa place en journée sur des chaînes de musique».

La diffusion de ce clip entraîne forcément de nombreuses questions. Doit-on dénoncer la violence avec la violence ? Certains se demanderont si ce n’est pas un coup marketing du groupe ? …

Peu importent toutes ces questions, il ne faut pas oublier que malheureusement trop de personnes souffrent de violence homophobes. Ce clip a pour objectif de dénoncer ces actions et dans ce cas, il est réussi.

 

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.