Curiosités

Liza Manili

Après nous avoir alléchés avec plusieurs clips, l’heure est venue pour Liza Manili de sortir son premier album. Un opus qui confirme tout le bien qu’on pensait de Christopher Williams ou Le Petit Train.

On a découvert Liza Manili grâce à Séverin (dont nous vous reparlerons bientôt, son actu étant également chargée), qui l’a faite chanter sur son album Cheescake. Un duo qui s’appelait Les Restes. Puis plusieurs clips, dont Le Petit Train, avec une musique signée Séverin (encore lui). Tous ces titres nous laissaient espérer un album agréable. On n’est pas déçus.


Liza Manili – L’éclipse par LizaManili-Official

Sur le premier album de Liza Manili, de nombreux titres présentent un évident potentiel radiophonique (Non Non, Le Petit Train, L’Eclipse…). Pour notre part, on craque sur le Bontempi de On ne se le dit pas, Se revoir, qui nous rappelle les plus belles heures d’Elsa ou le texte tout en finesse de Christopher Williams. Au final, pas grand-chose à jeter, on souhaite bon vent à Liza Manili. Mais avant, on lui laisse la parole.

Si tu devais te présenter en quelques mots… ?

Je m’appelle Liza Manili, j’ai vingt-cinq ans, je suis comédienne et chanteuse…

Comment as-tu défini ton style musical ?

La première fois que j’ai chanté, c’était avec Séverin, sur son album Cheescake, pour le titre Les Restes. Ensuite, j’ai continué à travailler avec Séverin, et tout s’est enchaîné assez naturellement. La finalisation du style des morceaux s’est vraiment faite en studio et en répèt. Entre septembre 2010 et janvier 2011, à peu près.

Comment choisis-tu les thèmes sur lesquels tu écris ?

J’écris sur des sentiments, des choses que je ressens. Par exemple, Le Petit Train, ça raconte mon arrivée à Paris, avec le voyage depuis Strasbourg. Je suis quelqu’un de sensible, j’ai besoin d’écrire sur les choses qui m’arrivent.


Liza Manili – Christopher Williams par LizaManili-Official

Mais Christopher Williams, ce n’est pas une histoire de sentiments… ?

Pour Christopher Williams, c’est en effet différent ! Le texte a été écrit par Antoine Léonpaul et j’ai trouvé l’histoire sympa. J’ai du mal à écrire des histoires et je me suis dit que ce texte donnerait une petite touche de différence sur l’album.

Quels sont les albums qui traînent sur tes étagères et qui t’ont bercé ?

Je n’ai pas d’album en tête. Mais plein de groupes ou de chanteurs : les Kinks, les Beatles, Daho, Bashung, The XX, les Rita Mitsouko, Eli & Jacno, Gainsbourg, Beck, les Black Keys… Enfin si, il y a un album que j’écoute en boucle, c’est IRM de Charlotte Gainsbourg.

Tu es chanteuse mais aussi actrice. Cela a-t-il une influence sur la réalisation de tes clips ?

C’est vrai que le fait d’être comédienne, ça m’apporte un œil sur le tournage. Je m’implique plus.

Peux-tu nous raconter tes débuts sur scène ?

Mon premier concert, c’était il y a cinq ans à la Flèche d’Or. Je suis une vraie traqueuse, donc au départ, ce n’était pas facile. Mais le lendemain je me suis dit : c’est ça que je veux faire ! Mon dernier concert à l’International, c’est le premier où je me suis amusé du début à la fin. Surtout parce que je commençais à avoir mes premiers fans. Et ça, ça te donne une énergie incroyable. Je me suis rendue compte que la scène, ça pouvait être un truc explosif. Un vrai moment d’échange et de plaisir.

Plutôt scène ou studio ?

C’est pas du tout pareil. Le studio, c’est comme un cocon. Un cocon, où c’est la création qui prime. La scène, c’est l’échange, le partage. J’adore la scène mais j’ai aussi hâte de retrouver le studio !

Notre magazine s’appelle Save My Brain… Sauver les cerveaux. Comment peut-on le faire ?

Les gens sont très stressés. Il faut enlever ce stress. En faisant beaucoup de sport. Il faut profiter de la vie, voyager. Pour conserver son ouverture d’esprit.

Quels ont été tes derniers coups de cœur culturels (musique, ciné, livres, expos…) ?

J’ai trouvé vraiment bien le film l’Enfant d’en haut, avec Léa Seydoux. Sinon, côté musique, j’aime beaucoup les nouveaux albums de Soko et de Revolver. En plus, ce sont des amis !

Le site de Liza Manili

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.