La chronique du bourlingueur

Corse : à la découverte d’Ajaccio

En ce dimanche matin de rédaction, je me demande quel endroit aura l’honneur de ma plume. Quelle ville a donc marqué ma vie au point que j’en parle à de parfaites inconnues (bon d’accord, j’en connais quelques unes d’entre vous) ? J’en viens donc à interroger mes souvenirs, et, pour rajouter au côté tragique, je mets du Beethoven en fond sonore… Et là, le regard perdu au loin, un nom éclate dans mon esprit foisonnant : il s’agit de la ville où j’ai découvert l’amour des femmes et les joies du vin. Ce mois ci, nous partons à

AJACCIO

   Je vous emmène donc ce mois ci sur les doux rivages de la Méditerranée. Ajaccio est située en Corse, dans le Golfe d’Ajaccio. Elle compte environ 65 000 habitants et est l’illustration parfaite de cette Île de Beauté.

index

Comment qu’on y va ? Ajaccio étant au bord de   l’eau, on peut y accéder par bateau. Il existe de nombreuses liaisons entre la Corse et le continent, au départ de Marseille ou de Toulon, voire d’Italie. Les principales compagnies sont la SNCM (Société Nationale Corse Méditerranée) ou Corsica Ferries. Compter environ une centaine d’euros pour l’aller-retour, en sachant que la traversée peut prendre entre 3 (sur navires à grande vitesse) et 12h sur ferries classiques. Ajaccio dispose également d’un aéroport, Campo Del Oro. Il est desservi par Air France, Air Corsica ou Easyjet, notamment. En période creuse (jusqu’avril-mai), le billet est à partir de 140€ aller-retour (au départ de Paris Orly). Il peut monter à  plus de 200€ en été, et il faut réserver longtemps en avance pour éviter les vols complets. Le vol dure environ 1h30. Une ligne de bus (la 12) dessert l’aéroport au centre ville. Pour les détails sur les navettes, vous pouvez vous rapprocher du site de l’aéroport.

index2

Les iles Sanguinaires

Où c’est qu’on dort ? Il y a beaucoup d’hôtels à Ajaccio, et beaucoup sont étoilés, donc chers (minimum 700€ en période estivale). Il n’y a pas d’auberge de jeunesse en ville, mais il y en a une en montagne, à  10 km des plages, avec des tarifs raisonnables, même en période haute : il s’agit de l’auberge de jeunesse Chez Mc Donald. N’ayant pas logé à l’hôtel lors de mes différents séjours, je ne peux me baser que sur certaines recommandations. Il reste la solution du camping. Vous avez par exemple le Barbicaja, situé à 100 mètres de la mer, et à 12 km de l’aéroport, sur la route des Sanguinaires. Pratique si vous n’y allez que pour dormir, compter une vingtaine d’euros la nuit.

index6

Quoi qu’on y mange ? Ajaccio, ville touristique, compte de très nombreux très bons restaurants avec différents types de cuisine. Vous avez par exemple le 20123, restaurant de cuisine corse traditionnelle (si vous n’aimez pas la charcuterie et le fromage, passez votre chemin !) pour des tarifs très abordables (environ 30€ par personne) à proximité du port, dans un cadre rappelant les villages de montagnes. Si vous aimez les crustacés, je vous recommande Chez Jean Jean. Les prix sont parfois un peu élevés mais on y mange bien et la langouste est vraiment super bonne. Enfin, le Marché Gourmand est une très bonne adresse, assez loin des lieux fréquentés sans être non plus à perpète. Le service est de qualité et la carte tourne autour de 30€ le menu sans le vin.

images

Quoi qu’on y fait ? Vous allez dans une ville sur les bords de la Méditerranée, c’est surtout pour aller à la plage et obtenir un bronzage de rêve. Les plages d’Ajaccio sont magnifiques, et elles sont très près du centre ville. Mais si vous voulez un peu plus de tranquillité, n’hésitez pas à faire quelques kilomètres. Les plages à proximité de l’aéroport sont très calmes, même en été, et vous avez une vue imprenable sur la baie toute entière, avec Ajaccio à droite, Porticcio à gauche et l’aéroport derrière vous. Il y a de magnifiques couchers de soleil sur la baie sur cette plage (et ça aide bien à emballer les filles !)

Vous pouvez aussi faire de très belles balades, comme vous rendre aux Iles Sanguinaires, groupes d’îlots qui marquent l’entrée de la baie d’Ajaccio, avec la fameuse tour génoise, que vous pouvez trouver sur tout le pourtour de l’île, vestige du temps où celle-ci appartenait à Gênes. Si la marche ne vous fait pas peur, vous pouvez gravir la route qui mène au château de la Punta, construit sur les hauteurs avec des pierres venant de la destruction du château parisien des Tuileries.

index3

  Si vous êtes amatrice d’histoire, Ajaccio reste la ville natale de Napoléon Bonaparte, et vous pourrez le constater à chaque endroit de la ville : la grande rue commerçante se nomme d’ailleurs le Cours Napoléon Bonaparte. Vous pouvez visiter la maison natale de l’Empereur, la crypte de la famille Bonaparte, Les Milleli (maison de campagne des Bonaparte),… Tous ces endroits sont ouverts au public. Si vous aimez la peinture, le Musée Fesch (un oncle de Napoléon) abrite plusieurs dizaines d’œuvres de la Renaissance. Vous pouvez aller chercher un peu de fraîcheur dans la cathédrale baroque d’Ajaccio, très richement décorée et d’une très belle couleur ocre.

images3

 

Si vous voulez vous rendre dans l’intérieur de l’île, direction l’office du tourisme (3 boulevard du Roi Jérôme) qui vous donnera les sentiers de randonnées dans le maquis. Si vous préférez voyager sans effort, il existe un train qui relit Ajaccio à Bastia, l’autre grande ville de l’île, en passant par Corte, la citadelle de la montagne.  Vous traverserez sur 180 km de montagnes, de maquis, des endroits magnifiques comme la vallée de la Vizzavona ou Ponte Lecce. La ligne compte 32 tunnels et 51 ponts et viaducs, tous à voie unique. Vous avez par exemple le pont du Vecchio, qui vous fait passer à 84m au dessus d’une rivière. Les tarifs sont affichés en gare, et, si vous vous rendez à Bastia, comptez plus de 3h de trajet.

 images4

Et vous, vous décollez quand pour cet endroit merveilleux ?

 Crédits photo : http://www.ajaccio-tourisme.com/

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.