Beauté

BB Cream : réelle nécessité ou arnaque de l’année ?

Que celle qui n’a pas entendu parler de la BB cream lève le doigt ! Ha oui quand même ? BB cream (ou BB crème en français) est l’abréviation de blemish balm cream, un produit tout-en-un que les marques de cosmétiques et les magazines féminins acclament depuis quelques temps. Mais est-ce si révolutionnaire que ça ?
Bon revenons aux origines de la BB crème alors : Pour les uns, elle a été inventée par un dermatologue allemand, le Dr. Christine Schrammek. Pour les autres, ce sont des dermatologues coréens qui l’ont conçue pour les femmes qui souhaitaient unifier, réparer et protéger leur peau après une intervention.

Une chose est sûre : ce sont les coréennes qui l’ont adoptée et fait connaître. Il y a, en effet, de nombreux médi-spas en Corée du Sud où les femmes se rendent à l’heure du déjeuner ou entre deux rendez-vous. Les jeunes générations de coréennes se sont dès lors rapidement converties à la BB Crème, séduites par le côté multi-fonctions de la formule (et donc le gain de temps qu’elle permet), qui voile les imperfections en laissant le teint naturel, traite la peau (hydrate, nourrit, apaise) et la protège du soleil en un seul geste. Sa texture légère leur paraît moins « impliquante » qu’un fond de teint.

Ah, on a oublié de vous dire : la BB crème n’existe en principe que dans une teinte (voire deux), censée se « fondre à toutes les carnations ». En réalité c’est loin d’être le cas…

Les ingrédients du succès ? Un produit multi-usages qui cumule soin-maquillage-protection solaire, des initiales qui rappellent une peau de bébé : il n’en fallait pas plus pour créer un effet de mode.

BB Cream Erborian au gingseng

Selon Katalyn Berenyi, co-fondatrice charismatique d’Erborian, seule marque à proposer une BB crème coréenne (les autres sont américaines ou françaises), « la BB crème coréenne a une texture ultrafine et « seconde peau », elle unifie le teint de façon plus transparente qu’avec un fond de teint et s’inscrit dans la tendance du maquillage nude. À ceci s’ajoute un effet velouté comme une peau de bébé. Aujourd’hui les BB crèmes ont majoritairement remplacé les fonds de teint traditionnels auprès des femmes de 20 à 50 ans en Asie ».

 

Une texture correcte… Bon, on comprend bien qu’Erborian ne veut pas que sa BB crème (BB crème au Ginseng SPF 25, 32 €, 45 ml, elle existe depuis 2010 en doré et en format pocket depuis juin dernier, 12 €, 15 ml) soit associée à un produit de camouflage dermatologique, un maquillage correcteur épais et couvrant qui présente un effet masque. Honnêtement, ce n’est pas le cas, le fini est naturel et l’effet mat est au rendez-vous. Il n’est pas nécessaire de poudrer et la tenue est bonne, même en fin de journée. Moins couvrante qu’un fond de teint, la texture (assez réussie) unifie et dissimule quand même les petites imperfections comme les rougeurs.

Les BB crèmes ne sont donc pas à proprement parler des produits hydratants, ou le sont le plus souvent bien trop faiblement, surtout en hiver. Mieux vaut appliquer une « vraie » crème hydratante avant la BB, associée à une bonne crème de nuit pour permettre à la peau de se régénérer et de retrouver son équilibre. Voilà qui va un peu à l’encontre du positionnement « un seul geste pour tout faire », évidemment…

En conclusion, faut-il zapper les BB crèmes de son arsenal cosmétique ? À ce jour, la plupart des formules semblent assez peu motivantes, il faut bien l’avouer. Les experts n’ont distingué que la richesse de sa phase grasse (qui inclut huiles et cires végétales, beurre de karité…), ses revendications mesurées, sa bonne tolérance cutanée et son profil toxicologique très positif. Mais il faut noter aussi qu’actuellement, les BB crèmes pleuvent sur le marché comme tombent les feuilles en automne. On peut donc espérer voir apparaître de meilleures formules, mieux travaillées.

Personnellement j’ai testé la BB crème de Garnier version teint clair, j’ai été franchement déçue, je n’ai pas vu l’effet miracle de la pub, et encore pire, le soir venu au moment du démaquillage, mon coton était aussi sale que si j’avais mis un fond de teint ! Je préfère nettement un illuminateur de teint personnellement.

L’avis de la rédaction

Camille est une accro à la crème teintée pour son côté naturel. Elle a testé par curiosité la BB cream de Garnier (échantillon dans un magazine) et n’a pas du tout été convaincue par la texture qui donne un rendu un peu plâtre. En plus pas facile à appliquer…

Pink Lady vient de s’y mettre avec la Maybelline. Sur conseil, elle tentera la prochaine fois une version bio, la Erborian. Son avis : très confortable, bonne couleur. Depuis un mois, sa peau est plus douce et elle constate moins d’imperfections. Donc en un mot : ravie ! Et foi de Pink Lady, elle ne mettra plus jamais de simple fond de teint de sa vie.

D’autres avis :

Sonia, hôtesse d’accueil à la peau mate, a testé la crème BB Garnier pour peaux foncées. Son verdict : Mitigée, elle n’a pas obtenu le teint parfait promis, ni un confort de peau plus grand qu’avec un fond de teint basique. En revanche, bonne tenue.

Charlotte, étudiante en droit, utilise la nude magique de l’Oréal (peau claire), elle s’en dit très contente (notez qu’elle a 21 ans).

Pour finir, je dois vous dire que malgré tout le tapage médiatique et le bruit fait autour de la BB cream, cela s’avère au final être une cacophonie cosmétique ! Et pas autant d’adeptes de la BB que je ne le pensais…Beaucoup préfèrent une crème de soin alliée à une crème teintée ou un fond de teint… A vous d’essayer en fonction de votre peau et du résultat…

Take care ;)

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Melodie
    13 janvier 2013 at 12:47

    J’avoue que je suis tombée dans le paneau médiatique et j’ai craqué pour la Erborian dans sa teinte claire, sans regrets!!

  • Reply
    DarkGally
    13 janvier 2013 at 10:55

    Je ne mets déjà pas de fond de teint alors la BB Cream ne passera pas par moi (ma peau sèche a besoin d’un vrai hydratant)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.