Chanteuse rock

Adele

Un parterre de feuilles mortes autour des arbres, des jours qui se raccourcissent, un thermomètre qui commence une lente mais inexorable dégringolade : pas de doute, c’est bien l’automne. Heureusement que la chaude voix d’Adele est là pour nous accompagner dans notre cheminement vers le froid hivernal, avec le triomphal « Skyfall », thème musical éponyme du 23e volet de la saga James Bond. Ciné, radio, TV : impossible que vous soyez passé à côté de ce hit en puissance. Et si d’aventure vous vous situez dans cette infime minorité, reportez-vous sans plus attendre à la chaleureuse soul de son premier album, 19 (2009) ou encore mieux de 21 (2011), l’album de sa consécration, ça marche aussi très bien, véridique ! Adele, c’est la chronique d’une véritable success story.

Girl Power

Point de nom de scène, Adele (ndlr : prononcez à l’anglaise “eudile”) est le vrai prénom de Adele Laurie Blue Adkins, née le 5 mai 1988 dans la banlieue londonienne de Tottenham, Angleterre. Élevée seule par sa jeune mère, après que son père eut quitté le domicile familial (une chose que la chanteuse ne pardonnera vraiment jamais à son géniteur), la fillette commence à chanter à 4 ans, âge auquel elle déclare développer une obsession… pour les voix ! Son autre passion, ce sont les Spice Girls, à ses dires d’une influence considérable sur sa carrière. Mais la gamine s’ouvre également au fil des années au R&B en écoutant Gabrielle, Aaliyah, Mary J. Blige puis à la pop énergique de Pink, autre artiste majeure, sans oublier le jazz et rock, avec pêle-mêle Jill Scott, Etta James, Billy Bragg, Peggy Lee, Jeff Buckley and The Cure !

Après de multiples déménagements dont un séjour par la banlieue sud de Londres, West Norwood, source d’inspiration de son premier titre « Hometown Glory », l’ado passera par la BRIT School for Performing Arts & Technology de Croydon dont elle sortira diplômée en 2006. Bien que plus attirée par le métier de chasseur de talents, Adele décide de déposer ses propres chansons sur des sites artistiques comme PlatformsMagazine.com. Mais c’est la démo réalisée pour un projet de cours et publiée par un ami sur le réseau Myspace qui lui vaudra d’être remarquée par le label XL Recordings, en signant un contrat en septembre de la même année. A force de rencontres et de collaborations porteuses, Adele sort son premier single « Hometown Glory » en octobre 2007 et fait une première entrée remarquée sur scène aux côtés de Damien Rice. Récipiendaire du BRIT Awards Critics’ Choice, Adele est déjà pressentie d’après les critiques musicaux britanniques comme la sensation de l’année 2008 : la conquête commerciale peut maintenant débuter.

Un chemin différent

Baptisé 19 par rapport à l’âge qu’avait la chanteuse lors de son enregistrement, le premier album tant attendu est distribué le 28 janvier 2008 au Royaume-Uni, soit trois jours après sa sortie officielle en Europe et 5 mois avant celle américaine. Se plaçant dès sa sortie à la première place des charts britanniques, 19 se classe 4 fois platine au R.U et double platine aux USA, où sa carrière décollera après une mythique performance au Saturday Night Live. Une véritable réussite pour l’album, précédé en cela par le succès du single « Chasing Pavements » suivis des excellents « Cold Shoulder » ainsi que le « Make You Feel My Love » de Bob Dylan revisitée à la sauce Adele. En 2009, lors de la 51e cérémonie des Grammy Awards, Adele est désignée « Meilleure Nouvelle Artiste » et « Meilleure Performance Vocale Pop Féminine », tout en étant nominée pour 3 Brit Awards… Voilà pour les exemples des quelques récompenses prestigieuses. Ne manque plus que la lettre de remerciement du premier ministre britannique Gordon Brown saluant « la lueur d’espoir » personnifiée par la chanteuse en pleine sinistrose, pour compléter le tableau des trophées !

2,2 millions d’albums et une tournée mondiale plus tard plus tard, Adele présente le 19 janvier 2011, 21, en bon successeur logique. Produit en Irlande par Rick Rubin et à Londres par Paul Epworth, le deuxième opus est propulsé par le single « Rolling in the Deep », bientôt suivis par « Someone like You », « Set Fire to the Rain », « Rumour Has It », puis finalement « Turning Tables ». L’ovation est maintenant générale, avec une pluie de récompenses : 6 Grammy en 2012, dont l’ « Album de l’Année », 2 Brit Awards et 3 American Music Awards entre autres. Certifié 16 fois platine dans son pays natal, 21 ravit les fans qui se comptent maintenant aux quatre coins de la planète en s’écoulant à 25 millions de copies… Reine des charts, Adele devient également celle du Guinness des records (plus grand nombre de Grammy Awards gagnés par une artiste en une seule nuit, 1ère artiste à avoir vendu plus de 3 millions de copies d’un album en une année au UK – record précédemment détenu par les Beatles, l’album le plus longtemps resté n°1 dans l’histoire du Billboard américain…) et de la presse internationale : Time l’intronise comme l’une des personnalités les plus influentes au monde, People la compte comme l’une des plus belles femmes de l’année 2012… Et Forbes la classe à la 6e place des célébrités de moins de trente ans à avoir gagné 23 millions de livres sterling entre mai 2011 et mai 2012 !

Au service de sa Majesté

Une deuxième galette encore plus renommée que la précédente (ndlr : 21 est l’album qui restera le plus longtemps numéro 1 dans les charts US et UK pour une chanteuse en se vendant respectivement à 4,4 et 9,875 millions d’exemplaires au UK et USA), des couvertures à foison, une tournée mondiale venant couronner le tout : Adele aurait de quoi de satisfaire de pareil traitement. Seulement lors du « Adele Live tour », la chanteuse se voit obligée d’annuler deux concerts à cause d’une hémorragie des cordes vocales et déclare par voie de presse nécessiter beaucoup de repos pour éviter des conséquences irrévocables pour son organe. Un enregistrement de son concert live au Royal Albert Hall sort bien vite pour calmer les ardeurs des fans : un nouveau succès là encore qui devient le meilleur DVD musical de l’année 2011. Aux American Music Awards qui tiennent place au mois de novembre de la même année, tous les espoirs de l’artiste sont à nouveau comblés en raflant 3 nouveaux Awards et en caracolant cette fois en tête des ventes du Billboard dans 3 catégories différentes !

Sitôt rétablie, Adele n’en revient que plus conquérante pour performer en live à la cérémonie des Grammy Awards en février 2012 où elle rafle une nouvelle fois la mise en remportant 6 catégories différentes, devenant ainsi, après Beyoncé, la deuxième chanteuse de l’histoire à s’illustrer aussi brillamment au cours d’une seule et même cérémonie! Si les fans voient déjà leur chanteuse préférée revenir sous les feux de la rampe, celle-ci les réfrènent en leur annonçant le 3 avril 2012 que son troisième album ne sortirait pas avant deux ans, au minimum. La raison officielle ? Besoin de prendre son temps et de vivre un peu. Celle plus officieuse, la jeune femme vient d’apprendre qu’elle avait devenir mère et entend profiter pleinement de cette heureuse nouvelle. Avant de prendre une nouvelle fois son public à contre-pied en leur présentant en octobre 2012 le thème musical « Skyfall », co-écrit avec le producteur Paul Epworth et enregistré aux mythiques studios d’Abbey Road pour le James Bond du même nom. Un succès qui fait encore mouche avec un film qui fait un carton au box-office et un titre qui se place déjà aux côtés de « A View to Kill » des Duran Duran parmi les thèmes James Bond les plus bankables.

De quoi sera fait le prochain album d’Adele ? Reviendra-t-il à cette fusion délicate de soul, R&B et pop si caractéristique des débuts de la chanteuse ou continuera-t-il, au contraire, sur la lancée de 21, dans une ligne plus tradi et roots de la soul ? Les paris sont ouverts : une chose est sûre, seule Adele possède l’art et la manière de magnifier ces histoires d’amours compliquées, une constante dans son écriture, pour mieux les dépasser et en tirer la force nécessaire pour rebondir. « Je n’ai aucun problème à expliquer de quoi parlent mes paroles. J’aime beaucoup la poésie : je ne suis très appliquée à sa lecture mais j’adore l’écrire. Des chanteurs tels que Jill Scott et Karen Dalton sont pour moi des véritables poètes, époustouflants, au sens propre du terme » (in Adele BIO : http://home.adele.tv/). Que la jeune maman (ndlr : d’un petit garçon depuis le 19 octobre dernier) se rassure : de Madonna à Céline Dion, en passant par Beyoncé, Slash, Dave Grohl, nombreux sont les collègues à fondre pour sa voix et à s’imaginer un jour peut-être l’accompagner dans une collaboration artistique. Une telle reconnaissance par ses pairs ne peut logiquement qu’aller de pair avec une adhésion massive et inconditionnelle de la part de ses fans !

Les photos proviennent du site http://home.adele.tv/

Sources

Sites
http://home.adele.tv/
http://adele-adkins.net/
http://www.adelefans.info/
http://www.music-story.com/adele/

Articles
Adele BIO : http://home.adele.tv/
Adele Opens Up About Her Inspirations, Looks and Stage Fright in New Rolling Stone Cover Story : http://www.rollingstone.com/music/news/adele-opens-up-about-her-inspirations-looks-and-stage-fright-in-new-rolling-stone-cover-story-20110413#ixzz2CJiHniza
The Many Ages of Adele : http://www.interviewmagazine.com/music/adele-21#/_
Adele : One and Only : http://www.vogue.com/magazine/article/adele-one-and-only/#1
Adele’s New Album Inspired By Pregnancy? : http://www.nme.com/news/adele/66122

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.