Extravagances

Nicolas Ghesquière quitte Balenciaga

La nouvelle est tombée en début de semaine. Nicolas Ghesquière quitte la maison Balenciaga, dont il était le directeur artistique depuis quinze ans. La question de sa succession est d’ores et déjà sur le tapis.

C’est en 1997 que Nicolas Ghesquière a pris les rênes de la création des collections Balenciaga (relire notre dossier sur la maison Balenciaga). Une maison alors artistiquement moribonde, qui a retrouvé un vrai second souffle à l’arrivée du styliste français. Celui-ci a su mêler le style très architecturé de Cristobal Balenciaga à des inspirations futuristes, issues des films de science-fiction. Aujourd’hui, la collaboration entre Balenciaga et Nicolas Ghesquière s’arrête, sans qu’une raison officielle soit avancée.

La première question qui se pose est : que va devenir Balenciaga ? Filiale du Groupe PPR dirigé par François-Henri Pinault Balenciaga fait partie d’un portefeuille de griffes de luxe qui comprend également Gucci, Yves Saint-Laurent, ou encore Alexander McQueen. A ce titre, son avenir commercial semble assuré, tout autant que son avenir artistique, comme l’a confirmé Isabelle Guichot (PDG de Balenciaga) lors d’un entretien à l’AFP. « Il ne s’agit pas d’aller vers du commercial comme on peut l’entendre car ce qui fait l’ADN de Balenciaga, c’est cette tension entre un côté laboratoire et sa traduction en collections. » En clair, le successeur de Nicolas Ghesquière devrait avoir les coudées franches pour donner toute l’impulsion créative souhaitée aux futures collections. Reste à connaître l’identité de ce futur directeur artistique. Pour l’instant, c’est un mystère, qui ne devrait pas s’éterniser. Le départ de Nicolas Ghesquière ayant été préparé de longue date, les négociations avec plusieurs stylistes sont déjà très avancées.

La deuxième question est bien entendu : que va devenir Nicolas Ghesquière ? Si les deux parties n’avancent pas de raison pour la séparation, c’est peut-être tout simplement qu’elle n’est pas spectaculaire, face à la mort d’Alexander McQueen ou à la tourmente qui a suivi les injures proférées par John Galliano. Si Nicolas Ghesquière avait tout simplement eu envie de changer d’air ? Une thèse qui semble transparaître en filigrane dans les propos d’Isabelle Guichot : « Nicolas avait peut-être plus envie d’une autre expression créative dans un autre cadre. » Dès lors, nombreux sont ceux à avancer l’arrivée imminente d’une griffe inédite, qui porterait le nom de Nicolas Ghesquière. Et l’on parle même d’un éventuel mécène pour cette maison : le géant du luxe LVMH, un des principaux concurrents du Groupe PPR… Des hypothèses qui devraient être confirmées ou infirmées sous peu.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.