Chroniques ordinaires Humeurs

Cinq basics qui deviennent « so summer 2012 »

Et si on se mettait toutes d’accord sur le fait que le mois de juillet est celui de la ruine, la vraie ?! Certaines me rétorqueront sûrement « mais non, c’est bien évidemment le mois de décembre qui nous met à rude épreuve financièrement ! » Ah ouais ? Et si je vous dis : soldes + vacances, ce n’est pas la ruine assurée ça ? Hum hum… Le pire dans tout ça, c’est que beaucoup n’ont ni les moyens de faire les soldes (parfois, la ruine c’est toute l’année) ni même les moyens pour partir en vacances. Mais non mais non, on ne s’apitoie par sur son sort, on relativise et on embellit son été avec une première activité : on recycle sa garde robe en réactualisant deux/trois basics indémodables peut être, mais un peu dépassés quand même…

Pour l’exercice, il suffit de réunir cinq basics que tout le monde (ou presque) possède, et de suivre ces quelques idées, qui ne demandent qu’à être switchées et adaptées à chacune…

Le marcel : en coton blanc, noir ou couleur flashy. Quelque peu détrôné par le crop tee (t-shirt largement raccourci, laissant apparaître le nombril parfois), cet été on le marie avec un pantalon très fluide ou alors slim mais avec des larges motifs, une veste contrastante et des hauts talons. Il sera ainsi davantage chic que plage et ça c’est 2012 !

La marinière : classique bleue ou noire, rouge ou plus originale. Même si plusieurs enseignes perdurent à proposer quelques modèles, la marinière est en perte de vitesse. Vite, on lui ajoute une veste irisée ou (encore mieux) à sequins, des boucles d’oreilles scintillantes ou une rivière de strasses en collier. Du glam’ décontract’ à l’état pur !

Les spartiates : blanches/noires/argentées/dorées… L’ère est aux nu-pieds mono bride. Alors pour être chaussée mode à moindre coût, on coupe simplement quelques brides horizontales de ses sandales et on les booste avec une pédicure irréprochable et un vernis différent à chaque ongle de pieds.

Le short en jean : tous les délavages. Plus que jamais, on le roulote négligemment et on l’arme d’une ceinture tressée colorée ou cloutée, en raccord avec ses sandales ou mieux son vernis, et on lui glisse un body en dentelle de couleur flashy. Une coloration en machine à laver est également envisageable si on est lassé de la couleur, ou de simples dessins home made feront l’affaire pour le personnaliser au maximum et lui donner sa propre définition de l’été 2012.

La chemise à carreaux : le carreau Charles Ingalls en particulier. Pour lui ôter un peu de sa cowboy-itude, on l’associe à de la dentelle fine (blanche pour la pureté ou colorée pour le fun), des chaussures compensées et un headband très girly. Voilà comment dire adieu à la petite maison dans la prairie en deux temps trois accessoires !

Comme quoi, pas besoin de dépenser des mille et des cents pour avoir un look tendance, on a toute de bonnes pièces qui ne demandent qu’à être remises au goût du jour ! Un peu d’huile de coude et du culot, et le tour et joué ! Jeu, set et match.

Euh par contre pour des plans vacances pas chers… il faudra repasser….

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.