Chroniques ordinaires Humeurs

Les produits discount : quelles sont leurs limites qualitatives ?

La crise amène de plus en plus de consommateurs à se tourner vers les produits « hard discount » ou « premiers prix » proposés par les grandes enseignes. Mais ces produits sont-ils de qualité inférieure ?

Après avoir lu une enquête réalisée par L’association nationale de consommateurs et d’usagers, Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV) j’ai décidé de tester pour vous toute une série de produits hard discounts :

S’il est entendu que pour les produits de base dits non transformés vous faites en général de bonnes affaires. Fruits, légumes, n’auront pas moins de vitamines, le lait et l’eau sont identiques à ceux d’une grande marque. En revanche lorsque l’on parle de produits transformés, il est impératif de bien lire l’étiquette ! Les poissons panés les moins chers contiennent le plus souvent de la chair de poisson et non des filets. Le beurre est souvent remplacé par des matières grasses végétales dans les barres pâtissières et les pains au chocolat discount. Les yaourts aux fruits à prix cassés ont les références les plus pauvres en fruits.

Cependant, « il est important de relativiser car pour de nombreux produits à prix cassés, les listes d’ingrédients se révèlent tout à fait comparables à celles des marques distributeurs ou des marques connues ». En ce qui concerne la qualité nutritionnelle, la principale différence que j’ai pu constater via les étiquettes et au goût, concerne quelques catégories (céréales au chocolat, confitures…) qui utilisent plus souvent du sirop de glucose-fructose, un ingrédient dont les effets sur la santé sont controversés.

En ce qui concerne les produits ménagers aucune crainte à acheter, votre essuie tout, papier toilettes, mouchoirs en papier, eau de javel et même dans certains discount : lessives, tablettes lave vaisselles, lingette démaquillante, coton tige, déodorants, gel douche… Le tout dans le domaine cosmétique et hygiénique, est de tester avec prudence. Exemple, ne testez pas une crème de jour ou un déodorant avant une sortie importante ou pour une lessive ne tester pas sur votre robe préférée !

Ensuite tout est une question de bon sens et de bons yeux comme dit plus haut une bonne lecture pour le meilleur rapport qualité/prix. La difficulté au départ est de le faire sans préjugé sur les niveaux de prix ou les marques. Savoir comparer s’avère d’autant plus utile que les écarts de prix sont très importants. Du moins cher au plus cher, il y a fréquemment un rapport de 1 à 3 voire de 1 à 7. Alors, que vous achetiez conventionnel ou discount, retenez surtout qu’il faut prendre l’habitude de lire les étiquettes et de les comparer. Un peu fastidieux, certes, mais vous serez gagnants au final ! Alors vous tentez pour les courses de samedi ?

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Camille F.
    18 mai 2012 at 12:40

    Merci pour cet article ^^ Ca me conforte dans mon idée et me permet de voir que je ne me trompe pas ^^ Quant aux nuggets de poissons, je l’ai fait maison avec des filets congelés 100%poissons! C’est vrai qu’il faut être attentif ^^ je fais de plus en plus attention à certains composants, aux calories, au gras… :)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.