Expositions

Louis Vuitton et Marc Jacobs au Musée de la Mode

L’histoire de la marque Louis Vuitton repose sur deux personnalités. Celle de son fondateur d’une part et celle de Marc Jacobs, aujourd’hui à la tête de la création artistique des collections de prêt-à-porter d’autre part. Le Musée de la Mode et des Arts Décoratifs présente en ce moment une exposition consacrée à la vénérable maison française.

Tout a commencé avec des malles. Des malles de grande qualité, sur lesquelles Louis Vuitton a au fil des années apposé sa marque de fabrique pour en limiter les possibilités de contrefaçon. Ainsi sont nées les toiles Damier et Monogram, encore aujourd’hui représentatives de l’histoire de la marque. En 1998, le prêt-à-porter fait son apparition chez Vuitton, avec à sa tête le styliste américain Marc Jacobs. Celui-ci n’aura de cesse de se réapproprier les codes maison pour forger l’identité des collections de mode.

Face à l’aspect bipolaire de l’histoire de la maison, le Musée de la Mode a pris le parti de consacrer un étage du lieu à chacune de ces facettes. Au premier, les malles sont reines. L’artisanat, les divers brevets y sont évoqués… Le public a même le loisir d’observer une malle dans le détail sous l’œil d’immenses loupes. Au deuxième s’ouvre l’univers de Marc Jacobs. Après une salle sous forme de portrait chinois, on découvre un mur de sac. Ou comment découvrir les diverses utilisations des gimmicks stylistiques de la marque pour mieux la renouveler à chaque collection.

A travers une scénographie soignée et malgré un nombre de pièces somme toute réduit par rapport à l’âge séculaire de Louis Vuitton, cette exposition parvient à mettre en lumière les principaux aspects de sont histoires. Peut-être aurions-nous simplement aimé plus de photos d’archives au premier étage, tant les malles Vuitton ont parcouru le globe lors des voyages les plus improbables. Il n’en reste pas moins une occasion unique de découvrir des créations qui font le grand écart entre malleterie traditionnelle et mode parfois kitsch.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.