Curiosités

C2C – F.U.Y.A

Il est assez rare que nous vous parlions de musique électro sur Save My Brain… C2C a pondu un F.U.Y.A tellement envoûtant qu’on ne pouvait déontologiquement pas faire autrement. Rencontre…

C2C, c’est un collectif de DJs hautement récompensé. Et leurs projets persos, qu’ils s’appellent Beat Torrent ou Hocus Pocus ne sont pas vraiment passés inaperçus non plus. Quatorze ans après leur apparition, C2C sort enfin un EP, qui sera très bientôt suivi d’un album. Premier extrait en vedette, l’excellent F.U.Y.A.

SMB : Si vous deviez vous présenter en quelques mots… ?

Pfel : On est un collectif de DJs, depuis le lycée. Ce sont nos goûts musicaux qui nous ont rassemblés. On a commencé à scratcher ensemble, puis à faire des shows aux platines. Ensuite, on en est arrivé au DMC (Disco Mix Club, où C2C a remporté quatre fois le championnat du monde, NDLR).

SMB : Comment avez-vous défini votre patte musicale ?

Atom : C’est difficile de parler de patte musicale… Comme tout DJ, on pioche dans plein de styles différents et on assemble. Ca peut être de la bossa nova, du blues… qu’on va mélanger avec les bases du trip hop nineties.

20Syl : On va mélanger musique urbaine et musique du monde. Acoustique et électro. Aujourd’hui, nos morceaux sont électro mais notre travail avec les synthés n’a pas toujours été celui que l’on a maintenant.

Atom : Tout est dans la manière et l’utilisation. C’est ça qui conditionne le résultat.

SMB : Quels sont les albums qui traînent sur vos étagères et qui vous ont bercés ?

Atom : La base, c’est le hip hop. Gang Starr, DJ Shadow…

Pfel : On a aussi une culture rock grunge nineties et un goût pour les groupes de guitare garage.

Atom : Pour la soul et le jazz, aussi. De toutes manières quand on sample, même si on part du hip hop, on creuse de nombreux autre styles.

SMB : Quel a été le déclic pour se lancer dans un EP et un album ?

20Syl : Le truc, c’est qu’on ne travaille pas que pour un seul groupe. On a tous des projets différents qui nous prennent beaucoup de temps. Et là, on est arrivée à une période où on était tous en fin de cycle de nos projets persos, ce qui nous a permis de nous pencher sur un projet C2C. Depuis douze ans, nos autres projets, comme Beat Torrent ou Hocus Pocus ont bien marché et nous ont accaparés.

SMB : Etes-vous plus à l’aise en studio ou derrière vos platines devant la foule ?

Atom : Les deux sont attirants. Pour Hocus Pocus et Beat Torrent, on était beaucoup en live. Pour cet album de C2C, ça devrait être plus équilibré.

Pfel : Le live est notre spécialité. Pour ce nouveau projet, on a envie d’ajouter une dimension de show vidéo, avec de grands écrans où seront projetées des images. On a envie de faire des live aussi bien visuels que sonores. De mixer l’image autant que le son. On a d’ailleurs travaillé avec un graphiste pour la mise en forme.

SMB : Le clip de F.U.Y.A est aussi l’œuvre d’un travail avec ce graphiste ?

20Syl : Pas du tout ! On voulait que le clip soit une pièce indépendante, un morceau spécial avec une ambiance sacrée, un peu mystique, qui met en scène les DJs. Le live sera plus une sorte de long métrage graphique, où le montage et la B.O. seront réalisés en temps réel. On veut jouer l’image au même titre qu’on joue la musique.

SMB : Notre magazine s’appelle Save My Brain… Sauver les cerveaux. Comment peut-on le faire ?

Pfel : En écoutant de la bonne musique et en ne regardant pas trop la télé. En ne fumant pas trop de drogue…

20Syl : En n’essayant pas de préparer unlive de C2C !

SMB : Quels ont été vos derniers coups de cœur culturels (musique, littérature, cinéma…) ?

Pfel : L’Equipe de ce matin !

20Syl : Le dernier clip de Justice, que j’ai trouvé magnifique

Pfel : Récemment, Mud Selector, M83, Labyrinth Ear, Kill the Noise, Koan Sound, Knives Party…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.