L'épinglée du mois

Jean Dujardin, halte au cabotinage

Mon cher Jean,

On ne parle que de toi en ce moment dans les journaux, tu es l’incarnation du Français qui réussit, du Français qui winne, devrais-je dire car tu réalises ce qu’on pourrait appeler le rêve américain. Acteur français, tu es devenu une star d’Hollywood, un peu comme Marion Cotillard avant toi. A croire que les Américains aiment les Français s’illustrant dans des films racontant des histoires d’un autre temps.

Alors on te voit partout, tout le temps. Sur tous les plateaux télé, les fameux late shows qui n’ont pas vraiment d’équivalent en France. Et je t’avouerais que je préfère ça car ces émissions ne sont qu’une immense perche tendue aux acteurs pour tomber dans leur travers le plus fatigant : le cabotinage. Et toi, tu t’y complais.

Il faut dire que ça a été ta marque de fabrique. Dans la (désormais) longue liste des films dans lesquels tu as joué, on retrouve en tête de liste les OSS et the Artist où tu joues des sourcils et des sourires enjôleurs à la perfection. On sent que tu aimes ça, que ça t’amuse et à la limite, tant mieux pour toi. Je suppose que je serais actrice, ça m’éclaterait bien le slapstick de temps en temps, à la Johnny Depp dans Pirate des Caraïbes. Sauf que plus je te vois à la télé américaine et dans mes journaux,plus je me pose une question : dis donc, Jean, t’es pas un peu lourd ?

On te connaissait version Loulou ou Chouchou (jamais su lequel était qui), le mec un peu lourd, un peu gras et on riait en pensant que ahah, c’est une caricature, bien sûr. On a eu droit à Brïce et une nouvelle fois, gé-nial la caricature. OSS 117 ? Il est trop fort ce Jean, regarde ces mimiques, plus Sean Connery, tu meurs. Puis The artist où tu peux exploser dans ce que tu fais de mieux : le cabotinage. Les gens applaudissent, tu es bon même dans ce qui est, finalement, le pire travers des comédiens. Mais voilà que tu écumes les plateaux télé et que tu nous sors les mêmes vannes. Hé mais regardez, je fais de Niro. Hé mais regardez, je fais le chameau ! Hé mais regardez, je suis tellement drôle que je m’endors sur l’épaule des stars hollywoodiennes. Huhuhu, ahahah, qu’est-ce que je me fais marrer, je suis trop fun comme gars.

Et là, je mets le hola. Parce que c’est un peu fatigant à force. C’est vrai, les Américains, ils connaissent pas Loulou et Chouchou donc le De Niro/chameau, c’est un peu nouveau pour eux. Mais pour nous, ça fait un peu la vanne du cousin lourd en fin de repas qui nous fait la même imitation depuis 10 ans, on se force à rire par politesse en se rendant bien compte qu’on devrait lui dire maintenant que ça ne nous fait plus rire. Le problème, c’est qu’on sent tellement l’autosatisfaction, le « ouah, tellement content d’être là que je vais vous en mettre plein la vue » qu’on n’ose pas. Limite, je me sens gênée de tant de pitrerie, on se dit que manifestement, tu ne fais pas le clown, tu es clown. Et on sent tout le vide potentiel derrière, ça met mal à l’aise. Pourtant, quelque fois, tu as su te mouler dans des rôles plus durs. Mais tu sembles peu doué en une chose essentielle : la mesure.

Heureusement que tu as Alexandra avec toi qui assure la partie « larmes d’émotion », ils vont finir par te punir d’oscar si tu continues. Parce qu’on ne va pas chercher un oscar en faisant des claquettes et en imitant un chameau..

Bien à toi,

Pink Lady

You Might Also Like

8 Comments

  • Reply
    zlove
    4 novembre 2012 at 18:25

    encore une jalouse … jalouse…….je crois que quand jean aura lu ca…..il te donnera l’oscar de la critique la plus NAZE du monde……..jean dujardin est une personne que j’admire TOTALEMENT……desole….mais moi je dis JEAN 100% meilleur acteur…

  • Reply
    fannycreand Co
    24 février 2012 at 22:00

    C’est un comédien c’est clair, mais le tapage autour de ce film, de ce potentiel oscar, de cette potentielle réussite commence à devenir un peu long. Un succès peut être, (je ne suis pas encore allée voir le film donc no comment)mais une grosse fatigue il est temps que les choses soient fixées car le coté surfait des expressions faciales de Jean Dujardin commence à me fatiguer un tantinet. De lui louer une vénération parce que les cours de claquettes sont pris d’assaut (j’ai rien contre les claquettes, je serais incapable d’être aussi coordonnées avec mes pieds). Pour peu qu’il est l’Oscar et bien on est pas sorti de l’auberge. J’irai tout de même voir le film histoire de me faire mon opinion loin des avis des « experts » (journalistes, monde du cinéma, …)

  • Reply
    Lylola
    22 février 2012 at 8:51

    Un peu dure qd meme avec lui. Il ers épatant dans contre-enquête….entre autre… Très bon comédien, à mon avis

  • Reply
    Mamzel R
    22 février 2012 at 0:45

    Zut, j’avais écrit un post et il s’est envolé :( Bon, je recommence parce que j’aime bien Jean et je tiens à le défendre.

    Je crois que Jean s’adapte tout simplement au système américain ( ce qui est plutôt intelligent d’ailleurs : aux USA, on aime que les artistes fassent le show. Ben…C’est ce que Jean fait.

    L’erreur que vous faîtes ( à mon avis, hein !), c’est de regarder les choses avec le regard bien franchouillard de chez nous. Faut avour qu’en France, on aime bien quand les artistes soient bien sages sur les plateaux ( enfin…sauf quand ils sont humoristes. Dans ce cas-là, on leur permets de faire les pitres. Normal : en France, nous aimons bien mettre les gens dans les cases).

    Il y’a une raison pour laquelle, en France, les artistes se la jouent toujours modestes et sortent le numéro  » Eh vous savez, moi, chuis vachement proche du peuple. Je n’aime pas dépenser beaucoup d’argent, je vis simplement, j’vous jure ! »
    En France, les artistes sont toujours coincés, jouent les intellos (de pacotille), jouent les artistes maudits.
    Pourquoi ? Ben, parce qu’en France, on aime bien quand les gens qui réussissent se fassent tout petits; on aime bien quand les gens qui ont réussi n’étalent pas leur réussite, leur argent, leur chance.
    En France, on aime bien quand les gens qui ont réussi s’excusent d’exister et d’avoir réussi.

    Or, Jean, lui, il n’hésite pas à montrer son bonheur, il n’hésite pas à montrer qu’il savoure ce qui lui arrive.

    Et ça, en France, ça perturbe.
    On préfèrerait volontiers qu’il se fasse tout petit comme l’avait fait Marion Cotillard ou qu’il critique le système hollywoodien comme l’avait fait Audrey Tautou.

    Moi, je dis « Go Jean ! »

  • Reply
    Mamzel R
    22 février 2012 at 0:29

    Pas d’accord avec vous, les filles.
    Je crois que Jean a l’intelligence de s’adapter aux moeurs américaines. Là-bas, ce qu’on attends d’un acteur, c’est de faire le show. Ben, c’est ce qu’il fait.

    C’est juste qu’en France, on a une autre mentalité et il ne faut pas tomber dans le piège de regarder les émissions que Jean fait aux USA avec un regard bien franchouillard de chez nous.
    Ici, en France, on n’a pas trop l’habitude de voir les stars faire les clowns ( sauf quand ils sont humoristes; normal, en France, on aime bien mettre les gens dans les cases).

    Mais quand on regarde bien, beaucoup de stars françaises sont toujours coincées sur les plateaux de télé, toujours trop sérieuses, à faire les intellos ( de pacotille), l’artiste maudit.
    En France, on aime bien quand les gens s’excusent d’avoir réussi, s’excusent de gagner de l’argent, s’excusent d’exister.
    C’est pour ça que, dans ce pays, les artistes se la jouent toujours modestes et  » moi-chuis-vraiment-proche-du-peuple ».
    Et c’est pour ça que beaucoup se plaignent de Jean depuis qu’il cartonne aux States : il n’hésite pas à montrer qu’il est heureux, qu’il savoure ce qui lui arrive. Et, en France, ben, on aime bien quand les gens qui ont réussi s’excusent d’exister et de cartonner.

  • Reply
    Toigets
    21 février 2012 at 23:23

    Laissez le profiter ! Laissez le kiffer !
    Si vous vous filmiez 24h/24h vous verriez que vous racontez les mêmes choses aux différentes personnes que vous pouvez croiser toute la journée (collègues, famille, amis…) alors oui, vous aussi vous cabotinez, sauf qu’il n’y a pas de caméra pour diffuser vos radotages à la planète entière (enfin surtout pour les personnes qui malgré le fait vous trouve lourd et barbant, ne zap pas ou ont peut être une vieille TV sans télécommande…).
    J’aime beaucoup JD, l’homme et le comique plus que le comédien… Et grâce à vous, on en parlera encore plus longtemps !
    Merci à vous ! Et s’il vous énerve, ben un peu de courage et zappez !

  • Reply
    VotreMajestee
    21 février 2012 at 13:34

    ahhhhhh enfin ! je pensais etre la seule personne qu’il fatigue. J’en peux plus de le voir gagner des prix presque en soufflant tellement monsieur a l’habitude maintenant !

  • Reply
    Ilse
    21 février 2012 at 11:20

    Bravoooooooo!!!!!
    Même si j’aime JD, j’aimerai le voir briller avec autre chose qu’avec ce qu’il fait tout le temps. Et on sait qu’il est capable de le faire ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.