Chroniques ordinaires Humeurs

L’amour, c’est nul !

Non je n’aime pas ça… Pourtant, alors que je m’étais convaincue que les choses mièvres et à l’eau de rose n’étaient plus de mon âge, j’ai craqué, j’ai regardé Love Actually. Ça craint non ?

Parce qu’au fond, ça ne veut rien dire « j’aime pas l’amour » ou « j’aime l’amour », on ne choisit pas : c’est l’amour qui vous choisit. Comme vous le savez, la loi de l’attraction nous dit que vous devez vous remplir de sentiments positifs afin d’attirer les circonstances positives à vous… Non, je ne vous parle pas de ce bébé joufflu flanqué de deux ailes et d’une arc à fleches ridicule. Oui, Cupidon… Qu’on me le présente , tiens celui-là, j’ai deux ou trois choses à lui dire moi… Tout d’abord, dis- moi Cupi, tu es miro ou tu le fais exprès de décocher tes flèches n’importe où ? Ou bien le but est de faire souffrir ceux et celles qui seront touchés en plein coeur ? Que celui ou celle qui n’a jamais eu mal d’aimer, lève le bras.. Tiens, il n’y a déjà plus personne…

Parce que moi, je veux bien : cui- cui les petits oiseaux, les papillons dans le ventre, les étoiles dans les yeux…  Mais quand on a fait le tour de la faune et la flore, on flirte avec le milieu aquatique vu les torrents de larmes que l’on finit par verser. Et ça n’est pas le pire. La chose la plus horrible est de gagatiser, bêtifier… Les voix mielleuses, « hooo ouiiii comme tu es drôle, comme tu es bôô »… Ah bon ? Et quand il te dira que tes 20 coups de fil par jour, ça le saoule, tu le trouveras toujours hilarant ? Bécasse va ! Ou encore les « je ne peux m’imaginer vivre sans toi ». Ah bon ?  Et avant, tu étais mort sans doute ? Crétin va !

Non, ce ne sont pas les paroles d’une fille aigrie ou malaimée (pour rester pudique) mais d’une fille qui a aimé comme cela est arrivé ou arrivera aux 7 milliards de personnes existant sur la terre… Sauf que je suis un être humain, malheureusement, et toutes les bêtises que je viens de vous écrire plus haut, ne seraient crédibles que dans la bouche d’un être dépourvu d’émotions et d’un coeur.

Qu’un jour, les certitudes s’envolent, et qu’on aime à nouveau… Alors ne vous lamentez pas parce que vous avez rompu, parce que vous êtes malheureux, mais mince, soyez en HEU-REUX : vous avez aimé, vous avez vibré, bref vous êtes vivants, et c’est la plus belle chose non ?
Mon dieu je deviens lyrique moi, il n’est pas question de flèches, de phéromones, d’atomes crochus, ni de quoi que ce soit d’autre qu’un point d’interrogation, arrêtons d’analyser l’amour, le jour où vous pourrez expliquer pourquoi vous aimez, c’est que vous n’aimerez déjà plus.
Si l’amour a le don de nous rendre abruti, il a l’intelligence de surgir là où l’on l’attend le moins. Petit coquin va… Et puis, la vie et l’amour vont de paire, ils n’existent pas l’un sans l’autre !

Je terminerai ce billet enthousiaste (oui je peux l’être) par ma citation préférée sur l’amour :
« Quand un hasard éveille l’amour, tout s’ordonne dans l’homme selon cet amour, et l’amour lui apporte le sentiment de l’étendu. » – Antoine de St Exupéry

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.