Brainstorming

L’homme qui fait le buzz.

Les hommes politiques arrivent toujours à se faire remarquer. Entre Nicolas Sarkozy qui arrive saoul au G8 ou encore Rachida Dati et son fameux lapsus, il y a beaucoup de choix. Aujourd’hui, celui dont on parle n’est autre que le candidat socialiste à l’élection présidentielle. Entre débat et campagne, François Hollande est très occupé en ce moment.
François Hollande fait chaque jour parler un peu plus de lui depuis les primaires socialistes. Depuis cette victoire, il ne cesse de monter dans les sondages et a, aujourd’hui, atteint le seuil des 60% d’intention de vote au second tour des présidentielles contre 40% pour Nicolas Sarkozy. Écart plus qu’important à trois mois des élections. En effet c’est à cette période que la plupart des français s’intéressent aux élections. C’est d’ailleurs la première fois que l’écart est aussi grand entre les deux candidats au second tour.

Pourtant cette nouvelle n’a pas l’air d’inquiéter l’Élysée. Ce jeudi soir, France 2 propose un débat entre le candidat socialiste et Alain Juppé, la carte maîtresse du président. Ce dernier compte « donner une leçon » à son adversaire dont il juge la réaction face à la crise comme étant une erreur. Si le ministre des affaires étrangères ne se méfie pas de son adversaire, certains, comme Brice Hortefeux, sont un peu plus sceptique et lui demande de ne pas sous-estimer le candidat socialiste lors de ce débat.

Mais François Hollande a bien un défaut, et quel défaut: son clip de campagne ! En effet, en deux jours ce clip est déjà devenu la risée du net. Si vous ne l’avez pas vu, suivez le guide :

Pourtant le clip disposait d’un casting en or : Gérard Darmon, Benjamin Biolay, Jack Lang, Arnaud Montebourg, Manuel Valls et bien d’autres. Ce qui dessert ce clip de campagne, c’est avant tout ce qu’on pourrait appeler « la chorégraphie ». Proche de celle du clip Asereje des Las Ketchup ou encore de celle de la Macarena, elle est, ici, exécutée sans aucune conviction par les militants et sympathisants socialistes. Même si le clip a déjà été parodié, les premières railleries ont eu lieu sur Twitter. Eric Besson félicite les socialistes en disant sur ce site « Ils ont fait pire que nous » en référence évidemment à leur lipdub :

Si parfois, lors de certains discours, les hommes politiques sont ridicules, il est clair que là c’est l’équipe de François Hollande qui devrait revoir sa définition du ridicule. Pas besoin d’ennemis quand on a un clip de campagne comme celui de François Hollande.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.