Brainstorming

La Croisière est loin de s’amuser

On en parle tous les jours autant voire même plus que la crise, le Costa Concordia, un bateau appartenant à la société italienne Costa Croisière, s’est échoué après avoir touché un récif au large de l’île de Giglio en Italie.

Naufrage, abandon de navire et homicide multiple involontaire. Voilà ce que la justice reproche à Francesco Schettino, le commandant du Costa Concordia. Le vendredi 13 Janvier, au large de l’île de Giglio, l’homme décide d’approcher le navire un peu trop près d’un récif. La collision qui a eu lieu a ouvert une brèche de près de 100 mètres sur le flanc gauche du bateau, forçant le bateau à se coucher sur les récifs. Cela aurait pu être classé dans la catégorie des « accidents bêtes » mais c’est le comportement du commandant Francesco Schettino qui fait débat. En effet, il a été le premier à abandonner le navire après avoir tardé à donner l’alarme.

À 1h46, il était au port de Santo Stefano, au téléphone avec le commandant de la capitainerie de Livourne, Gregorio de Falco. Ce dernier lui ordonne de remonter sur le navire afin d’aider à évacuer les 4 229 personnes à bord. Réponse de Schettino : « Il fait noir et on ne voit rien ». La dernière phrase de de Falco, « Vada a bordo, cazzo ! » (traduisez : « Retournez à bord, bordel) est désormais signe de courage et de force. Des T-shirts sur lesquels figurent cette dernière phrase sont déjà en vente en Italie. À l’inverse, Francesco Schettino, est devenu l’homme le plus détesté du pays après avoir passé le week-end en prison. Il a été libéré mardi soir et est désormais assigné à résidence. Il encourt tout de même jusqu’à 15 ans d’emprisonnement.

Autre souci, la carcasse du navire. Les plongeurs qui fouillent actuellement l’épave sont confrontés à un environnement plutôt hostile : portes verrouillées, des couloirs transformés en puits, le tout dans un navire couché sur son flanc droit. De plus le bateau étant dans la mer, les 2 300 tonnes de carburant risqueraient de se déverser et de créer ainsi une marée noire. Pour cela, une opération de pompage a été mise en place afin d’extirper le mazout du navire.

Malheureusement, le naufrage du Costa Concordia a coûté la vie à une dizaine de personnes dont deux français, et plus de 20 passagers sont portés disparus. Certains sont rentrés chez eux par leurs propres moyens, comme cette passagère allemande, Gertrud Georgens, qui s’est rendue compte qu’elle faisait partie de la liste des disparus lors de son retour chez elle. Certains rescapés français ont fondé un collectif afin d’aider les rescapés à surmonter cette tragédie.

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.