Brainstorming

Un hamburger fait à partir de cellules souches

Très souvent dans la science-fiction, on nous décrit un avenir où l’homme se nourrira de produits créés par les chercheurs. Aujourd’hui, la science a franchi une nouvelle étape, la réalité va bientôt rattraper la fiction : 30 années après la naissance du premier bébé-éprouvette, le premier steak-éprouvette, créé à partir de cellules souches.

Le steak en question nous vient de nos voisin hollandais. Mark Post, patron du département de physiologie de l’Université de Maastricht, aux Pays-Bas, estime que le produit sera prêt aux alentours du mois d’Octobre. Une cellule souche, qu’est-ce-que c’est ? C’est tout simplement une cellule qui n’a pas encore été différenciée. Elles peuvent selon leur environnement se transformer en cellules de la peau ou encore en organe. Ici, les cellules souches sont cultivées dans du sérum fœtal de veau afin d’obtenir des cellules musculaires, ça devient tout de suite plus appétissant. Les scientifiques qui travaillaient sur ce projet assurent tout de même que ce morceau de viande aura les mêmes propriétés que n’importe quel autre steak, comme par exemple de l’oméga 3, un acide gras bon pour la santé.

Avec cette technique on pourrait produire de la viande de n’importe quel animal. Pour le Docteur Mark Post, le but de cette avancée scientifique est de permettre de « diminuer le nombre d’animaux tués pour leur viande » mais aussi « réduire les émissions de gaz à effet de serre ». En effet, beaucoup considèrent l’élevage comme étant la principale cause de réchauffement climatique puisque le méthane, produit notamment dans les élevages, est bien plus puissant que le dioxyde de carbone. Les écologistes sont moyennement d’accord avec cet argument puisqu’ils rappellent que les outils et la production de cette viande ont eux aussi un impact sur le réchauffement climatique, aussi minime soit-il.

Cependant, on parle de nourriture et ce sujet est plutôt difficile à aborder. Après les OGM, le clonage ou encore la préparation religieuse comme le halal et le casher, à l’heure où les français sont de plus en plus intrigués par les produits chimiques présents dans nos assiettes on peut déjà envisager le logo « viande à base de cellule souche » sur les emballages.

Si on sait aujourd’hui que le premier morceau de viande à base de cellules souches sera comestible en Octobre, on ne sait toujours pas qui sera l’heureux chanceux qui pourra le dévorer. Si vous aussi vous êtes intéressés par ce morceau de viande, sachez qu’il vous en coûtera entre 200 000 et 250 000 € pour un morceau de la taille d’une balle de golf. À ce prix-là, vous avez tout intérêt à le savourer…

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.