Brainstorming

Le prix de la célébrité

Aujourd’hui, et ce depuis quelques jours déjà, en regardant les informations, vous avez probablement remarqué qu’on ne parle que de 3 sujets : Le Krach boursier, les émeutes en Angleterre et (parfois) Houria et Cassandre, ces deux filles assassinées en Argentine parce qu’elles n ‘avaient pas voulu donner leur portable.

Étonnamment, je repense à chaque fois à la crise bancaire et financière de 2008, aux émeutes de Novembre 2005 en France ainsi qu’aux deux hommes enlevés puis assassinés en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, on va donc éviter de ressasser ce qui a déjà été dit par tout le monde.

Mardi dernier, François-Xavier Leuridan, ancien candidat de Secret Story, s’est donné la mort en se jetant sous une voiture. Ceci aurait pu finir dans la catégorie des faits divers, vous ne pensez pas ? Pourtant si on en croit Émilie son ancienne camarade, « FX a voulu avoir un accident pour attirer l’attention (…) Il avait des projets ». Il n’avait pas l’intention de mourir explique-t-elle ensuite. Mais pourquoi ce geste alors ? L’hypothèse la plus probable serait que la « célébrité » potentiellement offerte par la télé-réalité faisait miroiter le jeune homme et que, à la fin de l’émission, la « célébrité » n’étant pas au rendez-vous, il serait tombé en dépression. Voici donc où en seraient rendus les anciens candidats de télé-réalité pour faire parler d’eux ? Ou bien est-ce plutôt l’effet pervers de la télé-réalité ?

Nombreux ont été les candidats à s’écraser lamentablement une fois revenus à leur ancienne vie. Regardez ce que sont devenues Loana et Leslie de Loft Story : la première a tenté de se suicider plus d’une fois, quant à la seconde elle est restée bloquée dans ses rêves de célébrité et est devenue aujourd’hui la risée de tous les médias. Vous allez peut-être me dire : « Et les Jennifer, les Nolwenn et autre Grégory Lemarchal ? » et vous avez raison ! Mais combien y-en-a-t-il eu derrière qui ont échoués et dont on n’entendra plus jamais parler? Trop, hélas. Et dans les émissions comme Loft Story, Secret Story ou encore Nice People, combien de ces candidats en sont ressortis grandis ? Mis à part Steevy Boulay qui fait désormais parti de l’équipe de Laurent Ruquier, il n’y en a pas ou peu.

Le problème dans tout ça, c’est que la production n’hésite pas à montrer des hommes et des femmes à la personnalité proche de la caricature, qui deviennent célèbres le temps d’une émission pour leur comportement. Après tout, pourquoi Endemol arrêterait ce genre d’émission puisqu’il y a de l’audience (on ne parlera pas du cas Carré Viiip) et que les candidats signent pour la gloire que l’émission pourrait leur apporter? Quitte à payer un suivi psychologique à chaque candidat même après 5 ans (comme le réclament les anciens candidats), tant que la production peut faire du chiffre ce n’est pas un soucis.

Qui blâmer au final ? La production peu scrupuleuse qui nous donne chaque année la nouvelle génération de « chair à canon » ? Les candidats plus ou moins candides et aveuglés par leurs rêves de gloire et de célébrité ? Ou encore les téléspectateurs qui, en regardant ce genre de programme, participent à ce système ? Pour le cas François-Xavier, on ne peut qu’y voir le cri de détresse de quelqu’un dépassé par la réalité. Andy Warhol disait que « chaque être humain a droit à 15 minutes de célébrité dans sa vie ». François-Xavier aura eu droit à ses 15 minutes de célébrité post-Secret Story, mais à quel prix ? Le jeune homme de 22 ans y a laissé la vie et la conductrice âgée de 40 ans est traumatisée jusqu’à la fin de ses jours…

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Olivier Raimond
    13 août 2011 at 21:28

    Merci Géraldine pour avoir noté cette (énorme) faute! Personne n’est parfait, je m’excuse pour les fautes!

    C’est vrai que ce sont souvent ceux dont on parle le moins qui percent après. Mais on remarque que ce ne sont pas souvent les finalistes qui parviennent à accéder à cette gloire tant convoitée.

    Même si l’idée du psy AVANT l’émission est plus que bonne, ça impose un tri en amont ce qui empêcherait d’avoir la plupart des personnalités que l’on peut voir actuellement dans ce genre d’émissions.

  • Reply
    Geraldine
    13 août 2011 at 18:32

    Je pense que ceux à la recherche de la célébrité n’y arriveront jamais, ceux qui ont sû se faire oublier par contre, beaucoup se débrouillent assez bien loin des paillettes, genre Jean-Edouard Lipa, qui est à la fois DJ et acteur de théâtre et qui est plutôt doué apparemment d’après ce que j’en ai entendu. Ou encore un chanteur des WhatFor que j’ai vu il y a peu dans une pièce et qui était très bien. Beaucoup ont monté des sociétés de productions ou se sont lancés dans différents projets.

    C’est pas un psy à la sortie dt ils ont besoin, mais d’un à l’entrée. Sont-ils assez forts psychologiquement pour suivre une aventure qui va sûrement bousiller ta vie et le peu de cerveau qui te reste??? (bon j’avoue, dit comme ça, ça fait pas envie…) Ils rentrent sans avoir conscience que les paillettes c’est bien, mais un coup de vent et ça les vire (quelle métaphore, je m’étonne moi-même *je sors*)

    Sinon « quant à la seconde elle est restée bloquer dans ses rêves de célébrité » bloquée peut-être ;-)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.