CD

Demis Roussos – I’m on my way

Il y a peu de chances qu’un vingtenaire écoute du Demis Roussos. Hormis pour quelques pervers de mon espèce qui s’aventurent parfois à dépoussiérer quelques 33T démodés, ce chanteur est définitivement classé dans la catégorie des ringards entre Mike Brandt et Alain Barrière. La preuve ? La majorité des gens de notre génération ne connaissent l’homme que par un passage de « Rain and Tears » entendu sur les ondes de Nostalgie, relayées dans la voiture parentale, ou par le sketch des Inconnus, qui le qualifie comme « l’animal poilu le plus proche de l’homme ». Et pourtant, Demis Roussos continue de chanter. J’ai même acheté son dernier album.

Mon goût prononcé pour « l’improbable et l’inouï » (pour reprendre la devise d’une célèbre webradio) m’avait déjà enjoint à écouter des 33T de Demis Roussos. Son dernier album, sobrement intitulé Demis, est sorti dans les bacs fin 2009. Aussi quand j’ai vu ce disque en solde à un prix dérisoire, je n’ai pas résisté bien longtemps (en plus il s’agissait, ô joie, de la version vinyle).

Depuis les Aphrodite’s Child et autres succès (ou pas) en solo, le style a nettement changé. Les vocalises qui pouvaient parfois être confondues avec des cris de souffrance (dans le genre, j’ai toujours beaucoup aimé les aigus vibrants de Forever and ever) ont laissé place à une voix éraillée à la James Brown. Exit les arrangements kitsch, place à des chœurs et une batterie soul. Les rythmes sont entraînants et le son chaleureux. En fait, cet album est surtout handicapé par son label « Demis Roussos ». Ceux qui aiment le style habituel du chanteur grec vont être déçus et les autres vont s’en détourner. Dommage, l’album mérite pourtant le détour ! Signe qu’il devrait bien vieillir, il est impossible à dater à l’écoute pour qui ne le connaît pas.

Finissons si vous le voulez bien cette chronique par une petite séance d’avant/après. Tout d’abord le look :

Puis les clips. Voici celui de Forever and ever, en 1973 :

Et celui de September (I’m on my way), en 2009 :


September (I’m on my way) – Demis Roussos (clip)

A écouter : September (I’m on my way), On my pillow, What they say, Help me

You Might Also Like

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.