Richard Cheese – Aperitif for destruction

Avec « Aperitif for destruction », son quatrième album, Richard Cheese reprend le style qui a déjà fait sa célébrité aux Etats-Unis. Chanteur de variété à Las Vegas, il opère souvent dans une ambiance piano-bar, chantant des standards de sa voix de crooner. Banal ? Pas tellement finalement, puisque Richard Cheese ne se contente pas de chanter les classiques du jazz qui collent généralement à la peau des crooners ; il reprend sans hésiter Britney Spears, mélange Garbage avec Fred Astaire dans une seule chanson, Radiohead … Dans cet album il s’attaque successivement à U2, McCartney, Guns N’Roses, Alanis Morissette… et quelques autres pointures de la chanson anglophone. Son style vaut réellement le détour, par son humour et ses mélanges des genres, très étonnants : une façon de redécouvrir des classiques du rock et de la pop, version piano-bar de Sin City …

A écouter : « Welcome to the jungle », « Sunday bloody sunday » « We are the world »

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.